EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Action extérieure de l’Union européenne pour faire face à la crise des réfugiés

Action extérieure de l’Union européenne pour faire face à la crise des réfugiés

SYNTHÈSE DU DOCUMENT

Communication conjointe – JOIN(2015) 40 final – Faire face à la crise des réfugiés en Europe: le rôle de l’action extérieure de l’UE

SYNTHÈSE

QUEL EST L’OBJET DE CETTE COMMUNICATION CONJOINTE?

Elle décrit les mesures adoptées par l’Union européenne (UE) au-delà de ses frontières pour faire face à la crise des réfugiés. La priorité va aux actions ayant une incidence immédiate sur les flux migratoires, bien que des actions à long terme soient nécessaires pour s’attaquer aux racines du problème.

La présente communication fait partie d’un ensemble plus large de propositions présentées par la Commission européenne pour tenter de résoudre cette crise.

POINTS CLÉS

L’UE a affecté 96,8 milliards d’euros pour la période 2014-2020 à la politique étrangère et à la coopération au développement.

La Commission a proposé de mettre sur pied un Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique afin de lutter contre les causes des migrations sur le continent africain.

L’UE utilise ses ressources diplomatiques, financières et humanitaires afin de venir en aide aux réfugiés syriens et iraquiens et aux pays voisins comme le Liban, la Jordanie et la Turquie, qui portent le fardeau de cet exode.

L’UE met actuellement en place un plan pour gérer les flux migratoires à travers les Balkans occidentaux.

Des stratégies régionales sont déployées pour aider des contrées d’Afrique comme le Sahel, la Corne de l’Afrique et le Golfe de Guinée.

Des programmes particuliers ont également été élaborés pour venir en aide aux pays comme la Libye, le Niger, le Mali, la République centrafricaine, la Somalie, l’Érythrée, le Soudan du Sud et le Yémen, qui font face à des problèmes spécifiques.

L’UE coopère activement avec les agences des Nations unies et d’autres partenaires internationaux pour aider les pays qui accueillent un grand nombre de personnes déplacées et gérer les flux de réfugiés.

L’UE travaille avec d’autres pays, en particulier d’Afrique, d’Asie, des Caraïbes et du Pacifique dans le cadre d’accords sur le renvoi des migrants clandestins.

L’UE aide les pays frontaliers à lutter contre la criminalité organisée responsable du trafic de migrants et de la traite d’êtres humains.

Deux conférences internationales de haut niveau, consacrées tout spécialement aux questions de migration, ont eu lieu en automne 2015:

Le sommet de La Valette sur la migration (les 11 et 12 novembre 2015)

CONTEXTE

L’UE fait face à la plus importante crise de réfugiés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Depuis le début de 2015, elle a mobilisé l’ensemble de ses moyens de politique étrangère pour y répondre. Ceux-ci sont guidés par trois objectifs: sauver des vies, protéger les personnes dans le besoin et gérer les frontières et les mouvements de réfugiés.

ACTE

Communication conjointe au Parlement européen et au Conseil intitulée «Faire face à la crise des réfugiés en Europe: le rôle de l’action extérieure de l’UE» ( JOIN(2015) 40 final du 9.9.2015)

dernière modification 24.11.2015

Top