EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Document 32020B1157

Adoption définitive (UE, Euratom) 2020/1157 du budget rectificatif no 5 de l'Union européenne pour l'exercice 2020

OJ L 299, 11.9.2020, p. 1–30 (BG, ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, HR, IT, LV, LT, HU, MT, NL, PL, PT, RO, SK, SL, FI, SV)

No longer in force, Date of end of validity: 31/12/2020

ELI: http://data.europa.eu/eli/budget_suppl_amend/2020/5/oj

11.9.2020   

FR

Journal officiel de l’Union européenne

L 299/1


ADOPTION DÉFINITIVE (UE, Euratom) 2020/1157

du budget rectificatif no 5 de l'Union européenne pour l'exercice 2020

LE PRÉSIDENT DU PARLEMENT EUROPÉEN,

vu le traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, et notamment son article 314, paragraphe 4, point a), et paragraphe 9,

vu le traité instituant la Communauté européenne de l'énergie atomique, et notamment son article 106 bis,

vu la décision 2014/335/UE, Euratom du Conseil du 26 mai 2014 relative au système des ressources propres de l’Union européenne (1),

vu le règlement (UE, Euratom) 2018/1046 du Parlement européen et du Conseil du 18 juillet 2018 relatif aux règles financières applicables au budget général de l'Union, modifiant les règlements (UE) n° 1296/2013, (UE) n° 1301/2013, (UE) n° 1303/2013, (UE) n° 1304/2013, (UE) n° 1309/2013, (UE) n° 1316/2013, (UE) n° 223/2014, (UE) n° 283/2014 et la décision n° 541/2014/UE, et abrogeant le règlement (UE, Euratom) n° 966/2012 (2),)

vu le règlement (UE, Euratom) n° 1311/2013 du Conseil du 2 décembre 2013 fixant le cadre financier pluriannuel pour la période 2014-2020 (3),

vu l'accord interinstitutionnel du 2 décembre 2013 entre le Parlement européen, le Conseil et la Commission sur la discipline budgétaire, la coopération en matière budgétaire et la bonne gestion financière (4),

vu le budget général de l'Union européenne pour l'exercice 2020, définitivement adopté le 27 novembre 2019 (5),

vu le projet de budget rectificatif n° 5 de l'Union européenne pour l'exercice 2020, adopté par la Commission le 3 juin 2020,

vu la position sur le projet de budget rectificatif n° 5/2020, adoptée par le Conseil le 24 juin 2020 et transmise au Parlement européen le lendemain,

vu l'approbation de la position du Conseil par le Parlement le 10 juillet 2020,

vu les articles 94 et 96 du règlement intérieur du Parlement européen,

CONSTATE:

Article unique

La procédure prévue à l'article 314 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne est achevée et le budget rectificatif n° 5 de l'Union européenne pour l'exercice 2020 est définitivement adopté.

Fait à Bruxelles, le 10 juillet 2020.

Le président

D. M. SASSOLI


(1)  JO L 168 du 7.6.2014, p. 105.

(2)  JO L 193 du 30.7.2018, p. 1.

(3)  JO L 347 du 20.12.2013, p. 884.

(4)  JO C 373 du 20.12.2013, p. 1.

(5)  JO L 57 du 27.2.2020


 

A.   INTRODUCTION ET FINANCEMENT DU BUDGET GÉNÉRAL

FINANCEMENT DU BUDGET GÉNÉRAL

Crédits à couvrir pendant l’exercice 2020, conformément à l’article 1 er de la décision 2014/335/UE, Euratom du Conseil du 26 mai 2014 relative au système des ressources propres de l’Union européenne

DÉPENSES

Description

Budget 2020  (1)

Budget 2019  (2)

Variation (en %)

 

 

 

 

1. Croissance intelligente et inclusive

72 353 828 442

67 556 947 173

+ 7,10

2. Croissance durable: ressources naturelles

57 904 492 439

57 399 857 331

+ 0,88

3. Sécurité et citoyenneté

5 278 527 141

3 527 434 894

+ 49,64

4. L’Europe dans le monde

9 112 061 191

9 358 295 603

– 2,63

5. Administration

10 274 196 704

9 944 904 743

+ 3,31

6. Compensations

p.m.

p.m.

Instruments spéciaux

690 998 208

705 051 794

– 1,99

Total des dépenses (3)

155 614 104 125

148 492 491 538

+ 4,80

 (1)  (2)  (3)


RECETTES

Description

Budget 2020  (4)

Budget 2019  (5)

Variation (en %)

Recettes diverses (titres 4 à 9)

1 928 450 061

1 894 392 136

+ 1,80

Excédent disponible de l’exercice précédent (chapitre 3 0, article 3 0 0)

3 218 373 955

1 802 988 329

+78,50

Reversement de l’excédent du Fonds de garantie relatif aux actions extérieures (chapitre 3 0, article 3 0 2)

p.m.

p.m.

Soldes nets des ressources propres provenant de la TVA et des ressources propres fondées sur le RNB relatif aux exercices antérieurs (chapitres 3 1, 3 2 et 3 3)

p.m.

p.m.

