ISSN 1725-2431

doi:10.3000/17252431.CA2010.110.fre

Journal officiel

de l'Union européenne

C 110A

European flag  

Édition de langue française

Communications et informations

53e année
29 avril 2010


Numéro d'information

Sommaire

page

 

V   Avis

 

PROCÉDURES ADMINISTRATIVES

 

Office européen de sélection du personnel

2010/C 110A/01

Avis de concours généraux EPSO/AD/178-179/10

1

2010/C 110A/02

Avis de concours généraux EPSO/AD/180-181-182/10

11

HISTORIQUE DES JOURNAUX OFFICIELS, SÉRIE A CONCOURS

Vous trouverez ci-dessous la liste des JO C A publiés dans l'année en cours.

Sauf indication contraire, les Journaux officiels sont publiés dans toutes les versions linguistiques.

5

(FR)

9

 

19

(FR)

23

(DE/ES/PT)

28

 

48

 

53

 

56

 

57

 

60

 

61

(DE/EN/FR)

62

 

64

 

66

(BG/RO)

67

(ES)

70

(PT)

73

(FI)

74

(SV)

91

 

95

 

104

 

110

 

FR

 


V Avis

PROCÉDURES ADMINISTRATIVES

Office européen de sélection du personnel

29.4.2010   

FR

Journal officiel de l'Union européenne

CA 110/1


AVIS DE CONCOURS GÉNÉRAUX EPSO/AD/178-179/10

(2010/C 110 A/01)

Intéressé par une carrière dans nos institutions?

Votre profil correspond à nos critères?

Inscrivez-vous.

Donnez-vous toutes les chances de réussir.

L'Office européen de sélection du personnel (EPSO) organise des concours généraux sur titres et épreuves pour la constitution d'une réserve de recrutement d'administrateurs (1) (AD 5).

EPSO/AD/178/10 — Bibliothéconomie/Sciences de l'information

EPSO/AD/179/10 — Audiovisuel

Ces concours ont pour objet l'établissement de listes de réserve destinées à pourvoir des postes vacants au sein des institutions de l'Union européenne, notamment au Parlement européen, au Conseil et à la Cour de justice de l'Union européenne.

La Commission européenne n'est pas associée à ces concours et par conséquent n'opérera pas de recrutement à partir des listes de réserve.

Avant de postuler, vous devez lire attentivement le guide publié au Journal officiel C 57 A du 9 mars 2010 ainsi que sur le site internet d'EPSO.

Ce guide, qui fait partie intégrante de l'avis de concours, vous aidera à comprendre les règles afférentes aux procédures et les modalités d'inscription.

TABLE DES MATIÈRES

I.

CADRE GÉNÉRAL

II.

NATURE DES FONCTIONS

III.

CONDITIONS D'ADMISSION

IV.

TESTS D'ACCÈS

V.

ADMISSION AU CONCOURS ET INVITATION AU CENTRE D'ÉVALUATION

VI.

CONCOURS GÉNÉRAL

VII.

LISTES DE RÉSERVE

VIII.

COMMENT POSTULER?

I.   CADRE GÉNÉRAL

1.

Nombre de lauréats

EPSO/AD/178/10 = 19

EPSO/AD/179/10 = 9

2.

Remarques

EPSO publie en parallèle les concours suivants:

EPSO/AD/180/10 — Sécurité des systèmes d'information (INFOSEC)

EPSO/AD/181/10 — Droit de la concurrence

EPSO/AD/182/10 — Économie de l'industrie

Vous ne pouvez vous inscrire qu'à un seul de ces cinq concours.

Ce choix doit être fait au moment de l'inscription électronique et ne pourra pas être modifié après que vous aurez confirmé et validé votre acte de candidature par voie électronique.

II.   NATURE DES FONCTIONS

Le grade AD 5 est celui auquel les diplômés entament leur carrière d'administrateur auprès des institutions européennes. Les administrateurs recrutés à ce grade peuvent effectuer, sous contrôle, trois grands types de tâches au sein des institutions: formulation des politiques, prestation opérationnelle et gestion des ressources. Nous recherchons tout particulièrement des candidats présentant un potentiel d'évolution de carrière.

Les profils spécifiques sont décrits en annexe.

Le profil général recherché par les institutions est détaillé au point 1.2 du guide applicable aux concours généraux.

III.   CONDITIONS D'ADMISSION

, vous devez remplir toutes les conditions générales et spécifiques suivantes:

1.   Conditions générales

a)

Être citoyen d'un des États membres de l'Union européenne.

b)

Jouir de vos droits civiques.

c)

Être en position régulière au regard des lois de recrutement applicables en matière militaire.

d)

Offrir les garanties de moralité requises pour l'exercice des fonctions envisagées.

2.   Conditions spécifiques

2.1.

Titres et diplômes

Voir annexe

2.2.

Connaissances linguistiques

Les langues officielles de l'Union européenne sont les suivantes:

BG (bulgare)

CS (tchèque)

DA (danois)

DE (allemand)

EL (grec)

EN (anglais)

ES (espagnol)

ET (estonien)

FI (finnois)

FR (français)

GA (irlandais)

HU (hongrois)

IT (italien),

LT (lituanien)

LV (letton)

MT (maltais)

NL (néerlandais)

PL (polonais)

PT (portugais)

RO (roumain)

SK (slovaque)

SL (slovène)

SV (suédois)

a)

Langue 1

Langue principale:

connaissance approfondie d'une des langues officielles de l'Union européenne.

et

 

b)

Langue 2

Deuxième langue (obligatoirement différente de la langue 1):

connaissance satisfaisante de l'allemand, de l'anglais ou du français.

