ISSN 1977-0936

doi:10.3000/19770936.CA2012.215.fre

Journal officiel

de l'Union européenne

C 215A

European flag  

Édition de langue française

Communications et informations

55e année
21 juillet 2012


Numéro d'information

Sommaire

page

 

Rectificatifs

2012/C 215A/01

Rectificatif à l'avis de concours général EPSO/AD/233/12 — Traducteurs (AD 5) de langue croate (HR), à l'avis de concours général EPSO/AD/234/12 (AD 5 et AD 7) — Interprètes de conférence pour la langue croate (HR) et à l'avis de concours général EPSO/AD/235/12 — Juristes linguistes (AD 7) de langue croate (HR) (JO C 180 A du 21.6.2012)

1

HISTORIQUE DES JOURNAUX OFFICIELS, SÉRIE A CONCOURS

Vous trouverez ci-dessous la liste des JO C A publiés dans l'année en cours.

Sauf indication contraire, les Journaux officiels sont publiés dans toutes les versions linguistiques.

8

(DA/EL/HU/IT/MT/PL)

10

 

17

(LT)

20

(EN)

22

(DE/EN/FR)

27

 

30

(FR)

31

(ES)

37

 

44

 

46

 

53

 

55

 

59

 

69

(DE/EN/FR)

70

(EL)

71

(ES)

74

(HU)

75

(NL)

76

 

77

(RO)

84

(DE/EN/FR)

86

 

90

(EN)

101

 

110

(DE/EN/FR)

114

 

121

(BG)

122

 

134

 

136

(PT)

140

 

144

(DE/EN/FR)

146

(CS/DA)

160

 

161

 

169

(DE/EN/FR)

180

(DE/EN/FR)

187

 

189

 

197

(DA/DE/EN/SK)

198

(EN/FR)

199

(DE/EN/FR)

204

(ET/GA/LV/PT)

206

(CS)

210

(LT)

211

(MT)

212

(PL)

214

(SK)

215

(DE/EN/FR)

FR

 


Rectificatifs

21.7.2012   

FR

Journal officiel de l'Union européenne

CA 215/1


RECTIFICATIF À L'AVIS DE CONCOURS GÉNÉRAL EPSO/AD/233/12 — TRADUCTEURS (AD 5) DE LANGUE CROATE (HR), À L'AVIS DE CONCOURS GÉNÉRAL EPSO/AD/234/12 (AD 5 ET AD 7) — INTERPRÈTES DE CONFÉRENCE POUR LA LANGUE CROATE (HR) ET À L'AVIS DE CONCOURS GÉNÉRAL EPSO/AD/235/12 — JURISTES LINGUISTES (AD 7) DE LANGUE CROATE (HR)

( «Journal officiel de l'Union européenne» C 180 A du 21 juin 2012 )

(2012/C 215 A/01)

Pages 5, 11, 18, au titre I, point 2, le texte suivant est ajouté:

«Il est porté à l'attention des candidats que ce concours vise essentiellement à garantir l'intégration d'un effectif minimal au sein de la fonction publique de l'Union européenne en vue de l'adhésion de la Croatie. C'est une garantie essentielle au maintien du principe de continuité administrative reconnu par les juridictions de l'Union et au bon fonctionnement de cette fonction publique. Il s'agit en effet d'établir dès maintenant les mesures préparatoires à cette fin sans préjudice du processus de ratification du traité d'adhésion et des règlements nécessaires à sa mise en œuvre effective. La validité de la liste de réserve est donc soumise à la condition de la ratification du traité d'adhésion par tous les États membres. Si jamais le traité d'adhésion n'était pas ratifié ou si lesdits règlements n'entraient pas en vigueur, les candidats sont informés qu'il pourrait être mis fin à tout moment au processus de sélection et que si celui-ci est achevé, les candidats retenus sur la liste de réserve ne sauraient invoquer aucun droit tiré de cette circonstance.»