EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Document 62009TJ0421

Sentenza tal-Qorti Ġenerali (Is-Sitt Awla) tal-20 ta’ Settembru 2012.
Dimosia Epicheirisi Ilektrismou AE (DEI) vs Il-Kummissjoni Ewropea.
Kompetizzjoni – Abbuż minn pożizzjoni dominanti – Swieq Griegi għall-provvista ta’ linjite u ta’ bejgħ bl-ingrossa tal-elettriku – Deċiżjoni li tistitwixxi miżuri speċifiċi sabiex tirrimedja għall-effetti antikompetittivi ta’ ksur tal-Artikolu 86(1)KE, moqri flimkien mal-Artikolu 82 KE, ikkonstatat f’deċiżjoni preċedenti – Artikolu 86(3)KE – Annullament tad-deċiżjoni preċedenti.
Kawża T-421/09.

ECLI identifier: ECLI:EU:T:2012:450

  The HTML format is unavailable in your User interface language.





Arrêt du Tribunal (sixième chambre) du 20 septembre 2012 – DEI/Commission

(affaire T-421/09)

« Concurrence – Abus de position dominante – Marchés grecs de la fourniture de lignite et de gros de l’électricité – Décision instituant des mesures spécifiques pour remédier aux effets anticoncurrentiels d’une infraction à l’article 86, paragraphe 1, CE, lu en combinaison avec l’article 82 CE, constatée dans une décision antérieure – Article 86, paragraphe 3, CE – Annulation de la décision antérieure »

Recours en annulation – Acte attaqué – Décision arrêtant des mesures pour remédier à une infraction anticoncurrentielle constatée dans une décision antérieure annulée – Absence de fondement juridique – Annulation (Art. 86, § 3, CE ; Art. 263 TFUE) (cf. points 38-40)

Objet

Demande d’annulation de la décision C (2009) 6244 final de la Commission, du 4 août 2009, instituant des mesures spécifiques pour remédier aux effets anticoncurrentiels de l’infraction recensés dans la décision de la Commission du 5 mars 2008 concernant l’octroi ou le maintien par la République hellénique de droits en faveur de la DEI pour l’extraction de lignite.

Dispositif

1)

La décision C (2009) 6244 final de la Commission, du 4 août 2009, instituant des mesures spécifiques pour remédier aux effets anticoncurrentiels de l’infraction recensés dans la décision de la Commission du 5 mars 2008 concernant l’octroi ou le maintien par la République hellénique de droits en faveur de la Dimosia Epicheirisi Ilektrismou AE (DEI) pour l’extraction de lignite, est annulée.

2)

La Commission européenne est condamnée à supporter, outre ses propres dépens, ceux exposés par la DEI.

3)

La République hellénique supportera ses propres dépens.

Top