Glossaire des synthèses

Aide Exporter en PDF Imprimer cette page 

Partis politiques européens

De nouvelles règles régissant le statut des partis politiques (également appelés «europartis») et des fondations politiques à l’échelle européenne ont été adoptées en 2014 et remplacent les règles datant de 2004. Ces nouvelles règles définissent les conditions sous-tendant le statut et le financement des partis politiques et des fondations politiques au niveau européen.

Le terme «europartis» désigne les fédérations extraparlementaires transnationales de partis politiques nationaux issus de plusieurs pays de l’Union européenne (UE) et rassemblés par affinité politique. Ces organisations sont dès lors différentes des groupes politiques au sein du Parlement européen, bien qu’ils travaillent en étroite collaboration. Les deux europartis les plus importants et les plus connus sont le Parti populaire européen (PPE) et le Parti socialiste européen (PSE).

Un «parti politique» est défini comme une association de citoyens qui poursuit des objectifs politiques et qui est reconnue par, ou établie en conformité avec les lois d’au moins un pays de l’UE. Ses nom et logo doivent se distinguer clairement des noms et logos de partis politiques européens existants ou fondations politiques européennes existantes.

Les partis et fondations politiques européens sont enregistrés et contrôlés par une autorité européenne indépendante créée spécialement à cette fin. Celle-ci contrôle régulièrement le respect des règles d’enregistrement.

La majorité des groupes politiques au Parlement européen travaillent en étroite collaboration avec leurs partis politiques européens correspondants.

À l’issue des élections du Parlement européen (PE) de 2014, les sièges sont répartis en 8 groupes parlementaires: le PPE (Groupe du parti populaire européen), le S&D (Groupe de l'alliance progressiste des socialistes et des démocrates au Parlement européen), l’ECR (Groupe des conservateurs et réformistes européens), l’ADLE (Groupe alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe), les Verts/Alliance libre européenne (ALE), le GUE/NGL (Groupe confédéral de la gauche unitaire européenne/gauche verte nordique), l’EFDD (Groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe) et les NI (Non-inscrits), les membres n’appartenant à aucun groupe politique.