EUR-Lex L'accès au droit de l'Union européenne

Retour vers la page d'accueil d'EUR-Lex

Ce document est extrait du site web EUR-Lex

Budget

Le budget de l’Union européenne (UE) est essentiellement dédié aux investissements. C’est pourquoi l’UE adopte des budgets annuels dans le cadre de plans de dépenses à long terme, connus sous le nom de cadres financiers pluriannuels (CFP), couvrant des périodes de 5 à 7 ans.

Le CFP actuel s’étend de 2021 à 2027. Il fixe un plafond pour chaque catégorie de dépenses, qui doit être respecté lors de l’établissement des budgets annuels afin de couvrir les dépenses consacrées, par exemple, aux régions rurales en développement, aux infrastructures, à la recherche et au développement, à l’environnement, à l’agriculture et à la pêche, ainsi que ses frais d’administration. 

Couplé à NextGenerationEU, le budget aidera les économies de l’UE à se remettre de la crise de la COVID-19.

Le budget représente environ 1 % des richesses générées chaque année par les États membres de l’UE.

Environ 75 % des dépenses du budget sont gérées par les États membres et la Commission européenne. Le reste est géré directement par la Commission européenne et ses agences et délégations (environ 18 %) ou d’autres organisations internationales, agences nationales ou pays tiers (environ 8 %). 

La Cour des comptes européenne et le Parlement européen examinent les dépenses de l’année précédente dans le cadre de la procédure de décharge.

Le budget de l’UE est financé par plusieurs sources de revenus, appelées ressources propres de l’UE (droits de douane, une proportion du revenu national brut de chaque État membre de l’UE, une part des recettes de la TVA des États membres et, à partir du 1er janvier 2021, une nouvelle ressource propre basée sur la quantité de déchets d’emballages plastiques non recyclés).