Accept Refuse

EUR-Lex Access to European Union law

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Document 52010XC0608(01)

Publication d'une demande d'enregistrement au sens de l'article 6, paragraphe 2, du règlement (CE) n ° 510/2006 du Conseil relatif à la protection des indications géographiques et des appellations d'origine des produits agricoles et des denrées alimentaires

OJ C 149, 8.6.2010, p. 9–13 (BG, ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, IT, LV, LT, HU, MT, NL, PL, PT, RO, SK, SL, FI, SV)

8.6.2010   

FR

Journal officiel de l'Union européenne

C 149/9


Publication d'une demande d'enregistrement au sens de l'article 6, paragraphe 2, du règlement (CE) no 510/2006 du Conseil relatif à la protection des indications géographiques et des appellations d'origine des produits agricoles et des denrées alimentaires

2010/C 149/07

La présente publication confère un droit d’opposition au sens de l’article 7 du règlement (CE) no 510/2006 du Conseil (1). Les déclarations d’opposition doivent parvenir à la Commission dans un délai de six mois à compter de la date de la présente publication.

DOCUMENT UNIQUE

RÈGLEMENT (CE) No 510/2006 DU CONSEIL

«CARCIOFO SPINOSO DI SARDEGNA»

No CE: IT-PDO-0005-0687-06.03.2008

IGP ( ) AOP ( X )

1.   Dénomination:

«Carciofo Spinoso di Sardegna»

2.   État membre ou pays tiers:

Italie

3.   Description du produit agricole ou de la denrée alimentaire:

3.1.   Type de produit (Annexe III):

Classe 1.6:

Fruits, légumes et céréales en l’état ou transformés.

3.2.   Description du produit portant la dénomination visée au point 1:

L’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna» est obtenue à partir de l’écotype local Spinoso Sardo appartenant à l’espèce Cynara scolymus et se caractérise par les particularités morphologiques suivantes: plante pluriannuelle rhizomateuse de taille moyenne au capitule principal situé à une hauteur allant de 45 à 70 cm, port dressé, capacité pollinifère élevée, production progressive. Feuille de couleur verte spinescente aux dimensions moyennes et hétérophyllie élevée qui se manifeste par la présence de nombreuses feuilles à limbe entier et d’autres feuilles lobées ou plus souvent penniformes. Capitule conique allongé, moyennement compact, d’une hauteur minimale de 6 cm et d’un diamètre compris entre 6 et 13 cm; bractées externes de couleur verte avec de larges dégradés violet-brunâtre, grandes, allongées et au sommet pointu terminé par une épine jaune; bractées internes de couleur jaune paille aux nervures violettes; pédoncule d’une longueur comprise entre 10 et 40 cm [en vertu de la dérogation accordée par le règlement (CE) no 1466/2003] et d’une épaisseur moyenne comprise entre 1 et 3,5 cm.

L’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna» doit posséder les caractéristiques suivantes:

Physiques: forme: capitule conique allongé moyennement compact; couleur: verte avec de larges dégradés violet-brunâtre; présence d’épines de couleur partie jaune dans les bractées; structure de la tige: partie interne peu fibreuse, tendre et comestible; Partie comestible: égale ou supérieure à 30 % du poids du capitule frais.

Chimiques: teneur minimale en glucides de 2,5 g sur 100 g de substance fraîche; teneur minimale en polyphénols: de 50 mg sur 100 g de substance fraîche; sodium: maximum 0,125 g sur 100 g de substance fraîche; fer: maximum 0,80 mg pour 100 g de substance fraîche;

Organoleptiques: parfum: intense de cardon et de fleur; consistance: bractées charnues et dans le même temps tendres et croquantes à la base; goût: prononcé et associant de manière équilibrée l’amer et le douçâtre du fait de la présence de dérivés polyphénoliques et de cynarine; astringence: la présence de tanins, composants naturels de l’artichaut, se ressent faiblement car elle est compensée par les sensations dominantes de sucré, dues à la présence importante de glucides. La consommation traditionnelle à l’état cru de l’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna», non seulement du capitule mais aussi de la tige, permet de mieux conserver les principes nutritifs contenus dans le produit. Seul le «Carciofo Spinoso di Sardegna» appartenant aux catégories commerciales «Extra» et «I» peut être reconnu en tant qu’AOP.

3.3.   Matières premières (uniquement pour les produits transformés):

3.4.   Aliments pour animaux (uniquement pour les produits d'origine animale):

3.5.   Étapes spécifiques de la production qui doivent avoir lieu dans l'aire géographique délimitée:

Toutes les étapes de production du «Carciofo Spinoso di Sardegna» ont lieu à l’intérieur du territoire délimité au point 4.