IV.   TESTS D'ACCÈS

Ces tests seront organisés uniquement si le nombre de candidats inscrits est supérieur à un certain seuil (2). Dans ce cas, vous en serez informé via votre compte EPSO.

1.

Vous serez invité aux tests

, vous avez déclaré remplir les conditions générales et spécifiques du titre III.

2.

Nature et notation des tests

Série de tests fondés sur des questions à choix multiple visant à évaluer vos aptitudes et compétences générales en matière:

Test a)

de raisonnement verbal

notation: 0 à 20 points

minimum requis: 10 points

Test b)

de raisonnement numérique

notation: 0 à 10 points

Test c)

de raisonnement abstrait

notation: 0 à 10 points

 

Le minimum requis est de 10 points pour l'ensemble des tests b) et c)

3.

Langue des tests

Langue 2 (allemand, anglais ou français)

V.   ADMISSION AU CONCOURS ET INVITATION AU CENTRE D'ÉVALUATION

1.   Admission au concours

Un examen des conditions générales et spécifiques est effectué, sur la base des informations fournies dans l'acte de candidature électronique, afin d'identifier les candidats qui répondent aux conditions d'admission au concours.

Au cas où les tests d'accès seraient organisés au préalable

Cet examen est effectué, par ordre décroissant de points obtenus aux tests d'accès, jusqu'à ce que soit atteint le seuil de candidats qui:

ont obtenu à la fois les minima requis et les meilleures notes aux tests d'accès, et

remplissent les conditions d'admission au concours.

Ce seuil correspond à six fois le nombre de lauréats indiqué dans l'avis de concours. Au cas où plusieurs candidats auraient obtenu la même note pour la dernière place, tous ces candidats seront pris en considération pour la phase de la sélection sur titres. Les actes de candidature électroniques des candidats figurant en dessous de ce seuil ne seront pas examinés.

2.   Invitation au centre d'évaluation: sélection sur titres

En vue d'identifier les candidats qui peuvent être invités au centre d'évaluation, le jury procède à une sélection sur titres après avoir établi les critères à partir desquels il appréciera ces titres. Cette sélection s'effectue sur la base des déclarations des candidats dans leur acte de candidature électronique. Le jury choisit, parmi les candidats qui répondent aux conditions d'admission au concours, ceux qui possèdent les qualifications les plus pertinentes (notamment diplômes, expérience professionnelle) en termes de qualité et de niveau par rapport à la nature des fonctions décrites dans l'avis de concours (voir critères de sélection en annexe). Cette sélection s'effectue sur la base d'une notation établie de la manière suivante:

a)

chaque critère de sélection est pondéré de 1 à 3, en fonction de l'importance que le jury lui accorde;

b)

le jury attribue une note de 1 à 4 pour chaque critère, en fonction des qualifications du candidat.

Il établit ensuite un classement (3) des candidats en fonction de ces notes.

Le nombre de candidats invités au centre d'évaluation correspond au maximum à trois fois le nombre de lauréats indiqué dans le présent avis de concours et sera publié sur le site internet d'EPSO (www.eu-careers.eu).

3.   Vérification des déclarations des candidats

À l'issue du centre d'évaluation, les déclarations faites par les candidats dans leur acte de candidature électronique seront vérifiées par EPSO pour les conditions générales et par le jury pour les conditions spécifiques et la sélection sur titres. S'il ressort de cette vérification que ces déclarations ne sont pas corroborées par les pièces justificatives pertinentes, les candidats concernés seront exclus du concours.

La vérification est effectuée, par ordre décroissant de mérite, pour les candidats qui ont obtenu les minima requis et les meilleures notes pour l'ensemble des tests d), e), f) du centre d'évaluation (voir titre VI). Ces candidats doivent aussi, le cas échéant, avoir obtenu le minimum requis aux tests d'aptitude (4) a), b) et c) (voir titre VI). Cette vérification se fait jusqu'à ce que le seuil des candidats qui peuvent être inscrits sur la liste de réserve et qui remplissent effectivement toutes les conditions d'admission soit atteint. Les pièces justificatives des candidats figurant en dessous de ce seuil ne seront pas examinées.

VI.   CONCOURS GÉNÉRAL

1.

Invitation au centre d'évaluation

Vous serez invité au centre d'évaluation, en principe à Bruxelles pendant une journée, si vous faites partie des candidats (5):

qui ont obtenu l'une des meilleures notes aux tests d'accès (s'ils ont été organisés, voir titre IV) et les minima requis à ces tests

et

qui, au vu de leurs déclarations lors de l'inscription électronique, remplissent les conditions d'admission générales et spécifiques du titre III.

et

qui ont obtenu l'une des meilleures notes lors de la sélection sur titres.

2.

Centre d'évaluation

Vous serez évalué sur vos aptitudes en matière de raisonnement, pour autant que celles-ci n'aient pas été déjà évaluées lors de tests d'accès organisés au préalable. Cette évaluation se fera par le biais des éléments suivants:

a)

test de raisonnement verbal;

b)

test de raisonnement numérique;

c)

test de raisonnement abstrait.

Vous serez également évalué sur vos compétences spécifiques dans le domaine ainsi que sur les compétences générales suivantes:

analyse et résolution de problèmes,

communication,

qualité et résultats,

apprentissage et développement,

hiérarchisation des priorités et organisation,

persévérance,

travail d'équipe,

capacités d'encadrement.

La définition de ces compétences figure au point 1.2 du guide applicable aux concours généraux.

Ces compétences seront évaluées par le biais des éléments suivants:

d)

étude de cas dans le domaine;

e)

exercice de groupe;

f)

entretien structuré.