Total des recettes des titres 3 à 9

5 146 824 016

3 697 380 465

+39,20

Montant net des droits de douane et des cotisations dans le secteur du sucre (chapitres 1 1 et 1 2)

22 156 900 000

21 471 164 786

+ 3,19

Ressource propre «TVA» au taux uniforme (tableaux 1 et 2, chapitre 1 3)

18 945 245 250

17 738 667 150

+ 6,80

Reste à financer par la ressource complémentaire (ressource propre «RNB», tableau 3, chapitre 1 4)

109 365 134 859

105 585 279 137

+ 3,58

Crédits à couvrir par les ressources propres visées à l’article 2 de la décision 2014/335/UE, Euratom  (6)

150 467 280 109

144 795 111 073

+ 3,92

Total des recettes (7)

155 614 104 125

148 492 491 538

+ 4,80

 (4)  (5)  (6)  (7)


TABLEAU 1

Calcul de l’écrêtement des assiettes harmonisées de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) conformément à l’article 2, paragraphe 1, point b), de la décision 2014/335/UE, Euratom

État membre

1 % de l’assiette TVA non écrêtée

1 % du revenu national brut

Taux d’écrêtement (en %)

1 % du revenu national brut multiplié par le taux d’écrêtement

1 % de l’assiette «TVA» écrêtée  (8)

États membres dont l’assiette «TVA» est écrêtée

 

(1)

(2)

(3)

(4)

(5)

(6)

Belgique

2 064 785 000

4 828 731 000

50

2 414 365 500

2 064 785 000

 

Bulgarie

294 223 000

619 079 000

50

309 539 500

294 223 000

 

Tchéquie

954 547 000

2 157 592 000

50

1 078 796 000

954 547 000

 

Danemark

1 236 816 000

3 248 081 000

50

1 624 040 500

1 236 816 000

 

Allemagne

15 101 735 000

36 775 058 000

50

18 387 529 000

15 101 735 000

 

Estonie

137 193 000

280 639 000

50

140 319 500

137 193 000

 

Irlande

960 910 000

2 784 713 000

50

1 392 356 500

960 910 000

 

Grèce

766 480 000

1 973 712 000

50

986 856 000

766 480 000

 

Espagne

5 902 319 000

12 978 152 000

50

6 489 076 000

5 902 319 000

 

France

11 424 424 000

25 387 121 000

50

12 693 560 500

11 424 424 000

 

Croatie

353 644 000

551 259 000

50

275 629 500

275 629 500

Croatie

Italie

7 379 229 000

18 340 730 000

50

9 170 365 000

7 379 229 000

 

Chypre

147 038 000

219 566 000

50

109 783 000

109 783 000

Chypre

Lettonie

127 770 000

328 766 000

50

164 383 000

127 770 000

 

Lituanie

201 136 000

483 628 000

50

241 814 000

201 136 000

 

Luxembourg

322 993 000

442 746 000

50

221 373 000

221 373 000

Luxembourg

Hongrie

612 612 000

1 437 840 000

50

718 920 000

612 612 000

 

Malte

94 154 000

132 750 000

50

66 375 000

66 375 000

Malte

Pays-Bas

3 436 775 000

8 302 270 000

50

4 151 135 000

3 436 775 000

 

Autriche

1 867 511 000

4 131 641 000

50

2 065 820 500

1 867 511 000

 

Pologne

2 664 822 000

5 358 014 000

50

2 679 007 000

2 664 822 000

 

Portugal

1 102 521 000

2 105 933 000

50

1 052 966 500

1 052 966 500

Portugal

Roumanie

804 913 000

2 266 156 000

50

1 133 078 000

804 913 000

 

Slovénie

236 104 000

507 667 000

50

253 833 500

236 104 000

 

Slovaquie

363 409 000

999 569 000

50

499 784 500

363 409 000

 

Finlande

1 051 297 000

2 487 111 000

50

1 243 555 500

1 051 297 000

 

Suède

2 102 533 000

4 888 140 000

50

2 444 070 000

2 102 533 000

 

Royaume-Uni

12 053 669 000

25 863 586 000

50

12 931 793 000

12 053 669 000

 

Total

73 765 562 000

169 880 250 000

 

84 940 125 000

73 471 339 000

 

 (8)


TABLEAU 2

Répartition des ressources propres provenant de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) conformément à l’article 2, paragraphe 1, point b), de la décision 2014/335/UE, Euratom (chapitre 1 3)

État membre

1 % de l’assiette «TVA» écrêtée

Taux uniforme de la ressource propre «TVA» (en %)

Ressource propre «TVA» au taux uniforme

 

(1)

(2)

(3) = (1) × (2)

Belgique

2 064 785 000

0,30

619 435 500

Bulgarie

294 223 000

0,30

88 266 900

Tchéquie

954 547 000

0,30

286 364 100

Danemark

1 236 816 000

0,30

371 044 800

Allemagne

15 101 735 000

0,15

2 265 260 250

Estonie

137 193 000

0,30

41 157 900

Irlande

960 910 000

0,30

288 273 000

Grèce

766 480 000

0,30

229 944 000

Espagne

5 902 319 000

0,30

1 770 695 700

France

11 424 424 000

0,30

3 427 327 200

Croatie

275 629 500

0,30

82 688 850

Italie

7 379 229 000

0,30

2 213 768 700

Chypre

109 783 000

0,30

32 934 900

Lettonie

127 770 000

0,30

38 331 000

Lituanie

201 136 000

0,30

60 340 800

Luxembourg

221 373 000

0,30

66 411 900

Hongrie

612 612 000

0,30

183 783 600

Malte

66 375 000

0,30

19 912 500

Pays-Bas

3 436 775 000

0,15

515 516 250

Autriche

1 867 511 000

0,30

560 253 300

Pologne

2 664 822 000

0,30

799 446 600

Portugal

1 052 966 500

0,30

315 889 950

Roumanie

804 913 000

0,30

241 473 900

Slovénie

236 104 000

0,30

70 831 200

Slovaquie

363 409 000

0,30

109 022 700

Finlande

1 051 297 000

0,30

315 389 100

Suède

2 102 533 000

0,15

315 379 950

Royaume-Uni

12 053 669 000

0,30

3 616 100 700

Total

73 471 339 000

 

18 945 245 250


TABLEAU 3

Détermination du taux uniforme et répartition des ressources fondées sur le revenu national brut conformément à l’article 2, paragraphe 1, point c), de la décision 2014/335/UE, Euratom (chapitre 1 4)

État membre

1 % du revenu national brut

Taux uniforme de la ressource propre «assiette complémentaire»

