EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Document C2005/126/10

Appel à propositions — Programme «Apprendre en ligne» (elearning) — DG EAC/23/05

OJ C 126, 25.5.2005, p. 20–21 (ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, IT, LV, LT, HU, NL, PL, PT, SK, SL, FI, SV)

25.5.2005   

FR

Journal officiel de l'Union européenne

C 126/20


Appel à propositions — Programme «Apprendre en ligne» (elearning) — DG EAC/23/05

(2005/C 126/10)

1.   Champ d'application

Le présent appel à propositions porte sur trois des quatre domaines d'intervention du programme eLearning:

(a)   Promotion de la culture numérique

Identification, évaluation, présentation et diffusion des bonnes pratiques en matière de promotion de la culture numérique, couvrant les questions à la fois théoriques et pratiques, depuis la compréhension de la culture numérique jusqu'à l'identification des mesures correctives pour certains groupes cibles spécifiques — par exemple, la mise à disposition en ligne et hors connexion de ressources d'information numériques pour les personnes qui n'ont pas facilement accès aux TIC ou la promotion de l'alphabétisation numérique dans le contexte de l'éducation et de la formation tout au long de la vie. Par ailleurs, les propositions peuvent prévoir des mesures de promotion de la culture numérique s'inspirant des bonnes pratiques identifiées.

Conception et lancement de mesures de sensibilisation par l'intermédiaire des réseaux européens liés au domaine. Le programme soutiendra les actions entreprises par les réseaux européens, les associations, les autorités publiques, les partenariats public-privé, etc., en facilitant les contacts et les échanges de bonnes pratiques.

(b)   Campus virtuels européens

La première priorité porte sur le partage d'expériences, l'échange des enseignements, l'identification, le développement et la diffusion large des bonnes pratiques, avec une attention particulière pour les modèles et pratiques se prêtant bien à la généralisation, favorisant une intégration efficace des TIC dans les systèmes d'éducation et de formation et revêtant un intérêt pour les campus virtuels transnationaux.

La seconde priorité porte sur les projets européens de mobilité virtuelle exploitant (et développant) les accords de coopération conclus entre les établissements d'enseignement supérieur, de même que les réseaux institutionnalisés, thématiques ou autres qui jouent un rôle essentiel dans l'intégration des campus virtuels. Ces propositions devront faciliter une généralisation effective et durable, en s'appuyant sur le processus de Bologne et sur ses outils opérationnels (ECTS, qualité…), et favoriser les partenariats de longue durée basés sur des modèles organisationnels et économiques adéquats.

(c)   Actions transversales

Les propositions liées à cette partie de l'appel offriront des services intégrés, cohérents et pratiques destinés aux utilisateurs finaux de l'apprentissage en ligne (tels que les enseignants, les formateurs, les assistants et les apprenants eux-mêmes) en vue de les guider dans l'utilisation des contenus numériques utiles aux apprentissages (contenus d'apprentissage en ligne). Les propositions doivent porter sur des services d'information, des services d'aide à l'apprentissage ou les deux:

services d'information destinés aux utilisateurs finaux concernant les aspects pratiques de l'utilisation des contenus d'apprentissage en ligne et indications pour trouver davantage d'informations, ainsi que des conseils et de l'aide supplémentaires;

services d'aide à l'apprentissage destinés aux utilisateurs finaux en vue de les guider dans l'utilisation des contenus d'apprentissage en ligne.

Le quatrième domaine d'intervention, qui porte sur les jumelages électroniques d'établissements scolaires en Europe et la promotion des formations destinées aux enseignants, fera l'objet d'appels distincts.

2.   Éligibilité des candidats

L'institution coordinatrice/promotrice et les autres organisations participantes doivent être dotées d'une personnalité juridique. L'organisation coordinatrice/promotrice ainsi que les organisations partenaires doivent être établies dans l'un des États suivants: un des 25 États membres de l'Union européenne, l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège ou la Bulgarie.

Les conditions et modalités de participation des États de l'EEE et de la Bulgarie au programme sont fixées conformément aux dispositions pertinentes des textes régissant les relations entre la Communauté et ces pays.

3.   Budget et durée du projet

Titre

Budget prévisionnel de l'action

% de financement du total des coûts éligibles

Financement communautaire moyen

Financement communautaire maximal

Culture numérique

1,3 million d'euros

Maximum

80 %

170 000 euros

300 000 euros

Campus virtuels européens

4,1 millions d'euros

500 000 euros

1 000 000 d'euros

Actions transversales

1 million d'euros

250 000 euros

500 000 euros

Chaque proposition aura une durée comprise entre douze et vingt-quatre mois. Les coûts pouvant faire l'objet d'une subvention de la Commission ne sont éligibles qu'à partir du 1er janvier 2006.

Date limite pour le dépôt des demandes:

5.   Soumission de la demande

Pour accéder à l'ensemble des documents et obtenir des informations complémentaires concernant le présent appel de propositions, voir l'adresse internet suivante:

http://europa.eu.int/comm/education/programmes/elearning/index_fr.html


Top