3.

Langues du centre d'évaluation

Langue 2 (allemand, anglais ou français) pour tous les éléments de a) à f).

Lors de l'étude de cas (élément d), la connaissance de votre langue principale (langue 1) sera également examinée

4.

Notation

Aptitudes en matière de raisonnement (le cas échéant):

a)

(verbal) de 0 à 20 points

minimum requis: 10 points;

b)

(numérique) de 0 à 10 points;

c)

(abstrait) de 0 à 10 points

minimum requis pour l'ensemble des tests b) et c): 10 points.

Les tests a), b) et c) sont éliminatoires, mais leurs points ne seront pas ajoutés aux points des autres éléments du centre d'évaluation.

Compétences spécifiques:

de 0 à 100 points

minimum requis: 50 points.

Compétences générales:

de 0 à 80 points pour l'ensemble des compétences générales (10 points par compétence)

minimum requis:

3 points pour chaque compétence et

40 points pour l'ensemble des 8 compétences générales.

VII.   LISTES DE RÉSERVE

1.

Inscription sur les listes de réserve

Le jury inscrit votre nom sur la liste de réserve (6) (voir nombre de lauréats, titre I, point 1) si vous faites partie des candidats qui remplissent toutes les conditions du titre V.

2.

Classement

Listes établies par concours, par groupe de mérite (maximum 4) et par ordre alphabétique à l'intérieur de chaque groupe de mérite.

VIII.   COMMENT POSTULER?

1.

Inscription électronique

Vous devez vous inscrire par voie électronique en suivant la procédure indiquée sur le site internet d'EPSO.

Délai: 28 mai 2010 à 12 heures (midi), heure de Bruxelles

2.

Transmission du dossier de candidature

Dans une phase ultérieure et pour autant que vous fassiez partie des candidats invités au centre d'évaluation, vous devrez transmettre, sur demande, un dossier de candidature complet (acte de candidature électronique signé et pièces justificatives).

Délai: le délai vous sera communiqué en temps utile via votre compte EPSO.

Modalités: voir point 2.2 du guide applicable aux concours généraux.


(1)  Toute référence, dans le présent avis, à une personne de sexe masculin s'entend également comme faite à une personne de sexe féminin.

(2)  Après la clôture de l'enregistrement des candidatures, EPSO, en sa qualité d'autorité investie du pouvoir de nomination, décide de l'organisation éventuelle de tests d'accès au cas où le nombre de candidats serait tel qu'il en résulterait des difficultés opérationnelles ou un allongement substantiel de la procédure. Ce seuil peut varier d'un concours à un autre.

(3)  Les candidats qui n'ont pas été invités au centre d'évaluation peuvent obtenir, sur demande introduite dans les dix jours de calendrier après la notification des résultats, une copie de la fiche d'évaluation de leurs titres établie par le jury.

(4)  Pour des raisons organisationnelles, ces tests peuvent se dérouler lors du centre d'évaluation mais relèvent de la responsabilité d'EPSO et non de celle du jury.

(5)  Dans le cas, où pour la dernière place, plusieurs candidats auraient obtenu la même note, tous ces candidats seront invités au centre d'évaluation.

(6)  Dans le cas, où pour la dernière place, plusieurs candidats auraient obtenu la même note, tous ces candidats seront inscrits sur la liste de réserve.


ANNEXE 1

EPSO/AD/178/10 — ADMINISTRATEURS (AD 5)

BIBLIOTHÉCONOMIE/SCIENCES DE L'INFORMATION

1.   Nature des fonctions

De manière générale, les administrateurs dans le domaine de la bibliothéconomie/des sciences de l'information ont pour fonction de gérer et de fournir des services d'information professionnels.

Il est important de souligner que ce concours ne vise pas à recruter des spécialistes des technologies de l'information (IT), des archivistes ou des documentalistes/gestionnaires de documents.

Les tâches principales, qui peuvent varier d'une institution à l'autre, consistent:

à gérer des services d'information, notamment des services de recherche d'informations générales et spécialisées ou une bibliothèque, à exploiter un site intranet de services d'information donnant accès à des bases de données commerciales en ligne sous licence et à proposer des formations dans le domaine de l'information,

à gérer des vocabulaires contrôlés et des procédures de catalogage et d'indexation; à gérer des collections; à gérer des données de manière professionnelle,

à rechercher des informations spécialisées et à gérer des ressources d'information dans des domaines d'action et/ou pour des catégories de clients spécifiques,

à diriger les activités et/ou à se spécialiser dans un domaine de services particulier, comme la référence, les normes professionnelles, la formation des clients, le droit d'auteur, l'innovation ou les progrès dans le domaine des technologies de l'information,

à gérer des groupes de travail ad hoc et des équipes de projet,

à analyser et à résumer des informations stratégiques, à rédiger des rapports et des revues de direction,

à répondre aux demandes d'information des clients, à sélectionner l'information, à cataloguer et à indexer des documents, à effectuer des présentations et à assurer des formations à l'intention des clients,

à effectuer les tâches d'un bibliothécaire-juriste (à la Cour de justice de l'Union européenne, à Luxembourg).

2.   Titres et diplômes

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires équivalant à trois années au moins, sanctionné par un diplôme de fin d'études en sciences de l'information, de la documentation ou de la bibliothéconomie [des études dans le domaine des technologies de l'information (IT) et de l'archivistique ne sont pas comprises dans cette définition].

Ou

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires équivalant à trois années au moins, sanctionné par un diplôme de fin d'études suivi d'une formation d'un an au moins, sanctionnée par un diplôme en sciences de l'information, de la documentation ou de la bibliothéconomie [des études dans le domaine des technologies de l'information (IT) et de l'archivistique ne sont pas comprises dans cette définition].

