Accept Refuse

EUR-Lex Access to European Union law

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Summaries of EU Legislation

Investir dans l’enfance: briser le cercle vicieux de l’inégalité

Go to the summaries’ table of contents

Investir dans l’enfance: briser le cercle vicieux de l’inégalité

En période de crise économique, les investissements sociaux adaptés aux besoins des enfants ont un rôle essentiel à jouer pour offrir des solutions. Investir dans l’enfance peut permettre de réduire la pauvreté dans l’ensemble de la société en veillant à ce que la prochaine génération ne soit pas victime d’inégalités et d’exclusion sociale.

ACTE

Recommandation 2013/112/UE de la Commission du 20 février 2013 - Investir dans l’enfance pour briser le cercle vicieux de l’inégalité

SYNTHÈSE

Dans le cadre du train de mesures sur les investissements sociaux en faveur de la croissance et de la cohésion, la Commission européenne a adopté une recommandation sur les investissements sociaux adaptés aux besoins des enfants. Son objectif est de fournir aux États membres de l’UE une orientation pour s’atteler à la pauvreté des enfants et promouvoir leur bien-être, ainsi que pour définir un cadre commun européen.

La recommandation appelle à l’adoption d’une approche axée sur les droits de l’enfant et de stratégies intégrées fondées sur trois piliers:

L’accès à des ressources suffisantes afin de réduire la pauvreté et les carences matérielles:

  • en favorisant la participation des parents au marché du travail et en veillant à ce que leur travail soit financièrement attrayant;
  • en assurant des conditions de vie décentes grâce à une combinaison d’allocations pour enfants et familles, qui doivent favoriser la redistribution des richesses entre les différentes catégories de revenus, tout en évitant les trappes à inactivité et la stigmatisation.

L’accès à des services de qualité et d’un coût abordable pour accroître les chances des enfants dans la vie et améliorer leur développement:

  • en améliorant l’accès à des services d’éducation et d’accueil des jeunes enfants à coût abordable afin de réduire les inégalités dès la petite enfance;
  • en renforçant l’influence du système éducatif sur l’égalité des chances, en veillant à ce que tous les enfants reçoivent une éducation inclusive de grande qualité;
  • en améliorant la réactivité des systèmes de santé pour répondre aux besoins des enfants défavorisés;
  • en offrant aux enfants un logement et un cadre de vie sûrs et adéquats;
  • en améliorant les services d’assistance aux familles et la qualité des services de soins alternatifs.

Le droit des enfants à participer à la vie sociale:

  • en encourageant la participation de tous les enfants à des activités ludiques, récréatives, sportives et culturelles - des activités d’apprentissage informel en dehors du contexte scolaire;
  • en adoptant des mécanismes qui favorisent la participation des enfants aux processus décisionnels les concernant.

En outre, la Commission recommande de développer les mécanismes de gouvernance, d’exécution et de suivi:

  • en renforçant les synergies entre les secteurs;
  • en privilégiant les stratégies élaborées sur la base d’informations factuelles ainsi que l’innovation en matière d’action sociale.

Enfin, la recommandation insiste sur le fait que, pour exploiter pleinement les instruments pertinents de l’UE, il convient:

  • de mobiliser toute la gamme d’instruments et d’indicateurs disponibles dans le cadre de la stratégie Europe 2020 afin de donner un nouvel élan aux efforts communs pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale des enfants;
  • d’exploiter à bon escient les possibilités offertes par les instruments financiers de l’UE pour soutenir les priorités stratégiques détaillées plus haut.

RÉFÉRENCES

Acte

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel

Recommandation 2013/112/UE de la Commission

-

-

JO L 59 du 2.3.2013

ACTES LIÉS

Train de mesures sur les investissements sociaux en faveur de la croissance et de la cohésion

Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions - Investir dans le domaine social en faveur de la croissance et de la cohésion, notamment par l’intermédiaire du Fonds social européen, au cours de la période 2014-2020 [COM(2013) 83 final du 20.2.2013 - non publiée au Journal officiel]

Le train de mesures comprend également huit documents de travail des services de la Commission [sur les tendances démographiques et sociales (parties 1 et 2), l’inclusion active, les services sociaux d’intérêt général, les soins de longue durée, le problème des sans-abri, la santé et le Fonds social européen]

Dernière modification le: 31.01.2014

Top