10.5.2021   

FR

Journal officiel de l’Union européenne

C 178/2


Publication d’une communication relative à l’approbation d’une modification standard concernant le cahier des charges d’une dénomination dans le secteur vitivinicole visée à l’article 17, paragraphes 2 et 3, du règlement délégué (UE) 2019/33 de la Commission

(2021/C 178/02)

La présente communication est publiée conformément à l’article 17, paragraphe 5, du règlement délégué (UE) 2019/33 de la Commission (1).

COMMUNICATION RELATIVE À UNE MODIFICATION STANDARD DU DOCUMENT UNIQUE

«Conca de Barberá»

PDO-ES-A1422-AM03

Date de la communication: 22 février 2021

DESCRIPTION ET MOTIFS DE LA MODIFICATION APPROUVÉE

1.   Correction d’une erreur dans la description organoleptique

DESCRIPTION

Deux types de vin mousseux de qualité (un blanc et un rosé) sont indiqués dans les caractéristiques organoleptiques. Il convient désormais d’ajouter la description organoleptique du vin mousseux rouge car, à l’époque, elle n’a été omise par erreur.

Par conséquent, le point 2 du cahier des charges et le point 4 du document unique ont été modifiés.

Il s’agit d’une modification mineure, étant donné qu’elle ne correspond à aucun des types de modifications visés à l’article 14, paragraphe 1, du règlement délégué (UE) 2019/33 de la Commission du complétant le règlement (UE) no 1308/2013.

MOTIFS

Il s’agit de rectifier une erreur, étant donné que le cahier des charges porte sur le vin mousseux rouge mais que celui-ci n’a pas été décrit d’un point de vue organoleptique.

2.   Modification du titre alcoométrique

DESCRIPTION

Les titres alcoométriques acquis maximaux sont supprimés de la catégorie «vin».

Dans le cas des vins rouges monovariétaux de Trepat, le titre alcoométrique acquis et total minimal est abaissé.

Le point 2 du cahier des charges est modifié en conséquence. La première modification n’a pas d'incidence sur le document unique et la deuxième modifie le point 4 du document.

Il s’agit de modifications mineures, étant donné qu’elles ne correspondent à aucun des types de modifications visés à l’article 14, paragraphe 1, du règlement délégué (UE) 2019/33 de la Commission du complétant le règlement (UE) no 1308/2013.

MOTIFS

En raison du changement climatique, il est de plus en plus habituel que le climat devienne plus chaud et sec au fil des ans, que l’acidité totale diminue fortement et que le titre alcoométrique des vins augmente. Ce phénomène donne lieu à un écart entre la maturité phénolique de la peau et des pépins des raisins, entraînant ainsi une concentration élevée en sucre de la pulpe lors de la récolte, ce qui signifie que le vin a une teneur plus élevée en alcool. Dès lors, les titres alcoométriques acquis maximaux sont supprimés.

En ce qui concerne le Trepat, il s’agit d’un cépage peu coloré et présentant un faible titre alcoométrique. Ces dernières années, pendant la vinification en rouge, il est difficile d’atteindre le titre alcoométrique minimal pour ce cépage.

Par conséquent, les modifications des titres se font sur la base de l’adaptation des vins de l’AO au changement climatique, ce qui garantit les caractéristiques et la typicité des vins appartenant à l’AO «Conca de Barberà».

3.   Suppression des restrictions en matière de densité de plantation

DESCRIPTION

Les restrictions en matière de densité de plantation des vignes sont supprimées.

Le point 3 du cahier des charges et le point 5 du document unique sont modifiés en conséquence.

Il s’agit d’une modification mineure, étant donné qu’elle ne correspond à aucun des types de modifications visés à l’article 14, paragraphe 1, du règlement délégué (UE) 2019/33 de la Commission du complétant le règlement (UE) no 1308/2013.

MOTIFS

Actuellement, en raison du changement climatique et des nouvelles techniques de culture, il est nécessaire d’adapter les plantations à de nouvelles densités. Jusqu’à présent, une fourchette comprise entre 2 000 et 4 500 pieds/ha était établie.

Toutefois, on considère qu’un contrôle suffisant est déjà appliqué au moyen des rendements de production (en kg/ha) fixés et réglementés dans le cahier des charges, et il est jugé opportun de supprimer la densité de plantation.

4.   Correction d’une erreur concernant le lien

DESCRIPTION

Le lien causal n’était pas décrit pour chacune des catégories de produits vitivinicoles bénéficiant de cette AOP, ce qui est pourtant obligatoire. Cette erreur est donc corrigée dans la rédaction du lien.

Le point 7 du cahier des charges et le point 8 du document unique sont modifiés en conséquence.

