EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Plan d’action antidrogue de l’Union européenne (2013-2016)

This summary has been archived and will not be updated, because the summarised document is no longer in force or does not reflect the current situation.

Plan d’action antidrogue de l’Union européenne (2013-2016)

Ce plan d’action détermine cinq priorités dans la lutte contre les drogues: réduire la demande, réduire l’offre, assurer la coordination nationale et, dans l’Union européenne (UE), assurer la coopération internationale et mieux comprendre le phénomène lié aux drogues.

ACTE

Plan d’action antidrogue de l’UE (2013-2016)

SYNTHÈSE

Le plan d’action antidrogue de l’UE 2013-2016 est le premier de deux plans conçus pour mettre en œuvre la stratégie antidrogue de l'UE pour 2013-2020. La stratégie vise à réduire à la fois l’offre et la demande et à résoudre les dommages sanitaires et sociaux causés par l’utilisation et le commerce de drogue.

Sur la base du cadre établi par la stratégie antidrogue de l’UE, le plan d’action couvre cinq domaines prioritaires:

Réduction de la demande

Objectif: réduire visiblement la consommation de drogue, la consommation problématique de drogue, la dépendance à l’égard de la drogue et les dommages sanitaires et sociaux liés à la drogue et contribuer à retarder l’âge de la première consommation de drogue.

  • Prévenir la consommation de drogue/retarder l’âge de la première consommation de drogue.
  • Renforcer l’efficacité du traitement et de la réadaptation afin de réduire la consommation de drogues illicites, la dépendance à l’égard de la drogue et les dommages liés à la drogue et de contribuer à la guérison et à l’insertion ou la réinsertion sociale des consommateurs de drogue.
  • S’assurer que les bonnes pratiques sont partagées et que des normes de qualité minimales pour les mesures de réduction de la demande sont déterminées à travers l’UE.

Réduction de l’offre

Objectif: une réduction mesurable de la disponibilité et de l’offre de drogues illicites dans l’UE.

  • Utiliser de façon optimale les instruments disponibles dans le domaine de l’échange d’informations et de renseignements pour améliorer l’application des législations en matière de drogue dans l’UE.
  • Renforcer la coopération entre les autorités de justice des États membres et renforcer les lois européennes en matière de nouvelles drogues psychoactives et de précurseurs, par exemple.
  • Établir une stratégie pour déterminer le rôle des nouvelles technologies de la communication et de l’hébergement des sites web associés dans le cadre de l’offre de drogue.

Améliorer la coordination

Objectif: une coordination efficace des politiques de lutte antidrogue des gouvernements nationaux, des institutions européennes et autres organes européens (par exemple Europol et l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies), des groupes de citoyens, des organisations internationales et des pays ne faisant pas partie de l’UE. Parmi les actions particulièrement importantes figurent celles qui veillent à ce que:

  • les politiques antidrogue de l’UE internes et externes sont cohérentes;
  • l’élaboration de politiques nationales en matière de drogue adopte une approche équilibrée et intégrée et implique les citoyens (par exemple des groupes de jeunes).

Renforcer la coopération internationale

Objectif: dialogue et coopération entre l’UE, les pays tiers et les organisations internationales.

  • Intégrer la stratégie antidrogue de l’UE à sa politique étrangère générale.
  • Aider à établir des politiques antidrogue au sein des Nations unies et renforcer la coordination de l’UE avec les organismes internationaux travaillant dans ce domaine.
  • Soutenir les pays en voie d’adhésion à l’UE ou tout candidat potentiel à adapter les lois européennes dans le domaine de la lutte contre la drogue.

Améliorer la compréhension du phénomène de la drogue

Objectif: des données factuelles fiables et complètes pour l’élaboration des politiques et des actions.

  • Investir dans la recherche, la collecte de données, le suivi, l’évaluation et l’échange d’informations sur les drogues.
  • Poursuivre et développer les capacités du réseau d’organisations en fournissant des informations relatives aux drogues et en menant des recherches sur les drogues dans l’UE, ainsi qu’en surveillant et évaluant les évolutions dans ce domaine.
  • Améliorer la diffusion des résultats des recherches et des évaluations.

Le plan d’action pour 2017-2020 sera établi d’ici à 2016 après une révision à mi-parcours de la stratégie antidrogue de l’UE.

RÉFÉRENCES

Acte

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel de l'Union européenne

Plan d'action antidrogue de l'UE 2013-2016

30.11.2013

-

JO C 351 du 30.11.2013

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

Stratégie antidrogue de l’UE (2013-2020)

dernière modification 17.03.2014

Top