Help Print this page 
Title and reference
Tarifs d'importation préférentiels pour les pays en développement (2012-2023) - EUR-Lex

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Languages and formats available
BG ES CS DA DE ET EL EN FR GA HR IT LV LT HU MT NL PL PT RO SK SL FI SV
HTML html ES html CS html DA html DE html EL html EN html FR html IT html HU html NL html PL html PT html RO html FI html SV
Multilingual display
Text

Tarifs d'importation préférentiels pour les pays en développement (2012-2023)

Le schéma de préférences tarifaires généralisées (SPG) de l'Union européenne permet aux pays en développement de s'acquitter de tarifs inférieurs sur leurs exportations à destination de l'UE, ce qui contribue à stimuler leurs économies.

ACTE

Règlement (UE) no978/2012 du Parlement européen et du Conseil du 25 octobre 2012 appliquant un schéma de préférences tarifaires généralisées et abrogeant le règlement (CE) no 732/2008 du Conseil.

SYNTHÈSE

Quel est l'enjeu?

En 2012, l'UE a accepté de nouvelles règles visant à repenser ce schéma qui existait depuis 1971. Elles rendent le système plus transparent et plus prévisible pour les pays bénéficiaires, en particulier dans le contexte de l'évolution de la structure des échanges mondiaux qui a eu lieu au cours de la dernière décennie. Ce schéma s'adresse désormais aux pays les plus défavorisés.

Il n'inclut pas les pays qui bénéficient déjà de préférences en vertu d'accords de libre-échange avec l'UE, ou en vertu d'accords autonomes avec le bloc (généralement temporaires, en attendant la conclusion d'accords à long terme plus complets avec l'UE).

Les trois volets du schéma

  • SPG standard - les tarifs pour les marchandises importées d'un pays en développement sont réduits ou suspendus. Exception - cette mesure ne s'applique pas si un pays a été classé par la Banque mondiale comme étant un pays à revenu élevé ou à revenu moyen supérieur pendant trois années consécutives juste avant que l'UE n'actualise la liste des pays bénéficiaires.
  • SPG+ (régime d'encouragement) - un abaissement supplémentaire des tarifs pour les pays qui ratifient et mettent en œuvre un ensemble précis de 27 conventions internationales dans les domaines des droits de l'homme, des droits des travailleurs, de l'environnement et de la bonne gouvernance.
  • TSA (tout sauf les armes) pour les pays les moins avancés- importations libres de tout droit et de tout contingentement pour l'ensemble des marchandises provenant des pays définis comme étant les moins avancés (PMA) par les Nations unies, à l'exception des armes.

Suspension des pays

L'UE peut suspendre temporairement l'abaissement des tarifs en cas de:

  • violations des principes de base des conventions relatives aux droits de l'homme et aux droits des travailleurs;
  • pratiques commerciales déloyales ;
  • déficience grave des contrôles douaniers (par exemple, exportation ou transit de stupéfiants illicites);
  • si la législation nationale d'un pays bénéficiaire du SPG+ n'intègre plus les conventions pertinentes (ou si cette législation n'est pas mise en œuvre de manière efficace).

Arrêt à mesure que les pays se développent

Certains pays peuvent être pauvres, mais développer tout de même des industries d'exportation extrêmement compétitives. Dans ce cas, il n'est plus nécessaire de leur accorder des préférences pour réussir à pénétrer le marché de l'UE.

Par conséquent, le régime SPG retire les préférences aux pays disposant de filières de produits concurrentielles, selon un mécanisme progressif.

Une stabilité et une prévisibilité accrues

Puisqu'il s'étend sur dix ans (contre trois auparavant), le nouveau SPG offre aux importateurs et aux exportateurs une stabilité et une prévisibilité accrues.

Les exportateurs savent que, lorsque la liste des bénéficiaires est modifiée, il existe des périodes de transition d'au moins un an. Les pays ont désormais l'assurance qu'ils peuvent être retirés de la liste des bénéficiaires uniquement si les Nations unies les répertorient comme un pays à revenu élevé ou à revenu moyen supérieur pendant trois années consécutives.

Restrictions temporaires des importations

L'UE peut appliquer des mesures de sauvegarde (restrictions temporaires) si les importations provenant des pays bénéficiaires provoquent ou risquent de provoquer de graves difficultés pour un producteur de l'UE. Elle doit aussi appliquer des mesures de surveillance pour les produits agricoles. Aucune de ces mesures n'a jamais été prise depuis la création du schéma.

Références

Acte

Entrée en vigueur

Transposition dans les États membres

Journal officiel

Règlement (UE) no 978/2012

20.11.2012

-

JO L 303 du 31.10.2012

ACTES CONNEXES

Règlement d’exécution (UE) no 1213/2012 de la Commission du 17 décembre 2012 portant suspension des préférences tarifaires pour certains pays bénéficiaires du SPG en ce qui concerne certaines sections du SPG, conformément au règlement (UE) no 978/2012 du Parlement européen et du Conseil appliquant un schéma de préférences tarifaires généralisées (JO L 348 du 18.12.2012, p. 11). Applicable jusqu'au 31 décembre 2016.

Dernière modification le: 15.01.2014

Top