Pour le profil de bibliothécaire-juriste

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires équivalant à trois années au moins, sanctionné par un diplôme de fin d'études en droit et une formation ou une expérience professionnelle d'au moins deux années dans le domaine de la bibliothéconomie.

3.   Sélection sur titres

La présente description de poste met l'accent sur les compétences interpersonnelles (clients, personnel) et sur les compétences liées à l'information sous toutes ses formes. Il s'agit bien moins de gérer des livres et des documents de manière traditionnelle que de fournir des informations précises et pertinentes pour répondre aux besoins du client. Cette tâche requiert plusieurs types de compétences de gestion dans le contexte professionnel de la fourniture d'informations: gestion de services, gestion de la promotion, gestion de la qualité, gestion des ressources humaines et financières et gestion des contrats.

C'est pourquoi, lorsqu'il évaluera les qualifications des candidats, le jury tiendra tout particulièrement compte:

des connaissances pratiques en matière de fonctionnement et de gestion de services d'information,

des connaissances pratiques en matière de services à la clientèle, de qualité, de promotion et de services d'information en ligne,

des connaissances sur les questions européennes, ainsi que des connaissances en droit national et/ou de l'Union européenne et/ou international,

des connaissances dans les domaines suivants: sciences politiques, relations internationales, économie et science; ou de solides connaissances dans tout autre domaine d'action ayant un rapport avec les activités des institutions européennes,

d'excellentes connaissances de l'environnement de l'information et des langues officielles de l'un ou plusieurs des pays ci-après: Autriche, Chypre, Estonie, France, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Slovaquie, seraient souhaitables,

des connaissances pratiques du catalogage et de l'indexation,

pour le profil de bibliothécaire-juriste, le jury tiendra compte particulièrement, sans préférences linguistiques, des connaissances en bibliothéconomie ainsi que des connaissances du droit de l'Union européenne.


ANNEXE 2

EPSO/AD/179/10 — AUDIOVISUEL — ADMINISTRATEURS (AD 5)

INGENIEUR AV/PRODUCTEUR AV

Les institutions européennes recrutent des ingénieurs et des producteurs dans le domaine de l'audiovisuel. Ceux-ci seront affectés dans l'une des institutions de l'Union au sein des services audiovisuels chargés de couvrir les activités de l'institution en question et de réaliser des productions audiovisuelles.

Les ingénieurs AV seront responsables du bon fonctionnement de l'infrastructure technique audiovisuelle.

Les producteurs AV seront chargés de réaliser des productions audiovisuelles et de couvrir les activités de l'institution en général.

Tant les ingénieurs que les producteurs seront amenés à gérer du personnel technique interne et externe.

1.   Nature des fonctions

Assurer le fonctionnement, l'entretien, la supervision et l'adaptation des installations broadcast et multimédia.

Étudier et définir les aspects techniques des nouveaux équipements, en fonction de l'évolution des technologies et des besoins des exploitants.

Produire et définir les conditions de réalisations des programmes audiovisuels/multimédia.

Développer la production audiovisuelle broadcast et multimédia.

Assurer le développement et la conception de nouveaux projets.

Participer à la préparation et à la rédaction des cahiers des charges.

2.   Titres et diplômes

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires équivalant à trois années au moins, sanctionné par un diplôme de fin d'études en technologies de l'audiovisuel broadcast et multimédia, électronique ou informatique; production audiovisuelle broadcast et multimédia.

Ou

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires équivalant à trois années au moins, sanctionné par un diplôme de fin d'études suivi d'une formation sanctionnée par un diplôme d'au moins un an en technologies de l'audiovisuel broadcast et multimédia, électronique ou informatique; production audiovisuelle broadcast et multimédia.

3.   Sélection sur titres

Les connaissances suivantes seront prises en considération par le jury:

connaissance de l'électronique et des différentes technologies liées à la télévision et à la radio,

connaissance des technologies informatiques (databases, file et operating systems, serveurs, réseaux, internet),

connaissance de la technologie informatique liée à l'audiovisuel broadcast et multimédia (compression vidéo et audio, transmission, streaming, vidéo à la demande),

connaissance pratique de la production des programmes audiovisuels broadcast et multimédia.


29.4.2010   

FR

Journal officiel de l'Union européenne

CA 110/11


AVIS DE CONCOURS GÉNÉRAUX EPSO/AD/180-181-182/10

(2010/C 110 A/02)

Intéressé par une carrière dans nos institutions?

Votre profil correspond à nos critères?

Inscrivez-vous.

Donnez-vous toutes les chances de réussir.

L'Office européen de sélection du personnel (EPSO) organise des concours généraux sur titres et épreuves pour la constitution d'une réserve de recrutement d'administrateurs (1) (AD 7 et AD 8).

EPSO/AD/180/10 — Sécurité des systèmes d'information (INFOSEC)

EPSO/AD/181/10 — Droit de la concurrence

EPSO/AD/182/10 — Économie de l'industrie

Ces concours ont pour objet l'établissement de listes de réserve destinées à pourvoir des postes vacants au sein des institutions de l'Union européenne, notamment au Conseil et à la Commission.

Avant de postuler, vous devez lire attentivement le guide publié au Journal officiel C 57 A du 9 mars 2010 ainsi que sur le site internet d'EPSO.

Ce guide, qui fait partie intégrante de l'avis de concours, vous aidera à comprendre les règles afférentes aux procédures et les modalités d'inscription.

TABLE DES MATIÈRES

I.

CADRE GÉNÉRAL

II.