Il s’agit d’une modification mineure, étant donné qu’elle ne modifie pas le lien, mais complète simplement le texte qui s'y rapporte. Par conséquent, elle ne correspond pas aux modifications visées à l’article 14, paragraphe 1, du règlement délégué (UE) 2019/33 de la Commission du complétant le règlement (UE) no 1308/2013.

MOTIFS

Il s’agit de rectifier une erreur, étant donné que le lien doit être justifié pour chaque catégorie de produit.

DOCUMENT UNIQUE

1.   Dénomination(s)

Conca de Barberá

2.   Type d’indication géographique

AOP – Appellation d’origine protégée

3.   Catégories de produits de la vigne

1.

Vin

3.

Vin de liqueur

5.

Vin mousseux de qualité

8.

Vin pétillant

4.   Description du ou des vins

1.   Vin blanc et vin rosé

BRÈVE DESCRIPTION TEXTUELLE

Le produit est obtenu exclusivement par la fermentation alcoolique, totale ou partielle, de raisins frais, foulés ou non, ou de moûts de raisins

Blanc: de jaune pâle à reflets verts à des tons dorés intenses. Clair et brillant, exempt de turbidité. Prédominance d’arômes primaires. Léger et frais en bouche, lorsqu’il est jeune.

Rosé: entre rouge vif avec des nuances violacées et des tons de pelure d’oignon, en passant par des tons orangés, selon le degré de vieillissement. Il a un nez franc, avec d’intenses notes florales et/ou fruitées dans sa jeunesse, et d’éventuelles touches de vanille lorsqu’il n’a pas pu être soumis à la maturation sous bois.

Teneur maximale en anhydride sulfureux: 200 mg/l si la teneur en sucre est inférieure à 5 g/l et 250 mg/l si elle est de 5 g/l ou plus

Acidité volatile maximale pour les vins d’élevage: 15 mEq/l

*

En ce qui concerne les limites des paramètres non indiqués, la législation pertinente de l’Union sera d’application.

CARACTÉRISTIQUES ANALYTIQUES GÉNÉRALES

Titre alcoométrique total maximal (en % du volume)

Titre alcoométrique acquis minimal (en % du volume)

10,5

Acidité totale minimale

3,5 grammes/litre, exprimée en acide tartrique

Acidité volatile maximale (en milliéquivalents par litre)

10

Teneur maximale totale en anhydride sulfureux (en milligrammes par litre)

2.   Vin rouge

BRÈVE DESCRIPTION TEXTUELLE

Le produit est obtenu exclusivement par la fermentation alcoolique, totale ou partielle, de raisins frais, foulés ou non, ou de moût de raisins. Sa couleur peut varier de cerise intense avec des notes violacées à rubis tirant sur l’ocre. Il présente des arômes nets et intenses, des notes clairement fruitées dans sa jeunesse, et des touches de vanille, ainsi que des notes grillées et épicées à mesure que le vin est vieilli en fût.

Teneur maximale en anhydride sulfureux: 150 mg/l si la teneur en sucre est inférieure à 5 g/l et 200 mg/l si elle est de 5 g/l ou plus

L’acidité volatile maximale peut être supérieure à 1 mEq/l pour chaque degré de titre alcoométrique supérieur à 11 % et chaque année de vieillissement, jusqu’à 20 mEq/l.

Dans le cas des vins rouges monovariétaux de Trepat, le titre alcoométrique acquis et total sera d’au moins 11 % vol.

*

En ce qui concerne les limites des paramètres non indiqués, la législation pertinente de l’Union sera d’application.

CARACTÉRISTIQUES ANALYTIQUES GÉNÉRALES

Titre alcoométrique total maximal (en % du volume)

Titre alcoométrique acquis minimal (en % du volume)

11,5

Acidité totale minimale

3,5 grammes/litre, exprimée en acide tartrique

Acidité volatile maximale (en milliéquivalents par litre)

13,33

Teneur maximale totale en anhydride sulfureux (en milligrammes par litre)

3.   Vin de liqueur

BRÈVE DESCRIPTION TEXTUELLE

Les vins ont une large gamme chromatique, et leur couleur varie d’opaque intense aux tons plus évolués décrits pour les vins blancs et rouges, voire à des tons ambrés en fonction de la maturité. Les vins sont assez chauds, avec des arômes plus fruités pour ceux qui ne sont pas soumis à la maturation sous bois, tandis que des arômes d’aldéhyde et de fruits secs caractérisent les vins plus mûrs. Ils sont chauds, onctueux et longs en bouche.

