Accept Refuse

EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Document 62017CN0562

Affaire C-562/17: Demande de décision préjudicielle présentée par l’Audiencia Nacional (Espagne) le 25 septembre 2017 — Nestrade SA / Agencia Estatal de la Administración Tributaria (AEAT) et Tribunal Económico-Administrativo Central (TEAC)

OJ C 437, 18.12.2017, p. 19–19 (BG, ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, HR, IT, LV, LT, HU, MT, NL, PL, PT, RO, SK, SL, FI, SV)

18.12.2017   

FR

Journal officiel de l'Union européenne

C 437/19


Demande de décision préjudicielle présentée par l’Audiencia Nacional (Espagne) le 25 septembre 2017 — Nestrade SA / Agencia Estatal de la Administración Tributaria (AEAT) et Tribunal Económico-Administrativo Central (TEAC)

(Affaire C-562/17)

(2017/C 437/22)

Langue de procédure: l’espagnol

Juridiction de renvoi

Audiencia Nacional

Parties dans la procédure au principal

Partie requérante: Nestrade SA

Parties défenderesses: Agencia Estatal de la Administración Tributaria (AEAT) et Tribunal Económico-Administrativo Central (TEAC)

Questions préjudicielles

1)

La jurisprudence Petroma Transports e.a. (affaire C-271/12) (1) peut-elle être nuancée afin d’admettre le remboursement de montants de TVA demandé par une entreprise non établie dans l’Union, en dépit de l’adoption préalable d’une décision de l’autorité fiscale nationale refusant ledit remboursement au motif que l’entreprise n’a pas répondu à une demande d’informations concernant son numéro d’identification fiscale, eu égard au fait que l’administration disposait à ce moment des informations en cause, qui lui avaient été fournies par l’entreprise en réponse à d’autres demandes?

2)

En cas de réponse affirmative à cette question:

Peut-on considérer que l’application rétroactive de la jurisprudence Senatex (affaire C-518/14) (2) exige l’annulation d’un acte administratif refusant le remboursement des montants de TVA en question, compte tenu du fait que cet acte s’est borné à confirmer une décision administrative préalable définitive refusant le remboursement desdits montants, adoptée par l’AEAT au terme d’une procédure différente de celle prévue par la loi dans ce cas de figure et qui, en outre, restreignait les droits du demandeur, en violation de ses droits de la défense?


(1)  Arrêt du 8 mai 2013, Petroma Transports e.a. (C-271/12, EU:C:2013:297).

(2)  Arrêt du 15 septembre 2016, Senatex (C-518/14, EU:C:2016:691).


Top