NATURE DES FONCTIONS

III.

CONDITIONS D'ADMISSION

IV.

ADMISSION AU CONCOURS ET INVITATION AU CENTRE D'ÉVALUATION

V.

CONCOURS GÉNÉRAL

VI.

LISTES DE RÉSERVE

VII.

COMMENT POSTULER?

I.   CADRE GÉNÉRAL

1.

 Nombre de lauréats

EPSO/AD/180/10 = 16

EPSO/AD/181/10 = 14

EPSO/AD/182/10 = 14

2.

 Remarque

EPSO publie en parallèle les concours suivants:

EPSO/AD/178/10 — Bibliothéconomie/Sciences de l'information

EPSO/AD/179/10 — Audiovisuel

Vous ne pouvez vous inscrire qu'à un seul de ces cinq concours.

Ce choix doit être fait au moment de l'inscription électronique et ne pourra pas être modifié après que vous aurez confirmé et validé votre acte de candidature par voie électronique.

II.   NATURE DES FONCTIONS

Les profils spécifiques sont décrits en annexe.

Le profil général recherché par les institutions est détaillé au point 1.2 du guide applicable aux concours généraux.

III.   CONDITIONS D'ADMISSION

, vous devez remplir toutes les conditions générales et spécifiques suivantes:

1.   Conditions générales

a)

Être citoyen d'un des États membres de l'Union européenne.

b)

Jouir de vos droits civiques.

c)

Être en position régulière au regard des lois de recrutement applicables en matière militaire.

d)

Offrir les garanties de moralité requises pour l'exercice des fonctions envisagées.

2.   Conditions spécifiques

2.1.

Titres et diplômes

Voir annexe

2.2.

Expérience professionnelle

Voir annexe

2.3.

Connaissances linguistiques

Les langues officielles de l'Union européenne sont les suivantes:

BG (bulgare)

CS (tchèque)

DA (danois)

DE (allemand)

EL (grec)

EN (anglais)

ES (espagnol)

ET (estonien)

FI (finnois)

FR (français)

GA (irlandais)

HU (hongrois)

IT (italien)

LT (lituanien)

LV (letton)

MT (maltais)

NL (néerlandais)

PL (polonais)

PT (portugais)

RO (roumain)

SK (slovaque)

SL (slovène)

SV (suédois)

a)

Langue 1

Langue principale:

connaissance approfondie d'une des langues officielles de l'Union européenne

et

 

b)

Langue 2

Deuxième langue (obligatoirement différente de la langue 1):

connaissance satisfaisante de l'allemand, de l'anglais ou du français

IV.   ADMISSION AU CONCOURS ET INVITATION AU CENTRE D'ÉVALUATION

1.   Admission au concours

Un examen des conditions générales et spécifiques est effectué, sur la base des informations fournies dans l'acte de candidature électronique, afin d'identifier les candidats qui répondent aux conditions d'admission au concours.

2.   Invitation au centre d'évaluation: sélection sur titres

En vue d'identifier les candidats qui peuvent être invités au centre d'évaluation, le jury procède à une sélection sur titres après avoir établi les critères à partir desquels il appréciera ces titres. Cette sélection s'effectue sur la base des déclarations des candidats dans leur acte de candidature électronique. Le jury choisit, parmi les candidats qui répondent aux conditions d'admission au concours, ceux qui possèdent les qualifications les plus pertinentes (notamment diplômes, expérience professionnelle) en termes de qualité et de niveau par rapport à la nature des fonctions décrites dans l'avis de concours (voir critères de sélection en annexe). Cette sélection s'effectue sur la base d'une notation établie de la manière suivante:

a)

chaque critère de sélection est pondéré de 1 à 3, en fonction de l'importance que le jury lui accorde;

b)

le jury attribue une note de 1 à 4 pour chaque critère, en fonction des qualifications du candidat.

Il établit ensuite un classement (2) des candidats en fonction de ces notes.

Le nombre de candidats invités au centre d'évaluation correspond au maximum à trois fois le nombre de lauréats indiqué dans le présent avis de concours et sera publié sur le site internet d'EPSO (www.eu-careers.eu).

3.   Vérification des déclarations des candidats

À l'issue du centre d'évaluation, les déclarations faites par les candidats dans leur acte de candidature électronique seront vérifiées par EPSO pour les conditions générales et par le jury pour les conditions spécifiques et la sélection sur titres. S'il ressort de cette vérification que ces déclarations ne sont pas corroborées par les pièces justificatives pertinentes, les candidats concernés seront exclus du concours.

La vérification est effectuée, par ordre décroissant de mérite, pour les candidats qui ont obtenu les minima requis et les meilleures notes pour l'ensemble des tests d), e), f) du centre d'évaluation (voir titre V). Ces candidats doivent aussi avoir obtenu le minimum requis aux tests d'aptitude (3) a), b) et c) (voir titre V). Cette vérification se fait jusqu'à ce que le seuil des candidats qui peuvent être inscrits sur la liste de réserve et qui remplissent effectivement toutes les conditions d'admission soit atteint. Les pièces justificatives des candidats figurant en dessous de ce seuil ne seront pas examinées.

V.   CONCOURS GÉNÉRAL

1.

Invitation au centre d'évaluation

Vous serez invité au centre d'évaluation, en principe à Bruxelles pendant une journée, si vous faites partie des candidats:

qui, au vu de leurs déclarations lors de l'inscription électronique, remplissent les conditions d'admission générales et spécifiques du titre III.

et

qui ont obtenu l'une des meilleures notes (4) lors de la sélection sur titres.

2.