Ressource propre «assiette complémentaire» au taux uniforme

 

(1)

(2)

(3) = (1) × (2)

Belgique

4 828 731 000

 

3 108 629 856

Bulgarie

619 079 000

 

398 549 321

Tchéquie

2 157 592 000

 

1 389 009 847

Danemark

3 248 081 000

 

2 091 042 464

Allemagne

36 775 058 000

 

23 674 966 204

Estonie

280 639 000

 

180 669 160

Irlande

2 784 713 000

 

1 792 736 429

Grèce

1 973 712 000

 

1 270 631 984

Espagne

12 978 152 000

 

8 355 046 238

France

25 387 121 000

 

16 343 665 093

Croatie

551 259 000

 

354 888 310

Italie

18 340 730 000

 

11 807 354 945

Chypre

219 566 000

 

141 351 718

Lettonie

328 766 000

0,6437778  (9)

211 652 255

Lituanie

483 628 000

 

311 348 973

Luxembourg

442 746 000

 

285 030 049

Hongrie

1 437 840 000

 

925 649 483

Malte

132 750 000

 

85 461 504

Pays-Bas

8 302 270 000

 

5 344 817 177

Autriche

4 131 641 000

 

2 659 858 784

Pologne

5 358 014 000

 

3 449 370 505

Portugal

2 105 933 000

 

1 355 752 929

Roumanie

2 266 156 000

 

1 458 900 941

Slovénie

507 667 000

 

326 824 748

Slovaquie

999 569 000

 

643 500 339

Finlande

2 487 111 000

 

1 601 146 866

Suède

4 888 140 000

 

3 146 876 051

Royaume-Uni

25 863 586 000

 

16 650 402 686

Total

169 880 250 000

 

109 365 134 859

 (9)


TABLEAU 4

Calcul de la réduction brute de la contribution «RNB» accordée au Danemark, aux Pays-Bas et à la Suède et son financement, conformément à l’article 2, paragraphe 5, de la décision 2014/335/UE, Euratom (chapitre 1 6)

État membre

Réduction brute

Parts dans les assiettes «RNB»

Clé RNB appliquée à la réduction brute

Financement de la réduction

 

(1)

(2)

(3)

(4) = (1) + (3)

Belgique

 

2,84

32 315 590

32 315 590

Bulgarie

 

0,36

4 143 098

4 143 098

Tchéquie

 

1,27

14 439 375

14 439 375

Danemark

- 146 333 564

1,91

21 737 317

- 124 596 247

Allemagne

 

21,65

246 111 806

246 111 806

Estonie

 

0,17

1 878 136

1 878 136

Irlande

 

1,64

18 636 293

18 636 293

Grèce

 

1,16

13 208 785

13 208 785

Espagne

 

7,64

86 854 423

86 854 423

France

 

14,94

169 899 670

169 899 670

Croatie

 

0,32

3 689 222

3 689 222

Italie

 

10,80

122 742 708

122 742 708

Chypre

 

0,13

1 469 414

1 469 414

Lettonie

 

0,19

2 200 219

2 200 219

Lituanie

 

0,28

3 236 611

3 236 611

Luxembourg

 

0,26

2 963 014

2 963 014

Hongrie

 

0,85

9 622 538

9 622 538

Malte

 

0,08

888 410

888 410

Pays-Bas

- 782 321 749

4,89

55 561 753

- 726 759 996

Autriche

 

2,43

27 650 415

27 650 415

Pologne

 

3,15

35 857 741

35 857 741

Portugal

 

1,24

14 093 655

14 093 655

Roumanie

 

1,33

15 165 924

15 165 924

Slovénie

 

0,30

3 397 489

3 397 489

Slovaquie

 

0,59

6 689 472

6 689 472

Finlande

 

1,46

16 644 634

16 644 634

Suède

- 208 243 919

2,88

32 713 177

- 175 530 742

Royaume-Uni

 

15,22

173 088 343

173 088 343

Total

-1 136 899 232

100,00

1 136 899 232

0

Déflateur des prix du PIB de l’Union, en EUR (prévisions économiques du printemps 2019): (a) 2011 EU-27 = 100,0000 / (b) 2013 EU-27 = 102,9958 (c) 2013 EU-28 = 102,9874 / (d) 2020 EU-28 = 112,5551

Montant forfaitaire pour les Pays-Bas, aux prix de 2020: 695 000 000 EUR × [ (b/a) × (d/c) ] = 782 321 749 EUR

Montant forfaitaire pour la Suède, aux prix de 2020: 185 000 000 EUR × [ (b/a) × (d/c) ] = 208 243 919 EUR

Montant forfaitaire pour le Danemark, aux prix de 2020: 130 000 000 EUR × [ (b/a) × (d/c) ] = 146 333 564 EUR


TABLEAU 5

Correction des déséquilibres budgétaires en faveur du Royaume-Uni au titre de l’exercice 2019, conformément à l’article 4 de la décision 2014/335/UE, Euratom (chapitre 1 5)

Description

Coefficient  (10) (%)

Montant

1. Part du Royaume-Uni (en %) dans l’assiette «TVA» non écrêtée indicative

16,3037

 

2. Part du Royaume-Uni (en %) dans le total des dépenses réparties, ajusté des dépenses liées à l’élargissement

7,3015

 

3. (1) – (2)

9,0022

 

4. Total des dépenses réparties

 

130 008 765 143

5. Dépenses liées à l’élargissement  (11)

 

30 694 725 929

6. Total des dépenses réparties, ajusté des dépenses liées à l’élargissement = (4) – (5)

 

99 314 039 214

7. Montant initial de la correction britannique = (3) × (6) × 0,66

 

5 900 699 546

8. Avantage du Royaume-Uni  (12)

 

690 825 371

9. Correction de base en faveur du Royaume-Uni = (7) – (8)

 