3.6.   Règles spécifiques applicables au tranchage, râpage, conditionnement, etc.:

Afin de garantir la consommation traditionnelle à l’état cru de l’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna», du fait de la nature hautement périssable du produit, se traduisant par une perte des caractéristiques de fraîcheur, de brillance et de turgescence du capitule, de la tige et des feuilles, il est nécessaire de réduire au minimum les manipulations et de procéder au conditionnement immédiatement après la récolte. Cette obligation garantit un avantage certain en termes de fraîcheur, car elle permet de réduire les phénomènes oxydants et de transpiration auxquels le produit serait soumis dans le cas contraire, ce qui altèrerait ses caractéristiques physiques, organoleptiques et chimiques.

L’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna» est mise à la consommation dans les conteneurs fermés suivants, sur lesquels doit figurer le logo: plateaux contenant de 2 à 12 capitules entiers et/ou découpés; corbeilles en matériaux pour aliments contenant de 500 g à 5 kg; caissettes en bois, carton et plastique pour aliments contenant de 4 à 60 capitules.

Sont aussi autorisés les matériaux considérés comme appropriés pour le conditionnement du produit par la législation communautaire en vigueur. Chaque emballage doit contenir des AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna» appartenant à une même catégorie de produit. La partie apparente du contenu du colis doit être représentative de l’ensemble.

3.7.   Règles spécifiques d’étiquetage:

Sur les étiquettes apposées sur les conteneurs doivent figurer: les mentions «Carciofo Spinoso di Sardegna» et «DOP» ainsi que le logo communautaire. la catégorie «Extra» ou «I»; le calibre; le nombre de capitules; toute autre indication prévue par les lois en vigueur; le logo.

Le logo de la dénomination représente, de manière stylisée, un artichaut épineux humanisé: par la superposition d’un sourire, la tête du légume devient une véritable tête, les feuilles se transforment en bras ouverts et s’écartent en un geste amical et accueillant. Le message que ce logo transmet est celui d’un produit doux au palais, malgré le caractère épineux de son aspect.

Image

L’AOP doit figurer sur l’étiquette en caractères clairs, indélébiles, et sa colorimétrie doit largement contraster avec la couleur de l’étiquette de manière à pouvoir être distinguée nettement de toutes les autres indications, qui peuvent être mentionnées dans des dimensions deux fois moindres que les caractères utilisés pour l’AOP. L’ajout de tout qualificatif non expressément prévu est interdit, tandis que l’utilisation de raisons sociales et de marques privées est autorisée, à condition qu’elles n’aient aucune signification laudative et ne soient pas susceptibles d’induire le consommateur en erreur.

4.   Délimitation concise de l’aire géographique:

L’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna» doit être cultivée et conditionnée dans les zones de production situées sur les territoires des communes suivantes:

 

Province de Cagliari: Assemini, Assemini Isola Amministrativa (I.A.), Barrali, Castiadas, Decimomannu, Decimoputzu, Donori, Elmas, Escolca (I.A.), Guasila, Mandas, Maracalagonis, Monastir, Muravera, Nuraminis, Serdiana, Pimentel, Pula, Quartu Sant’ Elena, Quartucciu, Samatzai, San Sperate, San Vito, Selargius, Selegas, Sestu, Sinnai (I.A.), Ussana, Uta, Villanovafranca, Villaputzu, Villasimius, Villasor, Villaspeciosa.

 

Province de Carbonia-Iglesias: Giba, Masainas, Piscinas, San Giovanni Suergiu, Santadi, Sant’Anna Arresi, Tratalias, Villaperuccio.

 

Province du Medio Campidano: Furtei, Gonnosfanadiga, Pabillonis, Pauli Arbarei, Samassi, San Gavino Monreale, Sanluri, Sardara, Segariu, Serramanna, Serrenti, Villacidro, Villamar.

 

Province d’Oristano: Arborea, Baratili San Pietro, Bauladu, Bosa, Cabras, Cuglieri, Flussio, Magomadas, Marrubiu, Milis, Mogoro, Narbolia, Nurachi, Ollastra, Oristano, Palmas Arborea, Riola Sardo, San Nicolò Arcidano, Santa Giusta, San Vero, Siamaggiore, Seneghe, Sennariolo, Simaxis, Solarussa, Terralba, Tramatza, Tresnuraghes, Uras, Zeddiani, Zerfaliu.

