Glossaire des synthèses

Aide Exporter en PDF Imprimer cette page 

Concurrence

Un marché où le jeu de la concurrence est libre est un marché où les entreprises, indépendantes les unes des autres, exercent la même activité et rivalisent pour attirer les consommateurs. Autrement dit, c’est un marché où chaque entreprise est soumise à la pression concurrentielle des autres. Une concurrence effective offre ainsi un environnement compétitif aux entreprises mais aussi de nombreux avantages aux consommateurs (prix réduits, meilleure qualité, plus grand choix, etc.).

La politique européenne de concurrence vise à garantir l’existence d’une concurrence libre et loyale dans l’Union européenne (UE). Les règles de concurrence de l’UE (articles 101 à 109 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne) s’articulent autour de cinq axes principaux:

  • l’interdiction des accords et pratiques commerciales anticoncurrentiels et des abus de position dominante susceptibles d’entraver la concurrence au sein du marché commun (règles antitrust);
  • le contrôle préventif des opérations de concentration qui présentent une dimension européenne (assurer que la taille de l’opération de concentration envisagée sur le marché de l’UE ne provoquera pas une restriction de la concurrence);
  • le contrôle des aides accordées par les pays de l’UE qui menacent de fausser la concurrence en favorisant certaines entreprises ou certaines productions;
  • l’ouverture à la concurrence de secteurs précédemment contrôlés par des monopoles publics tels que les marchés des télécommunications, des transports ou de l’énergie;
  • la coopération avec des autorités de concurrence hors UE.

La Commission européenne et les autorités nationales de concurrence veillent au respect des règles de concurrence de l’UE. Leur coopération, par l’intermédiaire du réseau européen de la concurrence (REC), assure l’application effective et cohérente de ces règles.