5 209 874 175

10. Gains exceptionnels provenant des ressources propres traditionnelles  (13)

 

-44 494 806

11. Correction en faveur du Royaume-Uni = (9) – (10)

 

5 254 368 981

 (10)  (11)  (12)  (13)


TABLEAU 6

Calcul du financement de la correction en faveur du Royaume-Uni arrêtée à – 5 254 368 981 EUR (chapitre 1 5)

État membre

Parts dans les assiettes «RNB»

Parts sans le Royaume-Uni

Parts sans l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche, la Suède et le Royaume-Uni

Trois quarts de la part de l’Allemagne, des Pays-Bas, de l’Autriche et de la Suède dans la colonne (2)

Colonne (4) répartie selon la clé de la colonne (3)

Clé de financement

Clé de financement appliquée à la correction

 

(1)

(2)

(3)

(4)

(5)

(6) = (2) + (4) + (5)

(7)

Belgique

2,84

3,35

5,37

 

1,51

4,87

255 665 342

Bulgarie

0,36

0,43

0,69

 

0,19

0,62

32 778 186

Tchéquie

1,27

1,50

2,40

 

0,68

2,17

114 237 363

Danemark

1,91

2,26

3,61

 

1,02

3,27

171 975 150

Allemagne

21,65

25,54

0,00

-19,15

0,00

6,38

335 429 452

Estonie

0,17

0,19

0,31

 

0,09

0,28

14 858 907

Irlande

1,64

1,93

3,10

 

0,87

2,81

147 441 346

Grèce

1,16

1,37

2,19

 

0,62

1,99

104 501 525

Espagne

7,64

9,01

14,43

 

4,07

13,08

687 150 240

France

14,94

17,63

28,23

 

7,95

25,58

1 344 164 122

Croatie

0,32

0,38

0,61

 

0,17

0,56

29 187 341

Italie

10,80

12,74

20,40

 

5,75

18,48

971 081 015

Chypre

0,13

0,15

0,24

 

0,07

0,22

11 625 294

Lettonie

0,19

0,23

0,37

 

0,10

0,33

17 407 073

Lituanie

0,28

0,34

0,54

 

0,15

0,49

25 606 504

Luxembourg

0,26

0,31

0,49

 

0,14

0,45

23 441 937

Hongrie

0,85

1,00

1,60

 

0,45

1,45

76 128 874

Malte

0,08

0,09

0,15

 

0,04

0,13

7 028 674

Pays-Bas

4,89

5,76

0,00

-4,32

0,00

1,44

75 725 942

Autriche

2,43

2,87

0,00

– 2,15

0,00

0,72

37 685 164

Pologne

3,15

3,72

5,96

 

1,68

5,40

283 689 127

Portugal

1,24

1,46

2,34

 

0,66

2,12

111 502 190

Roumanie

1,33

1,57

2,52

 

0,71

2,28

119 985 468

Slovénie

0,30

0,35

0,56

 

0,16

0,51

26 879 289

Slovaquie

0,59

0,69

1,11

 

0,31

1,01

52 923 874

Finlande

1,46

1,73

2,77

 

0,78

2,51

131 684 305

Suède

2,88

3,39

0,00

-2,55

0,00

0,85

44 585 277

Royaume-Uni

15,22

0,00

0,00

 

0,00

0,00

0

Total

100,00

100,00

100,00

-28,17

28,17

100,00

5 254 368 981

Les calculs sont effectués avec une précision de quinze décimales.

TABLEAU 7

Récapitulatif du financement  (14) du budget général par type de ressource propre et par État membre

État membre

Ressources propres traditionnelles (RPT)

 

Ressources propres «TVA» et «RNB», ajustements compris

Total des ressources propres  (15)

Cotisations nettes dans le secteur du sucre (80 %)

Droits de douane nets (80 %)

Total des ressources propres traditionnelles nettes (80 %)

Frais de perception (20 % des RPT brutes) (p.m.)

Ressource propre «TVA»

Ressource propre «RNB»

Réduction en faveur du Danemark, des Pays-Bas et de la Suède

Correction britannique

Total des «contributions nationales»

Part dans le total des «contributions nationales» (en %)

 

(1)

(2)

(3) = (1) + (2)

(4)

(5)

(6)

(7)

(8)

(9) = (5) + (6) + (7) + (8)

(10)

(11) = (3) + (9)

Belgique

p.m.

2 264 600 000

2 264 600 000

566 150 000

619 435 500

3 108 629 856

32 315 590

255 665 342

4 016 046 288

3,13

6 280 646 288

Bulgarie

p.m.

113 700 000

113 700 000

28 425 000

88 266 900

398 549 321

4 143 098

32 778 186

523 737 505

0,41

637 437 505

Tchéquie

p.m.

316 800 000

316 800 000

79 200 000

286 364 100

1 389 009 847

14 439 375

114 237 363

1 804 050 685

1,41

2 120 850 685

Danemark

p.m.

372 700 000

372 700 000

93 175 000

371 044 800

2 091 042 464

- 124 596 247

171 975 150

2 509 466 167

1,96

2 882 166 167

Allemagne

p.m.

4 257 000 000

4 257 000 000

1 064 250 000

2 265 260 250

23 674 966 204

246 111 806

335 429 452

26 521 767 712

20,67

30 778 767 712

Estonie

p.m.

36 900 000

36 900 000

9 225 000

41 157 900

180 669 160

1 878 136

14 858 907

238 564 103

0,19

275 464 103

Irlande

p.m.

333 400 000

333 400 000

83 350 000

288 273 000

1 792 736 429

18 636 293

147 441 346

2 247 087 068

1,75

2 580 487 068

Grèce

p.m.

193 100 000

193 100 000

48 275 000

229 944 000

1 270 631 984

13 208 785

104 501 525

1 618 286 294

1,26

1 811 386 294

Espagne

p.m.

