EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Document 62017TN0128

Affaire T-128/17: Recours introduit le 27 février 2017 — Torné/Commission

OJ C 129, 24.4.2017, p. 27–28 (BG, ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, HR, IT, LV, LT, HU, MT, NL, PL, PT, RO, SK, SL, FI, SV)

24.4.2017   

FR

Journal officiel de l'Union européenne

C 129/27


Recours introduit le 27 février 2017 — Torné/Commission

(Affaire T-128/17)

(2017/C 129/41)

Langue de procédure: le français

Parties

Partie requérante: Isabel Torné (Algés, Portugal) (représentants: S. Orlandi et T. Martin, avocat)

Partie défenderesse: Commission européenne

Conclusions

La partie requérante conclut à ce qu’il plaise au Tribunal:

Déclarer et arrêter,

la décision de rejet, du 16 avril 2016, opposée à sa demande tendant à fixer le taux d’acquisition de ses droits à pension et l’âge de sa retraire, est annulée.

la Commission européenne est condamnée aux dépens.

Moyens et principaux arguments

La partie requérante dans le présent litige conteste la décision portant rejet implicite de sa demande visant à obtenir une décision anticipée concernant certains éléments déterminés et invariables du calcul de ses droits à pension. Ladite partie considère que le rejet implicite de sa demande constitue une abstention de prendre une mesure imposée par le statut et est, partant, un acte faisant grief au sens de l’article 90 du statut.

Concernant les éléments du calcul de sa pension, la partie requérante conteste également la pratique de la Commission consistant à considérer que le transfert d’un agent temporaire relevant de l’article 2, point f), du RAA vers une autre agence de l’Union européenne emporte la conclusion d’un nouveau contrat, distinct du précédent, ce qui attesterait la discontinuité de la carrière de cet agent et emporterait donc l’application des nouvelles règles statutaires relatives à la pension d’ancienneté.


Top