Centre d'évaluation

Vous serez évalué sur vos aptitudes en matière de raisonnement par le biais des éléments suivants:

a)

test de raisonnement verbal;

b)

test de raisonnement numérique;

c)

test de raisonnement abstrait.

Vous serez également évalué sur vos compétences spécifiques dans le domaine ainsi que sur les compétences générales suivantes:

analyse et résolution de problèmes,

communication,

qualité et résultats,

apprentissage et développement,

hiérarchisation des priorités et organisation,

persévérance,

travail d'équipe,

capacités d'encadrement.

La définition de ces compétences figure au point 1.2 du guide applicable aux concours généraux.

Ces compétences seront évaluées par le biais des éléments suivants:

d)

étude de cas dans le domaine;

e)

exercice de groupe;

f)

entretien structuré.

3.

Langues du centre d'évaluation

Langue 2 (allemand, anglais ou français) pour tous les éléments de a) à f).

Lors de l'étude de cas (élément d), la connaissance de votre langue principale (langue 1) sera également examinée.

4.

Notation

Aptitudes en matière de raisonnement:

a)

(verbal) de 0 à 20 points

minimum requis: 10 points;

b)

(numérique) de 0 à 10 points;

c)

(abstrait) de 0 à 10 points

minimum requis pour l'ensemble des tests b) et c): 10 points.

Les tests a), b) et c) sont éliminatoires mais leurs points ne seront pas ajoutés aux points des autres éléments du centre d'évaluation.

Compétences spécifiques:

de 0 à 100 points

minimum requis: 50 points.

Compétences générales:

de 0 à 80 points pour l'ensemble des compétences générales (10 points par compétence)

minimum requis:

3 points pour chaque compétence et

40 points pour l'ensemble des 8 compétences générales.

VI.   LISTES DE RÉSERVE

1.

 Inscription sur les listes de réserve

Le jury inscrit votre nom sur la liste de réserve (5) (voir nombre de lauréats, titre I, point 1) si vous faites partie des candidats qui remplissent toutes les conditions du titre IV.

2.

 Classement

Listes établies par concours, par groupe de mérite (maximum 4) et par ordre alphabétique à l'intérieur de chaque groupe de mérite.

VII.   COMMENT POSTULER?

1.

 Inscription électronique

Vous devez vous inscrire par voie électronique en suivant la procédure indiquée sur le site internet d'EPSO.

Délai: 28 mai 2010 à 12 heures (midi), heure de Bruxelles

2.

Transmission du dossier de candidature

Dans une phase ultérieure et pour autant que vous fassiez partie des candidats invités au centre d'évaluation, vous devrez transmettre, sur demande, un dossier de candidature complet (acte de candidature électronique signé et pièces justificatives).

Délai: le délai vous sera communiqué en temps utile via votre compte EPSO.

Modalités: voir point 2.2 du guide applicable aux concours généraux.


(1)  Toute référence, dans le présent avis, à une personne de sexe masculin s'entend également comme faite à une personne de sexe féminin.

(2)  Les candidats qui n'ont pas été invités au centre d'évaluation peuvent obtenir, sur demande introduite dans les dix jours de calendrier après la notification des résultats, une copie de la fiche d'évaluation de leurs titres établie par le jury.

(3)  Pour des raisons organisationnelles, ces tests se déroulent lors du centre d'évaluation mais relèvent de la responsabilité d'EPSO et non de celle du jury.

(4)  Dans le cas, où pour la dernière place, plusieurs candidats auraient obtenu la même note, tous ces candidats seront invités au centre d'évaluation.

(5)  Dans le cas, où pour la dernière place, plusieurs candidats auraient obtenu la même note, tous ces candidats seront inscrits sur la liste de réserve.


ANNEXE 1

EPSO/AD/180/10 — ADMINISTRATEURS (AD 7)

SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION (INFOSEC)

Ce concours général vise à recruter des administrateurs (AD 7) dans le domaine de la sécurité des systèmes d'information.

1.   Nature des fonctions

a)   Gestion de la sécurité des systèmes d'information:

mise en place d'un SMSI (système de management de la sécurité de l'information): définition des objectifs, étude du contexte de l'organisation (Commission ou direction générale/service), définition de la portée du SMSI, obtention d'une aide à la gestion, élaboration de processus et de procédures adaptés à la gestion des risques, organisation du personnel et des ressources, établissement et tenue d'un inventaire des actifs d'information, gestion des risques,

mise en œuvre et exploitation d'un SMSI: définition et mise en œuvre de plans de traitement des risques pour l'organisation, mise en œuvre de contrôles spécifiques, établissement d'indicateurs destinés à mesurer l'efficacité des contrôles, élaboration de programmes de formation et de sensibilisation, gestion de l'exploitation et des ressources, détermination d'une démarche de traitement des incidents,

suivi et contrôle d'un SMSI: vérification du bon fonctionnement du SMSI, contrôles réguliers de l'efficacité du SMSI, contrôles périodiques des évaluations des risques, audit du SMSI, contrôle des changements éventuels intervenus dans le SMSI et son environnement,

maintenance et contrôle du SMSI: mise en œuvre des améliorations recensées, prise des mesures correctives et préventives appropriées.

b)   Intégration de la sécurité dans le cycle de vie des systèmes d'information:

planification de processus de développement sécurisés,

analyse des incidences sur les activités (afin de déterminer les besoins en matière de sécurité),

analyse et évaluation des risques (par exemple, analyse d'abus, analyse des menaces, scénarios de risque),

élaboration d'une architecture de sécurité,

définition des exigences en matière de sécurité (exigences fonctionnelles et en matière d'assurance),

élaboration de plans et de documents relatifs à la sécurité (par exemple, plans de traitement des risques, plans de reprise après sinistre, plans de sécurité des activités et plans de contrôle de la sécurité),

audits relatifs au respect et à l'exhaustivité des règles de sécurité,

analyse des lacunes en matière de sécurité,

veille technologique en matière de sécurité,

gestion des contrôles de sécurité,

processus d'accréditation formelle pour les systèmes d'information traitant des informations classifiées de l'UE.