1 660 500 000

1 660 500 000

415 125 000

1 770 695 700

8 355 046 238

86 854 423

687 150 240

10 899 746 601

8,49

12 560 246 601

France

p.m.

1 823 600 000

1 823 600 000

455 900 000

3 427 327 200

16 343 665 093

169 899 670

1 344 164 122

21 285 056 085

16,59

23 108 656 085

Croatie

p.m.

41 300 000

41 300 000

10 325 000

82 688 850

354 888 310

3 689 222

29 187 341

470 453 723

0,37

511 753 723

Italie

p.m.

1 998 200 000

1 998 200 000

499 550 000

2 213 768 700

11 807 354 945

122 742 708

971 081 015

15 114 947 368

11,78

17 113 147 368

Chypre

p.m.

27 100 000

27 100 000

6 775 000

32 934 900

141 351 718

1 469 414

11 625 294

187 381 326

0,15

214 481 326

Lettonie

p.m.

47 000 000

47 000 000

11 750 000

38 331 000

211 652 255

2 200 219

17 407 073

269 590 547

0,21

316 590 547

Lituanie

p.m.

108 500 000

108 500 000

27 125 000

60 340 800

311 348 973

3 236 611

25 606 504

400 532 888

0,31

509 032 888

Luxembourg

p.m.

16 800 000

16 800 000

4 200 000

66 411 900

285 030 049

2 963 014

23 441 937

377 846 900

0,29

394 646 900

Hongrie

p.m.

223 900 000

223 900 000

55 975 000

183 783 600

925 649 483

9 622 538

76 128 874

1 195 184 495

0,93

1 419 084 495

Malte

p.m.

14 700 000

14 700 000

3 675 000

19 912 500

85 461 504

888 410

7 028 674

113 291 088

0,09

127 991 088

Pays-Bas

p.m.

2 758 500 000

2 758 500 000

689 625 000

515 516 250

5 344 817 177

- 726 759 996

75 725 942

5 209 299 373

4,06

7 967 799 373

Autriche

p.m.

222 900 000

222 900 000

55 725 000

560 253 300

2 659 858 784

27 650 415

37 685 164

3 285 447 663

2,56

3 508 347 663

Pologne

p.m.

844 800 000

844 800 000

211 200 000

799 446 600

3 449 370 505

35 857 741

283 689 127

4 568 363 973

3,56

5 413 163 973

Portugal

p.m.

199 900 000

199 900 000

49 975 000

315 889 950

1 355 752 929

14 093 655

111 502 190

1 797 238 724

1,40

1 997 138 724

Roumanie

p.m.

206 000 000

206 000 000

51 500 000

241 473 900

1 458 900 941

15 165 924

119 985 468

1 835 526 233

1,43

2 041 526 233

Slovénie

p.m.

90 700 000

90 700 000

22 675 000

70 831 200

326 824 748

3 397 489

26 879 289

427 932 726

0,33

518 632 726

Slovaquie

p.m.

107 700 000

107 700 000

26 925 000

109 022 700

643 500 339

6 689 472

52 923 874

812 136 385

0,63

919 836 385

Finlande

p.m.

163 500 000

163 500 000

40 875 000

315 389 100

1 601 146 866

16 644 634

131 684 305

2 064 864 905

1,61

2 228 364 905

Suède

p.m.

538 600 000

538 600 000

134 650 000

315 379 950

3 146 876 051

- 175 530 742

44 585 277

3 331 310 536

2,60

3 869 910 536

Royaume-Uni

p.m.

3 174 500 000

3 174 500 000

793 625 000

3 616 100 700

16 650 402 686

173 088 343

-5 254 368 981

15 185 222 748

11,83

18 359 722 748

Total

p.m.

22 156 900 000

22 156 900 000

5 539 225 000

18 945 245 250

109 365 134 859

0

0

128 310 380 109

100,00

150 467 280 109

 (14)  (15)

B.   ÉTAT GÉNÉRAL DES RECETTES PAR LIGNE BUDGÉTAIRE

Titre

Intitulé

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

1

RESSOURCES PROPRES

150 299 280 109

168 000 000

150 467 280 109

3

EXCÉDENTS, SOLDES ET AJUSTEMENTS

3 218 373 955

 

3 218 373 955

4

RECETTES PROVENANT DES PERSONNES LIÉES AUX INSTITUTIONS ET AUTRES ORGANISMES DE L’UNION

1 651 322 700

 

1 651 322 700

5

RECETTES PROVENANT DU FONCTIONNEMENT ADMINISTRATIF DES INSTITUTIONS

15 050 000

 

15 050 000

6

CONTRIBUTIONS ET RESTITUTIONS DANS LE CADRE DES ACCORDS ET PROGRAMMES DE L’UNION

130 000 000

 

130 000 000

7

INTÉRÊTS DE RETARD ET AMENDES

115 000 000

 

115 000 000

8

EMPRUNTS ET PRÊTS

2 076 361

 

2 076 361

9

RECETTES DIVERSES

15 001 000

 

15 001 000

 

TOTAL GÉNÉRAL

155 446 104 125

168 000 000

155 614 104 125

TITRE 1

RESSOURCES PROPRES

Article

Poste

Intitulé

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

 

CHAPITRE 1 1

1 1 0

Cotisations à la production pour la campagne de commercialisation 2005/2006 et les années précédentes

p.m.

 

p.m.

1 1 1

Cotisations liées au stockage du sucre

p.m.

 

p.m.

1 1 3

Montants perçus sur la production du sucre C, de l’isoglucose C et du sirop d’inuline C non exportée, ainsi qu’au titre du sucre C et de l’isoglucose C de substitution

p.m.

 

p.m.

1 1 7

Taxe à la production

p.m.

 

p.m.

1 1 8

Montants uniques prélevés sur les quotas additionnels de sucre et sur les quotas supplémentaires d’isoglucose

p.m.