Teneur maximale en anhydride sulfureux: 150 mg/l si la teneur en sucre est inférieure à 5 g/l et 200 mg/l si elle est de 5 g/l ou plus

*

En ce qui concerne les limites des paramètres non indiqués, la législation pertinente de l’Union sera d’application.

CARACTÉRISTIQUES ANALYTIQUES GÉNÉRALES

Titre alcoométrique total maximal (en % du volume)

Titre alcoométrique acquis minimal (en % du volume)

15

Acidité totale minimale

en milliéquivalents par litre

Acidité volatile maximale (en milliéquivalents par litre)

Teneur maximale totale en anhydride sulfureux (en milligrammes par litre)

4.   Vin mousseux de qualité

BRÈVE DESCRIPTION TEXTUELLE

La couleur est identique à celle attendue pour le vin blanc, rosé et rouge, avec des arômes frais et fruités propres aux cépages à partir desquels ces vins sont élaborés. Les vins sont frais, crémeux et équilibrés en bouche.

*

En ce qui concerne les limites des paramètres non indiqués, la législation pertinente de l’Union sera d’application.

CARACTÉRISTIQUES ANALYTIQUES GÉNÉRALES

Titre alcoométrique total maximal (en % du volume)

Titre alcoométrique acquis minimal (en % du volume)

10,5

Acidité totale minimale

3,5 grammes/litre, exprimée en acide tartrique

Acidité volatile maximale (en milliéquivalents par litre)

10

Teneur maximale totale en anhydride sulfureux (en milligrammes par litre)

185

5.   Vin pétillant

BRÈVE DESCRIPTION TEXTUELLE

La couleur est identique à celle décrite pour le vin blanc et/ou rosé, à laquelle s'ajoute cependant la présence de gaz carbonique. Le vin est franc, fruité et/ou floral. Il est équilibré et frais en bouche, avec une légère sensation de picotement en raison du dégagement de dioxyde de carbone.

Teneur maximale en anhydride sulfureux: si la teneur en sucre est inférieure à 5 g/l, 200 mg/l (blancs et rosés) et 150 mg/l (rouges); si la teneur en sucre est de 5 g/l ou plus, 250 mg/l (blancs et rosés) et 200 mg/l (rouges).

*

En ce qui concerne les limites des paramètres non indiqués, la législation pertinente de l’Union sera d’application.

CARACTÉRISTIQUES ANALYTIQUES GÉNÉRALES

Titre alcoométrique total maximal (en % du volume)

Titre alcoométrique acquis minimal (en % du volume)

10,5

Acidité totale minimale

en milliéquivalents par litre

Acidité volatile maximale (en milliéquivalents par litre)

Teneur maximale totale en anhydride sulfureux (en milligrammes par litre)

5.   Pratiques vitivinicoles

5.1.   Pratiques œnologiques essentielles

Restrictions applicables à l'élaboration des vins

Les récoltes de raisins doivent être effectuées avec le plus grand soin. Les vins bénéficiant de l'AOP ne peuvent être élaborés qu’avec des raisins suffisamment mûrs pour obtenir des vins dont le titre alcoométrique acquis minimal est d’au moins 9 % vol. Le rendement ne peut dépasser 70 litres de moût ou de vin pour 100 kg de raisins récoltés.

5.2.   Rendements maximaux

12 000 kilogrammes de raisins par hectare

84 hectolitres par hectare

6.   Zone géographique délimitée

Elle est composée des parcelles de vigne situées dans les municipalités ou zones géographiques suivantes:

Barberà de la Conca

Blancafort

Conesa

L’Espluga de Francolí

Forès

Montblanc

Pira

Rocafort de Queralt

Sarral

Senan

Solivella

Vallclara

Vilaverd

Vimbodí

Au sein de la municipalité de Vilanova de Prades, les polygones cadastraux 11, 16, 20, 21 et la parcelle 23 du polygone cadastral 10.

Au sein de la municipalité de Cabra del Camp, le polygone 1, parcelles 13, 15, 18, 28, 29, 34, 66 et 77, et le polygone 4, parcelles 35 et 51.

Au sein de la municipalité d’Aiguamúrcia, le polygone 35, parcelle 14; le polygone 36, parcelle 1, et le polygone 41, parcelle 13.

Les parcelles des municipalités de Cabra del Camp et Aiguamúrcia mentionnées se trouvent en dehors des limites de l’AOP «Conca de Barberà» mais, historiquement, elles appartiennent à des membres de l’établissement vinicole Agrícola de Barberà de la Conca, SCCL et/ou à des fournisseurs de Bodegas Concavins, SA. Elles peuvent donc être utilisées pour la production des vins protégés par l’AOP «Conca de Barberà» si, par ailleurs, les exigences suivantes sont remplies:

les raisins des parcelles mentionnées ont été vinifiés avant le 1er janvier 1989 dans les établissements vinicoles désignés,

cette autorisation continue de s'appliquer pour autant que les propriétaires des vignes mentionnées soient les propriétaires actuels ou leurs descendants directs, et elle est considérée comme une autorisation individuelle qui fera l'objet d'un contrôle spécifique.