 

Province de Nuoro: Dorgali, Galtellì, Irgoli, Loculi, Onifai, Orosei, Posada, Siniscola, Torpè.

 

Province de l’Ogliastra: Arzana (I.A.), Barisardo, Baunei, Cardedu, Girasole, Lanusei (I.A.), Loceri (I.A.), Lotzorai, Tertenia, Tortolì.

 

Province de Sassari: Alghero, Banari, Castelsardo, Florinas, Ittiri, Montresta, Olmedo, Ossi, Valledoria, Viddalba, Villanova Monteleone, Porto Torres, Putifigari, Uri, Santa Maria Coghinas, Sassari, Usini, Sedini, Sennori, Sorso, Tissi.

 

Province de Olbia-Tempio: Badesi, Budoni, San Teodoro.

L’aire de production précitée correspond à l’aire de culture traditionnelle du «Carciofo Spinoso di Sardegna». Ces territoires rassemblent toutes les caractéristiques idoines pour la culture du point de vue pédoclimatique et possèdent toutes les expériences et traditions et toutes le compétences techniques qui garantissent la caractérisation du produit.

5.   Lien avec l’aire géographique:

5.1.   Spécificité de l’aire géographique:

Toutes les terres incluses dans l’aire de production visée au point 4 où est cultivé le «Carciofo Spinoso di Sardegna» d’origine alluviale, sont fraiches, riches en phosphore, fer, magnésium, calcium, potassium et en substances organiques, à réaction essentiellement neutre ou légèrement subalcaline.

La température moyenne est de 11,3 °C en hiver et de quelque 24 °C en été. Les gelées sont excessivement rares et la neige exceptionnelle. La répartition annuelle des pluies est très irrégulière, avec un pic pendant l’hiver et une absence quasi totale pendant l’été.

5.2.   Spécificité du produit:

Les caractéristiques particulières de l’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna» sont une astringence limitée, une saveur agréable, résultant de l’association équilibrée de l’amer et du douçâtre, et la tendreté de la chair, qui favorise la consommation du produit à l’état cru. D’autres caractéristiques sont la richesse en polyphénols et autres éléments nutritifs ainsi que des taux de sodium et de fer particulièrement réduits.

Enfin, dernier élément mais non des moindres, la configuration particulière du capitule, qui, par ses bractées étroitement imbriquées les unes dans les autres, préserve l’artichaut de la pénétration de substances étrangères nocives et en garantit ainsi la salubrité.

5.3.   Lien causal entre l’aire géographique et la qualité ou les caractéristiques du produit (pour les AOP) ou une qualité spécifique, la réputation ou une autre caractéristique du produit (pour les IGP):

Les caractéristiques justifiant la demande de reconnaissance du «Carciofo Spinoso di Sardegna» en tant qu’AOP et le différenciant des autres produits de la même catégorie sont l’astringence limitée, la saveur agréable, due à l’association équilibrée de l’amer et du douçâtre, la tendreté de la chair, qui favorise la consommation du produit à l’état cru, la richesse en éléments nutritifs aux fortes vertus purifiantes pour l’organisme (stimulation de la diurèse, désintoxication du foie, réduction du taux de cholestérol présent dans le sang), la grande quantité de glucides, les sels minéraux, le fer, le potassium, le phosphore, et divers types de vitamines, notamment du groupe A.

Ces spécificités trouvent leur origine dans le lien étroit qui existe avec le territoire de l’île, particulièrement adapté tant par ses techniques de culture traditionnelles que par ses conditions pédoclimatiques et morphologiques favorables. C’est à la teneur importante en calcium, magnésium et potassium présente dans l’immense majorité des sols sur lesquels il est cultivé que l’artichaut doit sa caractéristique de résistance aux conditions de stress résultant des températures élevées et de la faible humidité relative. De la même manière, ces sols «frais», profonds, d’origine principalement alluviale et sur lesquels l’eau ne stagne pas déterminent une capacité d’échange optimale en garantissant l’absorption complète par la plante du phosphore, du fer, du potassium et d’autres sels minéraux, éléments responsables des caractéristiques décrites au point 5.2.

Les facteurs climatiques influent sur la qualité de l’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna» dans la mesure où ils déterminent les fonctions générales de la plante telles que la photosynthèse ou l’absorption de l’eau et des substances nutritives. La lumière est un facteur climatique essentiel pour les caractéristiques qualitatives de l’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna», et notamment l’intensité de l’ensoleillement, qui, même pendant les mois d’hiver, influence la production de substances de réserve, dont les glucides, qui déterminent le goût de l’artichaut, le rendant particulièrement propre à être consommé cru. On peut du reste observer que l’intensité de l’ensoleillement dans l’ensemble de l’aire de production est homogène dans la mesure où les différences de latitude entre les zones de culture, qu’elles soient septentrionales ou méridionales, n’ont pas d’influence sur le bon développement de la plante.

