Glossaire des synthèses

Aide Exporter en PDF Imprimer cette page 

Sécurité alimentaire

La politique européenne de sécurité alimentaire a été remaniée au début des années 2000 après que plusieurs crises ont touché les aliments destinés à la consommation humaine ou animale, telles que l’encéphalite spongiforme bovine (ESB).

L’Union européenne (UE) vise à garantir:

  • la sécurité et les qualités nutritives des denrées alimentaires et des aliments destinés à l’alimentation animale;
  • l’existence de normes élevées en matière de santé et de bien-être animal et de protection des plantes (p. ex. l’utilisation sans risque des pesticides);
  • des informations claires sur le contenu (tels que les additifs ou les conservateurs), l’origine (traçabilité) et l’utilisation des aliments (p. ex. pour des régimes spéciaux).

La politique européenne de sécurité alimentaire est principalement régie par les articles 168 (santé publique) et 169 (protection des consommateurs) du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

Le droit de l’UE couvre l’ensemble de la chaîne alimentaire - «de la ferme à la table» - grâce à une approche intégrée portant sur divers aspects, de l’étiquetage à l’emballage, en passant par l’hygiène.

Les décisions dans ce domaine sont basées sur les avis scientifiques fiables et indépendants fournis par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). L’Office alimentaire et vétérinaire réalise des contrôles sur place dans l’UE et en dehors.

L’UE dispose d’un système d’alerte et de réaction rapide (SARR) pour protéger ses citoyens des produits alimentaires non conformes.