2.   Titres et diplômes

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires sanctionné par un diplôme de fin d'études en sécurité des systèmes d'information ou en technologies de l'information et de la communication ou sciences de l'informatique lorsque la durée normale desdites études est équivalente à quatre années ou plus.

Ou

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires sanctionné par un diplôme de fin d'études en sécurité des systèmes d'information ou en technologies de l'information et de la communication ou sciences de l'informatique et une expérience professionnelle d'une année au moins lorsque la durée desdites études est équivalente à trois années au moins.

L'expérience professionnelle demandée ci-dessus doit être acquise dans un ou plusieurs des domaines suivants:

cadres de référence pour la gestion de la sécurité des systèmes d'information (par exemple, ISO 2700x, ISF, parties relatives à la sécurité du COBIT, de l'ITIL…),

méthodologies et instruments de gestion des risques (par exemple, ISO 27005, EBIOS, CRAMM, Mehari, Megarit, NIST…),

cadres de référence pour un développement logiciel sûr (par exemple, critères communs, cycle de développement d'applications du NIST, Security Touchpoints…),

architecture des solutions en matière de sécurité.

NB: L'expérience professionnelle d'une année au moins fait partie intégrante du diplôme et ne pourra pas être prise en compte dans le nombre d'années d'expérience professionnelle exigé ci-dessous.

3.   Expérience professionnelle

Une expérience d'au moins cinq ans dans les domaines suivants est nécessaire: normes et modèles de gestion de la sécurité, élaboration de mesures à prendre, organisation de la sécurité, analyse des incidences sur les activités, gestion des risques et détermination des besoins en matière de sécurité. Vous devez avoir acquis cette expérience postérieurement aux qualifications exigées ci-dessus.

4.   Sélection sur titres

Une expérience, des connaissances ou des compétences dans un ou plusieurs des domaines suivants constitueraient un atout:

1.

élaboration de politiques en matière de SSI;

2.

organisation de la SSI;

3.

classification des actifs d'information/exigences en matière de sécurité;

4.

sécurité liée aux ressources humaines (formation et sensibilisation, contrôles des personnes, responsabilités, droits d'accès);

5.

gestion de la sécurité des communications et des opérations [procédures de sécurité opérationnelles, protection contre les codes malveillants, sauvegardes de sécurité, sécurité du réseau, sécurité des systèmes et des logiciels médiateurs (systèmes d'exploitation, bases de données, serveurs web…), utilisation sécurisée des supports, suivi de la sécurité];

6.

gestion de l'identification, de l'authentification et de l'accès;

7.

mise au point de systèmes d'information sécurisés (sécurité en SDLC, cryptographie);

8.

gestion des incidents en matière de sécurité des informations;

9.

gestion de la continuité des opérations;

10.

vérification de la conformité;

11.

gestion des risques;

12.

accréditation formelle des systèmes traitant des informations classifiées de l'UE.


ANNEXE 2

EPSO/AD/181/10 — ADMINISTRATEURS (AD 8)

DROIT DE LA CONCURRENCE

Ce concours général vise à recruter des administrateurs (AD 8) dans le domaine du droit européen de la concurrence.

1.   Nature des fonctions

Effectuer des analyses des politiques européennes en matière d'ententes, de concentrations et d'aides d'État et de leur application, et accomplir des tâches de conception, d'étude et de contrôle relatives aux activités liées à la politique de concurrence de l'Union européenne.

Les institutions européennes recherchent des juristes disposant de solides connaissances et d'une expertise en droit européen de la concurrence (ententes, concentrations et/ou aides d'État) et d'une expérience confirmée dans l'application des règles et des procédures de concurrence acquise dans un cabinet d'avocats, un cabinet de conseil juridique, une entreprise ou une autorité nationale de concurrence. Les candidats devront avoir fait la preuve de leur capacité à analyser des affaires de concurrence, en tenant dûment compte des aspects économiques, à porter une appréciation juridique en fonction des règles et des procédures de concurrence et à présenter des projets législatifs.

2.   Titres et diplômes

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires sanctionné par un diplôme de fin d'études en droit lorsque la durée normale desdites études est équivalente à quatre années ou plus.

Ou

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires sanctionné par un diplôme de fin d'études en droit et une expérience professionnelle appropriée d'une année au moins lorsque la durée desdites études est équivalente à trois années au moins.

NB: l'expérience professionnelle d'une année au moins fait partie intégrante du diplôme et ne pourra pas être prise en compte dans le nombre d'années d'expérience professionnelle exigé ci-dessous.

3.   Expérience professionnelle

Au moins huit ans d'expérience professionnelle en matière d'application des règles et des procédures de concurrence. Les domaines d'expertise devront inclure l'analyse des marchés et des questions de concurrence y afférentes, sur la base d'une bonne compréhension des aspects économiques, leur appréciation juridique en vertu des règles et des procédures de concurrence et la préparation des documents juridiques.

Cette expérience professionnelle n'est pertinente que si elle a été acquise après l'obtention du diplôme donnant accès au concours.

Un doctorat en droit dans une matière en rapport avec le domaine concerné obtenu dans le cadre d'études à temps plein peut être pris en compte à hauteur de trois ans maximum. Si le candidat a obtenu son doctorat en moins de trois ans, seule la durée réelle des études sera comptabilisée.