7.   Cépages principaux

MACABÉO – VIURA

TEMPRANILLO - ULL DE LLEBRE

TREPAT

8.   Description du ou des liens

8.1.   Vin

Le climat méditerranéen de transition caractérisé par la douceur du littoral tarragonais, la continentalité des régions de Lérida et le différentiel thermique remarquable entre le jour et la nuit favorise l’obtention d’un produit de qualité différenciée et permet d’obtenir des vins blancs légers, aux arômes délicats et fruités présentant un titre alcoométrique modéré. Les vins rosés sont légers, fruités et frais en raison de leur acidité modérée. Les vins rouges jeunes sont doux, légers et savoureux en bouche. Les vins rouges d’élevage sont plus corpulents, et ils acquièrent une grande complexité aromatique et une bonne persistance.

Les sols composés de limon fin et de limon argileux de la Conca de Barberà donnent du corps et de la structure tant aux vins blancs qu’aux vins rosés et rouges. Les terrasses fluviales confèrent plus de douceur aux vins blancs et rosés et les sols d’ardoise, qui regorgent de «licorella», apportent plus de couleur et de structure aux vins rouges.

8.2.   Vin mousseux de qualité et vin pétillant

Les sols les plus caractéristiques de la Conca de Barberà sont ceux de nature argilo-calcaire et ils apportent du corps et de la structure aux vins mousseux et aux vins pétillants. En revanche, les terrasses fluviales leur apportent plus de douceur.

8.3.   Vin de liqueur

Les sols d’ardoise de la région apportent de la couleur et plus de structure aux vins de liqueur.

9.   Autres conditions essentielles (conditionnement, étiquetage, autres exigences)

Cadre juridique

Dans la législation nationale

Type de condition supplémentaire

Dispositions supplémentaires concernant l’étiquetage

Description de la condition

Les conditionnements devront tous porter le sceau qui garantit l’appellation d’origine protégée ainsi qu’un numéro individuel unique, qui sera attribué en fonction du lot de vin que l’établissement vinicole souhaite conditionner.

Les caractères de la mention «Conca de Barberà» mesurent au maximum 4 mm de haut et ceux de la mention «Denominación de Origen» (Appellation d’origine) sont réduits de moitié.

Les mentions suivantes doivent figurer sur l’étiquetage:

le nom de la municipalité correspondant aux renseignements relatifs à l’embouteilleur ou l’expéditeur,

le titre alcoométrique acquis exprimé en unités ou demi-unités de pourcentage volumique, suivi de l’abréviation % vol.,

indication, le cas échéant, de la présence de sulfites dans le produit embouteillé,

le numéro d’inscription au Registre des embouteilleurs du Departamento de Agricultura, Ganadería, Pesca, Alimentación y Medio Natural,

si on souhaite indiquer le nom ou la raison sociale au moyen d’une dénomination commerciale, cette indication doit figurer dans le même champ visuel, et il convient de l’enregistrer au préalable auprès de l’Office espagnol des brevets et des marques. Cette inscription sera communiquée au Registre des embouteilleurs du Departamento de Agricultura, Ganadería, Pesca, Alimentación y Medio,

le numéro du lot peut figurer en dehors du champ visuel contenant les mentions obligatoires,

le nom d’un cépage si le vin provient à 85 % ou plus de ce cépage,

le nom de trois cépages maximum pour autant que le vin mentionné provienne intégralement des cépages indiqués; ils figureront toujours par ordre décroissant selon le pourcentage du cépage dans le mélange,

s’il y a plus de trois cépages, ceux-ci pourront être mentionnés en dehors du champ visuel contenant les mentions obligatoires, et toujours par ordre décroissant selon le pourcentage du cépage dans le mélange,

l’année de la vendange, si le vin provient à 85 % ou plus du raisin vendangé pendant l’année qui devrait figurer dans la désignation,

pour que le nom du viticulteur ou de la propriété puisse être indiqué, le vin doit provenir des vignes cultivées par le viticulteur ou appartenir à la propriété et il doit uniquement et exclusivement être préparé à partir des raisins produits par le viticulteur lui-même ou sur la propriété.

Lien vers le cahier des charges

https://ja.cat/AlaP4


(1)  JO L 9 du 11.1.2019, p. 2.