 

p.m.

1 1 9

Prélèvement sur l’excédent

p.m.

 

p.m.

 

CHAPITRE 1 1 — TOTAL

p.m.

 

p.m.

 

CHAPITRE 1 2

1 2 0

Droits de douane et autres droits visés à l’article 2, paragraphe 1, point a), de la décision 2014/335/UE, Euratom

22 156 900 000

 

22 156 900 000

 

CHAPITRE 1 2 — TOTAL

22 156 900 000

 

22 156 900 000

 

CHAPITRE 1 3

1 3 0

Ressources propres provenant de la taxe sur la valeur ajoutée conformément à l’article 2, paragraphe 1, point b), de la décision 2014/335/UE, Euratom

18 945 245 250

 

18 945 245 250

 

CHAPITRE 1 3 — TOTAL

18 945 245 250

 

18 945 245 250

 

CHAPITRE 1 4

1 4 0

Ressources propres fondées sur le revenu national brut conformément à l’article 2, paragraphe 1, point c), de la décision 2014/335/UE, Euratom

109 197 134 859

168 000 000

109 365 134 859

 

CHAPITRE 1 4 — TOTAL

109 197 134 859

168 000 000

109 365 134 859

 

CHAPITRE 1 5

1 5 0

Correction des déséquilibres budgétaires accordée au Royaume-Uni conformément aux articles 4 et 5 de la décision 2014/335/UE, Euratom

0

 

0

 

CHAPITRE 1 5 — TOTAL

0

 

0

 

CHAPITRE 1 6

1 6 0

Réduction brute de la contribution RNB annuelle accordée à certains États membres conformément à l’article 2, paragraphe 5, de la décision 2014/335/UE, Euratom

0

 

0

 

CHAPITRE 1 6 — TOTAL

0

 

0

 

Titre 1 — Total

150 299 280 109

168 000 000

150 467 280 109

CHAPITRE 1 1 —

COTISATIONS ET AUTRES DROITS PRÉVUS DANS LE CADRE DE L’ORGANISATION COMMUNE DES MARCHÉS DANS LE SECTEUR DU SUCRE [ARTICLE 2, PARAGRAPHE 1, POINT A), DE LA DÉCISION 2014/335/UE, EURATOM]

CHAPITRE 1 2 —

DROITS DE DOUANE ET AUTRES DROITS VISÉS À L’ARTICLE 2, PARAGRAPHE 1, POINT A), DE LA DÉCISION 2014/335/UE, EURATOM

CHAPITRE 1 3 —

RESSOURCES PROPRES PROVENANT DE LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE CONFORMÉMENT À L’ARTICLE 2, PARAGRAPHE 1, POINT B), DE LA DÉCISION 2014/335/UE, EURATOM

CHAPITRE 1 4 —

RESSOURCES PROPRES FONDÉES SUR LE REVENU NATIONAL BRUT CONFORMÉMENT À L’ARTICLE 2, PARAGRAPHE 1, POINT C), DE LA DÉCISION 2014/335/UE, EURATOM

CHAPITRE 1 5 —

CORRECTION DES DÉSÉQUILIBRES BUDGÉTAIRES

CHAPITRE 1 6 —

RÉDUCTION BRUTE DE LA CONTRIBUTION RNB ANNUELLE ACCORDÉE À CERTAINS ÉTATS MEMBRES

CHAPITRE 1 4 —   RESSOURCES PROPRES FONDÉES SUR LE REVENU NATIONAL BRUT CONFORMÉMENT À L’ARTICLE 2, PARAGRAPHE 1, POINT C), DE LA DÉCISION 2014/335/UE, EURATOM

1 4 0
Ressources propres fondées sur le revenu national brut conformément à l’article 2, paragraphe 1, point c), de la décision 2014/335/UE, Euratom

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

109 197 134 859

168 000 000

109 365 134 859

Commentaires

La ressource RNB est une ressource «complémentaire» destinée à fournir les recettes nécessaires à la couverture, lors d’un exercice particulier, des dépenses excédant le montant perçu grâce aux ressources propres traditionnelles, aux versements au titre de la TVA et aux autres recettes. De manière implicite, la ressource RNB assure toujours l’équilibre ex ante du budget général de l’Union.

Le taux d’appel de la ressource RNB est déterminé de façon à dégager le supplément de recettes nécessaire pour financer les dépenses budgétaires non couvertes par les autres ressources (versements au titre de la TVA, ressources propres traditionnelles et autres recettes). Un taux d’appel est donc appliqué au RNB de chacun des États membres.

Le taux à appliquer au revenu national brut des États membres pour l’exercice 2020 s’élève à 0,6438 %.

Bases légales

Décision 2014/335/UE, Euratom du Conseil du 26 mai 2014 relative au système des ressources propres de l’Union européenne (JO L 168 du 7.6.2014, p. 105), et notamment son article 2, paragraphe 1, point c).

