Glossaire des synthèses

Aide Exporter en PDF Imprimer cette page 

Coopération au développement

La coopération au développement de l’Union européenne (UE) a débuté avec la signature du traité de Rome en 1957, et les pays et territoires d’outre-mer des États membres en ont été les premiers bénéficiaires. La portée de la coopération au développement de l’UE s’est progressivement élargie au fil des années. Aujourd’hui, l’UE est le plus grand donateur au monde et travaille auprès de quelque 160 pays.

La coopération au développement doit être menée selon les principes et les objectifs de l’action extérieure de l’UE. Son principal objectif est de réduire et, à long terme, d’éradiquer la pauvreté dans le monde en encourageant le développement économique, social et environnemental durable des pays en développement.

Les principes directeurs de l’action extérieure et de la coopération au développement de l’UE sont présentés respectivement à l’article 21 du traité sur l’Union européenne et à l’article 208 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

Les instruments de financement de l’action extérieure de l’UE ont été rationalisés au cours de ces dernières années. Pour la période 2014-2020, le développement est principalement financé par l’instrument de financement de la coopération au développement et l’instrument européen de voisinage (IEV), ainsi que par le Fonds européen de développement (financé par les pays de l’UE, mais pas par le budget de l’UE).