EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Document 62018TA0185

Affaire T-185/18: Arrêt du Tribunal du 8 mai 2019 — Lucchini/Commission [«Concurrence — Ententes — Marché des ronds à béton en barres ou en rouleaux — Décision constatant une infraction à l’article 65 CA, après l’expiration du traité CECA, sur le fondement du règlement (CE) no 1/2003 — Annulation partielle de la décision de la Commission — Rejet d’une demande visant à obtenir le remboursement de l’amende payée en exécution de la décision partiellement annulée — Rejet d’une demande visant à être admis à participer à la procédure administrative rouverte à la suite de l’annulation partielle de la décision — Droits de la défense — Acte inexistant — Responsabilité non contractuelle — Prescription»]

OJ C 230, 8.7.2019, p. 39–39 (BG, ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, HR, IT, LV, LT, HU, MT, NL, PL, PT, RO, SK, SL, FI, SV)

8.7.2019   

FR

Journal officiel de l'Union européenne

C 230/39


Arrêt du Tribunal du 8 mai 2019 — Lucchini/Commission

(Affaire T-185/18) (1)

(«Concurrence - Ententes - Marché des ronds à béton en barres ou en rouleaux - Décision constatant une infraction à l’article 65 CA, après l’expiration du traité CECA, sur le fondement du règlement (CE) no 1/2003 - Annulation partielle de la décision de la Commission - Rejet d’une demande visant à obtenir le remboursement de l’amende payée en exécution de la décision partiellement annulée - Rejet d’une demande visant à être admis à participer à la procédure administrative rouverte à la suite de l’annulation partielle de la décision - Droits de la défense - Acte inexistant - Responsabilité non contractuelle - Prescription»)

(2019/C 230/48)

Langue de procédure: l’italien

Parties

Partie requérante: Lucchini SpA in AS (Piombino, Italie) (représentant: G. Belotti, avocat)

Partie défenderesse: Commission européenne (représentants: P. Rossi, G. Conte et T. Vecchi, agents)

Objet

D’une part, demande fondée sur l’article 263 TFUE et tendant à l’annulation de la lettre de la Commission du 17 janvier 2018 rejetant la demande de la requérante de se voir restituer l’amende, d’un montant de 14 350 000 euros, qui lui a été infligée par la décision C(2009) 7492 final de la Commission, du 30 septembre 2009, relative à une violation de l’article 65 du traité CECA, conformément à l’article 101 TFUE et à l’article 53 de l’accord EEE (affaire COMP/37.956 — Ronds à béton, réadoption), ainsi que de la lettre de la Commission du 9 mars 2018 rejetant la demande de la requérante visant à être admise à participer à la reprise de la procédure dans cette même affaire et, d’autre part, demande fondée sur l’article 268 TFUE et tendant à obtenir réparation du préjudice que la requérante aurait prétendument subi du fait de la violation de l’article 41 de la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne commise par la Commission dans la procédure aboutissant à l’adoption de ladite décision

Dispositif

1)

Le recours est rejeté.

2)

Lucchini SpA in AS est condamnée aux dépens.


(1)  JO C 161 du 7.5.2018.


Top