Les périodes de formation complémentaire liées à la spécialisation requise et suivies depuis l'obtention du diplôme requis peuvent être prises en compte à concurrence d'une année maximum.

4.   Sélection sur titres

Une expérience, des connaissances ou des compétences dans un ou plusieurs des domaines suivants constitueraient un atout:

1.

Expérience professionnelle dans l'application des règles et des procédures de la législation européenne ou des législations des États membres en matière de concurrence (ententes: accords restrictifs, position dominante, cartels; concentrations et/ou aides d'État) acquise:

dans un cabinet d'avocats, ou

au sein d'une juridiction, ou

en tant que juriste d'entreprise, ou

au sein d'une autorité de concurrence nationale ou internationale.

2.

Expérience professionnelle en droit commercial acquise:

dans un cabinet d'avocats, ou

au sein d'une juridiction, ou

en tant que juriste d'entreprise, ou

au sein d'un organisme public national ou international.

3.

Études universitaires ou postuniversitaires avec une spécialisation en droit de la concurrence.

4.

Travaux législatifs dans le domaine du droit de la concurrence.

5.

Expérience de la négociation à un niveau international.

6.

Expérience de la recherche universitaire ou de l'enseignement en droit commercial ou de la concurrence.

7.

Participation à des conférences ou à des ateliers dans le domaine du droit de la concurrence, soit en tant qu'orateur, soit en tant que coauteur.

8.

Publications et articles dans des revues universitaires, sur le thème du droit de la concurrence.


ANNEXE 3

EPSO/AD/182/10 — ADMINISTRATEURS (AD 8)

ÉCONOMIE DE L'INDUSTRIE

Ce concours général vise à recruter des administrateurs (AD 8) dans le domaine de l'économie de l'industrie afin de mettre en œuvre la politique de concurrence de l'Union.

1.   Nature des fonctions

Effectuer des analyses des politiques européennes en matière d'ententes, de concentrations et d'aides d'État et accomplir des tâches de conception, d'étude et de contrôle relatives aux activités liées à la politique de concurrence de l'Union européenne.

Les institutions européennes recherchent des économistes ayant de solides compétences en matière d'économie de l'industrie (avec un bagage empirique et/ou théorique) et une expérience confirmée de la réalisation d'analyses économiques dans le contexte des procédures en matière d'ententes et/ou de concentrations et/ou d'aides d'État. Les candidats devront avoir fait la preuve de leur capacité d'analyse économique des dossiers de concurrence et de leur excellente connaissance des techniques quantitatives.

2.   Titres et diplômes

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires sanctionné par un diplôme de fin d'études en économie ou par un diplôme de fin d'études incluant une spécialisation dans le domaine de l'économie de l'industrie lorsque la durée normale desdites études est équivalente à quatre années ou plus.

Ou

Un niveau d'enseignement correspondant à un cycle complet d'études universitaires sanctionné par un diplôme de fin d'études en économie ou par un diplôme de fin d'études incluant une spécialisation dans le domaine de l'économie de l'industrie et une expérience professionnelle appropriée d'une année au moins lorsque la durée desdites études est équivalente à trois années au moins.

NB: l'expérience professionnelle d'une année au moins fait partie intégrante du diplôme et ne pourra pas être prise en compte dans le nombre d'années d'expérience professionnelle exigé ci-dessous.

3.   Expérience professionnelle

Au moins huit années d'expérience professionnelle en matière d'analyse économique dans le domaine de la politique de concurrence et/ou de l'économie de l'industrie. Les domaines d'expertise devront inclure l'application des dernières théories et méthodes d'analyse empirique quantitative.

Cette expérience professionnelle n'est pertinente que si elle a été acquise après l'obtention du diplôme donnant accès au concours.

Un doctorat dans une discipline pertinente du domaine de l'économie obtenu dans le cadre d'études à temps plein peut être pris en compte à hauteur de trois ans maximum. Si le candidat a obtenu son doctorat en moins de trois ans, seule la durée réelle des études sera comptabilisée.

Les périodes de formation complémentaire liées à la spécialisation requise et suivies depuis l'obtention du diplôme requis peuvent être prises en compte à concurrence d'une année maximum.

4.   Sélection sur titres

Une expérience, des connaissances ou des compétences dans un ou plusieurs des domaines suivants constitueraient un atout:

1.

expérience professionnelle acquise:

dans un cabinet de consultants en économie dans le domaine de la politique ou de la réglementation de la concurrence, ou

dans une autorité responsable de la concurrence ou une autorité de réglementation, ou

dans une institution financière, ou

dans le service des concentrations et acquisitions ou le service de planification stratégique d'une multinationale;

2.

études universitaires ou postuniversitaires avec une spécialisation en économie de l'industrie, dans le financement des entreprises, dans les finances publiques ou la microéconométrie;

3.

maîtrise des outils quantitatifs (tels que Stata, SPSS, Mathematica, Mathlab ou des logiciels équivalents);

4.

publications dans des revues universitaires pratiquant l'examen collégial dans le domaine de la politique ou de la réglementation de la concurrence;

5.

publications ou documents de travail dans le domaine de la politique ou de la réglementation de la concurrence;

6.

participation à des conférences ou à des ateliers dans le domaine de la politique ou de la réglementation de la concurrence, soit en tant qu'orateur, soit en tant que coauteur;

7.

expérience de la recherche sur le terrain ou de la recherche par enquêtes;

8.

Réussite aux tests d'admission aux cours de spécialisation postuniversitaires (Graduate Record Examination).