Outre ces caractéristiques environnementales intrinsèques du territoire, l’homme, avec ses traditions, son expérience et ses compétences, permet, par les opérations manuelles de récolte, de triage et de calibrage, de sélectionner le meilleur des artichauts. Les opérations de dicioccatura (élimination des tiges qui ont porté les capitules) et de scarducciatura (élimination manuelle des petits artichauts superflus) effectuées par du personnel local hautement spécialisé contribuent à l’obtention d’un produit sélectionné. La combinaison optimale de facteurs agronomiques, à savoir l’époque de plantation, la densité de culture, l’utilisation judicieuse de l’irrigation, la fumure et les moyens de lutte phytosanitaire, utilisés par l’homme avec sagesse, ainsi que la durée limitée des artichautières de 1 à 3 ans, qui confère une vigueur particulière aux plantes, accentuent la prédisposition naturelle de l’AOP «Carciofo Spinoso di Sardegna» à être consommée crue.

D’un point de vue historique, la production, la culture de l’artichaut et plus particulièrement son lien avec l’environnement remontent à la période phénicienne et ont traversé les siècles jusqu’à nos jours, où elles représentent l’une des économies fondamentales de l’agriculture de l’île et du pays. Des témoignages écrits de la présence de l’artichaut en Sardaigne apparaissent dès la seconde moitié du XVIIIème siècle, dans le traité d’Andrea Manca dell’Arca, un noble de Sassari, qui, dans son ouvrage «Agriculture de Sardaigne» publié en 1780, intitule un paragraphe «cardon et artichaut: reproduction, variété, exploitation, utilisation.» Des preuves de l’existence du «Carciofo Spinoso di Sardegna» dans les premières décennies du siècle dernier se trouvent également dans l’ouvrage de Max Leopold Wagner «La vie rustique de la Sardaigne reflétée dans sa langue», publié à Heidelberg en Allemagne en 1921. Depuis les premières décennies du XXème siècle, on assiste à un renouvellement important de l’agriculture de l’île et l’artichaut passe aussi d’une production destinée à la consommation personnelle à une production spécialisée, tournée vers les marchés de consommation nationaux et internationaux. C’est durant cette période de grande évolution commerciale que se diffuse la notoriété du «Carciofo Spinoso di Sardegna»; en effet, sur les marchés de la péninsule, l’artichaut n’était certainement pas commercialisé de manière anonyme. L’origine sarde représentait de fait une certification de qualité et d’origine dès le début du XXème siècle, appréciée et recherchée des consommateurs, comme il ressort de nombreuses sources. L’origine historique du produit a conduit le consommateur à identifier au fil du temps le «Carciofo Spinoso di Sardegna» avec l’image de la Sardaigne elle-même, à tel point que, dans l’usage courant, l’appellation «Carciofo Spinoso di Sardegna» figure sur la carte de divers restaurants, sur des étiquettes commerciales et dans des documents commerciaux; il s’avère dès lors nécessaire de formaliser l’utilisation consolidée de cette appellation, afin de rendre indissoluble le lien entre les caractéristiques du produit et le territoire sarde, en protégeant les consommateurs et les producteurs d’éventuelles utilisations erronées et non fondées.

Référence à la publication du cahier des charges:

L’administration a lancé la procédure nationale d’opposition en publiant la proposition de reconnaissance de la DOP «Carciofo Spinoso di Sardegna» au Journal officiel de la République italienne no 25 du 30 janvier 2008.

Le texte consolidé du cahier des charges de production peut être consulté:

à l'adresse suivante: http://www.politicheagricole.it/DocumentiPubblicazioni/Search_Documenti_Elenco.htm?txtTipoDocumento=Disciplinare%20in%20esame%20UE&txtDocArgomento=Prodotti%20di%20Qualit%E0>Prodotti%20Dop,%20Igp%20e%20Stg

ou

directement à partir de la page d’accueil du site du ministère des politiques agricoles, alimentaires et forestières (http://www.politicheagricole.it): cliquer sur «Prodotti di Qualità» (sur la gauche de l’écran) puis sur «Disciplinari di Produzione all’esame dell’UE [regolamento (CE) n. 510/2006]».


(1)  JO L 93 du 31.3.2006, p. 12.


Top