États membres

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

Belgique

3 103 854 569

4 775 287

3 108 629 856

Bulgarie

397 937 094

612 227

398 549 321

Tchéquie

1 386 876 135

2 133 712

1 389 009 847

Danemark

2 087 830 333

3 212 131

2 091 042 464

Allemagne

23 638 598 177

36 368 027

23 674 966 204

Estonie

180 391 627

277 533

180 669 160

Irlande

1 789 982 538

2 753 891

1 792 736 429

Grèce

1 268 680 117

1 951 867

1 270 631 984

Espagne

8 342 211 730

12 834 508

8 355 046 238

France

16 318 558 959

25 106 134

16 343 665 093

Croatie

354 343 153

545 157

354 888 310

Italie

11 789 217 212

18 137 733

11 807 354 945

Chypre

141 134 582

217 136

141 351 718

Lettonie

211 327 127

325 128

211 652 255

Lituanie

310 870 698

478 275

311 348 973

Luxembourg

284 592 203

437 846

285 030 049

Hongrie

924 227 557

1 421 926

925 649 483

Malte

85 330 223

131 281

85 461 504

Pays-Bas

5 336 606 797

8 210 380

5 344 817 177

Autriche

2 655 772 872

4 085 912

2 659 858 784

Pologne

3 444 071 794

5 298 711

3 449 370 505

Portugal

1 353 670 305

2 082 624

1 355 752 929

Roumanie

1 456 659 867

2 241 074

1 458 900 941

Slovénie

326 322 700

502 048

326 824 748

Slovaquie

642 511 833

988 506

643 500 339

Finlande

1 598 687 283

2 459 583

1 601 146 866

Suède

3 142 042 014

4 834 037

3 146 876 051

Royaume-Uni

16 624 825 360

25 577 326

16 650 402 686

Total de l’article 1 4 0

109 197 134 859

168 000 000

109 365 134 859


(1)  Les chiffres de cette colonne correspondent à ceux du budget de l’exercice 2020 (JO L 57 du 27.2.2020, p. 1) augmenté des budgets rectificatifs n os 1 à 5/2020.

(2)  Les chiffres de cette colonne correspondent à ceux du budget de l’exercice 2019 (JO L 67 du 7.3.2019, p. 1) augmenté des budgets rectificatifs n os 1 à 3/2019.

(3)  Le troisième alinéa de l’article 310, paragraphe 1, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne stipule que «le budget doit être équilibré en recettes et en dépenses».

(4)  Les chiffres de cette colonne correspondent à ceux du budget de l’exercice 2020 (JO L 57 du 27.2.2020, p. 1) augmenté des budgets rectificatifs n os 1 à 5/2020.

(5)  Les chiffres de cette colonne correspondent à ceux du budget de l’exercice 2019 (JO L 67 du 7.3.2019, p. 1) augmenté des budgets rectificatifs n os 1 à 3/2019.

(6)  Les ressources propres pour le budget 2020 sont déterminées sur la base des prévisions budgétaires adoptées lors de la 175 e réunion du comité consultatif des ressources propres du 24 mai 2019.

(7)  Le troisième alinéa de l’article 310, paragraphe 1, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne stipule que «le budget doit être équilibré en recettes et en dépenses».

(8)  L’assiette à prendre en compte n’excède pas 50 % du RNB.

(9)  Calcul du taux: (109 365 134 859) / (169 880 250 000) = 0,643777807361362.

(10)  Chiffres arrondis.

(11)  Le montant des dépenses liées à l’élargissement correspond au total des dépenses réparties dans treize États membres (qui ont adhéré à l’Union après le 30 avril 2004), sauf pour les paiements agricoles directs et les dépenses liées au marché, ainsi que la partie des dépenses de développement rural provenant de la section «Garantie» du FEOGA.

(12)  L’«avantage du Royaume-Uni» correspond aux effets découlant, pour le Royaume-Uni, du passage à la TVA écrêtée et de l’introduction de la ressource propre fondée sur le PNB/RNB.

(13)  Ces gains exceptionnels correspondent aux gains nets résultant pour le Royaume-Uni de l’augmentation — de 10 à 20 % au 1 er janvier 2014 — du pourcentage des ressources propres traditionnelles conservé par les États membres pour couvrir les frais de perception des ressources propres traditionnelles (RPT).

(14)  p.m. (ressources propres + autres recettes = total des recettes = total des dépenses); (150 467 280 109 + 5 146 824 016 = 155 614 104 125 = 155 614 104 125).

(15)  Total des ressources propres en pourcentage du RNB: (150 467 280 109) / (16 988 025 000 000) = 0,89 %; plafond des ressources propres en pourcentage du RNB: 1,20 %.


SECTION III

COMMISSION

DÉPENSES

Titre

Intitulé

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

01

AFFAIRES ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES

550 910 219

1 501 374 219

 

 

550 910 219

1 501 374 219

02

MARCHÉ INTÉRIEUR, INDUSTRIE, ENTREPRENEURIAT ET PME

3 203 612 540

2 706 787 634

 

 

3 203 612 540

2 706 787 634

03

CONCURRENCE

116 380 398

116 380 398

 

 

116 380 398

116 380 398

04

EMPLOI, AFFAIRES SOCIALES ET INCLUSION

14 881 605 545

13 394 134 411

 

 

14 881 605 545

13 394 134 411

05

AGRICULTURE ET DÉVELOPPEMENT RURAL

58 698 932 091

57 007 767 922

 

 

58 698 932 091

57 007 767 922

06

MOBILITÉ ET TRANSPORTS

4 871 268 495

3 065 461 523

 

 

4 871 268 495

3 065 461 523

07

ENVIRONNEMENT

555 989 653

410 691 242

 

 

555 989 653

410 691 242

08

RECHERCHE ET INNOVATION

7 987 937 964

7 093 573 238

 

 

7 987 937 964

7 093 573 238

09

RÉSEAUX DE COMMUNICATION, CONTENU ET TECHNOLOGIES

2 684 291 569

2 310 507 713

 

 

2 684 291 569

2 310 507 713

10

RECHERCHE DIRECTE

452 584 121

446 424 944

 

 

452 584 121

446 424 944

11

AFFAIRES MARITIMES ET PÊCHE

1 096 734 831

904 804 693

 

 

1 096 734 831

904 804 693

 

Réserves (40 02 41)

67 843 000

64 300 000

 

 

67 843 000

64 300 000

 

 

1 164 577 831

969 104 693

 

 

1 164 577 831

969 104 693

12

STABILITÉ FINANCIÈRE, SERVICES FINANCIERS ET UNION DES MARCHÉS DE CAPITAUX

114 419 241

115 165 918

 

 

