EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Règlement intérieur du Conseil de l’Union européenne

Règlement intérieur du Conseil de l’Union européenne

 

SYNTHÈSE DU DOCUMENT:

Décision 2009/937/UE portant adoption du règlement intérieur du Conseil

QUEL EST L’OBJET DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR?

  • Le règlement intérieur établit les dispositions gouvernant les travaux du Conseil de l’Union européenne (le Conseil).
  • Le pouvoir d’adopter son règlement intérieur est conféré au Conseil par l’article 240, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.
  • L’annexe III est modifiée chaque année afin de refléter les changements dans la population des pays de l’Union européenne (UE) et dans la population de chaque pays de l’UE lors de la mise en œuvre des exigences relatives au vote à la majorité qualifiée au Conseil.
  • Les règles ont également été substantiellement modifiées à une occasion, en 2014 (décision 2014/692/UE, Euratom), concernant les votes à la majorité qualifiée.

POINTS CLÉS

Le Conseil est l’institution de l’UE où se réunissent les représentants des pays de l’UE. Chaque pays est représenté par un représentant au niveau ministériel, habilité à engager le gouvernement de son pays. Le Conseil exerce des fonctions législatives avec le Parlement européen. Il adopte des actes législatifs, suivant la procédure législative ordinaire ou la procédure législative spéciale. Le Conseil exerce des fonctions budgétaires conjointement avec le Parlement européen. Enfin, le Conseil assume des fonctions de définition des politiques et de coordination.

Formations du Conseil

La présidence du Conseil de l’Union européenne

  • La présidence du Conseil, à l’exception de la formation des affaires étrangères, est assurée par des groupes prédéterminés de trois pays de l’UE pour une période de 18 mois. Chaque membre du groupe assure à tour de rôle, pour 6 mois, la présidence de toutes les formations du Conseil, à l’exception de la formation des affaires étrangères. Le groupe de trois pays de l’UE élabore un projet de programme des activités du Conseil pour une période de 18 mois, approuvé par le Conseil des affaires générales après la tenue d’un débat public à ce sujet.
  • Le Conseil des affaires étrangères est doté d’un président permanent: le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Il est possible que le haut représentant soit remplacé par le membre de cette formation représentant le pays de l’UE qui exerce la présidence du Conseil. Cela est généralement le cas lorsque le Conseil est convoqué pour traiter de questions de politique commerciale commune.
  • La présidence a un rôle moteur dans le déroulement des travaux du Conseil.

Coreper, comités et groupes de travail

  • Le Conseil s’appuie sur le Comité des représentants permanents des gouvernements des pays de l’UE (Coreper) et sur plus de 150 groupes de travail et comités spécialisés qui sont les instances préparatoires du Conseil.
  • Le Coreper est responsable de la préparation des travaux de toutes les sessions du Conseil et de l’exécution des mandats qui lui sont confiés par celui-ci. Le Coreper 2 se compose de représentants permanents, tandis que le Coreper 1 réunit des représentants permanents adjoints.
  • Le Coreper:
    • veille à la cohérence des politiques et actions de l’UE et au respect des principes de légalité, de subsidiarité, de proportionnalité, ainsi que des règles fixant les attributions des institutions, organes et organismes de l’UE, et les règles de procédure, de transparence et de qualité rédactionnelle;
    • examine à l’avance tous les points inscrits à l’ordre du jour d’une session du Conseil et assure la préparation de chaque dossier pour le Conseil;
    • s’efforce, pour chaque dossier, de trouver un accord à son niveau, qui sera soumis à l’adoption du Conseil;
    • peut instituer des comités ou des groupes de travail pour mener à terme des tâches de préparation ou d’études;
    • peut adopter un certain nombre de décisions de procédure, comme la décision de tenir une session du Conseil dans un autre lieu que Bruxelles ou Luxembourg, ou encore la décision de recourir à la procédure écrite, etc.

Fonctionnement du Conseil

  • Le siège du Conseil est à Bruxelles, mais le Conseil se réunit à Luxembourg pendant les mois d’avril, de juin et d’octobre. Le Conseil se réunit en sessions sur convocation de son président, à l’initiative de celui-ci, d’un de ses membres ou de la Commission européenne. Le président établit l’ordre du jour provisoire de chaque session du Conseil.
  • Le quorum doit être vérifié avant de passer au vote. Il est atteint si la majorité des membres du Conseil est physiquement présente. Le Conseil procède au vote sur l’initiative de son président. Le président ouvre une procédure de vote à l’initiative d’un membre du Conseil ou de la Commission, pour autant que la majorité des membres qui composent le Conseil se prononce en ce sens.

Vote à la majorité qualifiée

Le 1er novembre 2014, une nouvelle procédure de majorité qualifiée, la «double» majorité, a été introduite.

  • Lorsque le Conseil vote une proposition de la Commission ou du haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, une majorité qualifiée est obtenue à deux conditions:
    • 55 % des membres du Conseil expriment un vote favorable, c’est-à-dire 15 sur 27 (depuis la sortie du Royaume-Uni de l’UE);
    • la proposition est soutenue par les membres du Conseil représentant au moins 65 % de la population de l’UE.
  • Lorsque le Conseil ne statue pas sur une proposition de la Commission ou du haut représentant, une décision est adoptée:
    • si 72 % des membres du Conseil expriment un vote favorable; et
    • s’ils représentent au moins 65 % de la population de l’UE.

Transparence et publication des actes du Conseil

  • Les délibérations et les votes sur des actes législatifs sont ouverts au public.
  • La première délibération du Conseil sur les nouvelles propositions non législatives importantes contenant des règles juridiquement contraignantes dans les pays de l’UE ou pour ceux-ci est ouverte au public.
  • Sur décision du Conseil ou du Coreper, le Conseil tient des débats publics sur des questions importantes touchant aux intérêts de l’UE et de ses citoyens. Le Conseil tient également un certain nombre de débats d’orientation en public.
  • Les actes législatifs sont publiés au Journal officiel (JO), tout comme les règlements et les directives qui s’adressent à l’ensemble des pays de l’UE, les décisions qui ne précisent pas à qui elles s’adressent, et les accords internationaux conclus par l’UE. L’article 17 du règlement intérieur précise les autres actes à publier au Journal officiel, y compris lorsque le Conseil ou le Coreper en décide ainsi.

DEPUIS QUAND CE RÈGLEMENT INTÉRIEUR S’APPLIQUE-T-IL?

Il s’applique depuis le 1er décembre 2009.

CONTEXTE

Pour plus d’informations, veuillez consulter:

DOCUMENT PRINCIPAL

Décision 2009/937/UE du Conseil du 1er décembre 2009 portant adoption de son règlement intérieur (JO L 325 du 11.12.2009, p. 35-61)

Les modifications successives de la décision 2009/937/UE ont été intégrées au texte original. Cette version consolidée n’a qu’une valeur documentaire.

DOCUMENT LIÉ

Décision (UE) 2020/430 du Conseil du 23 mars 2020 portant dérogation temporaire au règlement intérieur du Conseil eu égard aux difficultés de déplacement causées dans l’Union par la pandémie de COVID-19 (JO L 88I du 24.3.2020, p. 1-2)

dernière modification 19.06.2020

Top