114 419 241

115 165 918

13

POLITIQUE RÉGIONALE ET URBAINE

42 744 008 381

36 327 905 306

 

 

42 744 008 381

36 327 905 306

14

FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE

177 055 750

170 293 750

 

 

177 055 750

170 293 750

15

ÉDUCATION ET CULTURE

4 828 897 829

4 457 288 075

 

 

4 828 897 829

4 457 288 075

16

COMMUNICATION

219 381 095

216 738 095

 

 

219 381 095

216 738 095

17

SANTÉ ET SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

668 839 926

625 083 932

 

 

668 839 926

625 083 932

18

MIGRATION ET AFFAIRES INTÉRIEURES

5 727 715 528

4 186 600 656

 

 

5 727 715 528

4 186 600 656

 

Réserves (40 02 41)

1 003 000

1 003 000

 

 

1 003 000

1 003 000

 

 

5 728 718 528

4 187 603 656

 

 

5 728 718 528

4 187 603 656

19

INSTRUMENTS DE POLITIQUE ÉTRANGÈRE

907 036 746

808 717 831

 

 

907 036 746

808 717 831

20

COMMERCE

119 662 291

118 971 291

 

 

119 662 291

118 971 291

21

COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DÉVELOPPEMENT

3 819 395 952

3 320 689 539

 

 

3 819 395 952

3 320 689 539

22

VOISINAGE ET NÉGOCIATIONS D’ÉLARGISSEMENT

4 349 309 007

3 379 739 705

100 000 000

100 000 000

4 449 309 007

3 479 739 705

23

AIDE HUMANITAIRE ET PROTECTION CIVILE

1 740 017 691

1 536 881 622

485 000 000

68 000 000

2 225 017 691

1 604 881 622

24

LUTTE CONTRE LA FRAUDE

84 569 600

80 879 853

 

 

84 569 600

80 879 853

25

COORDINATION DES POLITIQUES DE LA COMMISSION ET CONSEIL JURIDIQUE

261 638 248

262 663 248

 

 

261 638 248

262 663 248

26

ADMINISTRATION DE LA COMMISSION

1 169 128 790

1 168 977 000

 

 

1 169 128 790

1 168 977 000

27

BUDGET

72 732 451

72 732 451

 

 

72 732 451

72 732 451

28

AUDIT

20 254 041

20 254 041

 

 

20 254 041

20 254 041

29

STATISTIQUES

162 101 479

159 101 479

 

 

162 101 479

159 101 479

30

PENSIONS ET DÉPENSES CONNEXES

2 133 215 000

2 133 215 000

 

 

2 133 215 000

2 133 215 000

31

SERVICES LINGUISTIQUES

410 651 078

410 651 078

 

 

410 651 078

410 651 078

32

ÉNERGIE

2 399 423 663

1 870 314 222

 

 

2 399 423 663

1 870 314 222

33

JUSTICE ET CONSOMMATEURS

285 532 215

281 548 093

 

 

285 532 215

281 548 093

34

ACTION POUR LE CLIMAT

180 975 805

114 778 918

 

 

180 975 805

114 778 918

40

RÉSERVES

537 763 000

358 500 000

 

 

537 763 000

358 500 000

 

Total

168 302 818 233

151 220 902 040

585 000 000

168 000 000

168 887 818 233

151 388 902 040

 

Dont réserves (40 02 41)

68 846 000

65 303 000

 

 

68 846 000

65 303 000

TITRE 22

VOISINAGE ET NÉGOCIATIONS D’ÉLARGISSEMENT

Récapitulation générale des crédits (2020 et 2019) et de l’exécution (2018)

Titre

Chapitre

Intitulé

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

22 01

DÉPENSES ADMINISTRATIVES DU DOMAINE POLITIQUE VOISINAGE ET NÉGOCIATIONS D’ÉLARGISSEMENT

173 311 741

173 311 741

 

 

173 311 741

173 311 741

22 02

PROCESSUS ET STRATÉGIE D’ÉLARGISSEMENT

1 476 821 144

1 239 777 074

 

 

1 476 821 144

1 239 777 074

22 04

INSTRUMENT EUROPÉEN DE VOISINAGE

2 699 176 122

1 966 650 890

100 000 000

100 000 000

2 799 176 122

2 066 650 890

 

Titre 22 — Total

4 349 309 007

3 379 739 705

100 000 000

100 000 000

4 449 309 007

3 479 739 705

CHAPITRE 22 04 —   INSTRUMENT EUROPÉEN DE VOISINAGE

Titre

Chapitre

Article

Poste

Intitulé

CF

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

22 04

INSTRUMENT EUROPÉEN DE VOISINAGE

22 04 01

Soutien à la coopération avec les pays méditerranéens

22 04 01 01

Pays méditerranéens — Droits de l’homme, bonne gouvernance et mobilité

4

130 732 660

99 184 805

 

 

130 732 660

99 184 805

22 04 01 02

Pays méditerranéens — Réduction de la pauvreté et développement durable

4

654 227 065

470 341 793

 

 

654 227 065

470 341 793

22 04 01 03

Pays méditerranéens — Mesures propres à instaurer la confiance, sécurité et prévention et règlement des conflits

4

421 220 115

193 963 018

100 000 000

100 000 000

521 220 115

293 963 018

22 04 01 04

Soutien au processus de paix et aide financière à la Palestine et à l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA)

4

320 598 750

302 440 740

 

 

320 598 750

302 440 740

 

Article 22 04 01 — Sous-total

 

1 526 778 590

1 065 930 356

100 000 000

100 000 000

1 626 778 590

1 165 930 356

22 04 02

Soutien à la coopération avec les pays du partenariat oriental

22 04 02 01

Partenariat oriental — Droits de l’homme, bonne gouvernance et mobilité

4

252 879 012

142 497 911

 

 

252 879 012

142 497 911

22 04 02 02

Partenariat oriental — Réduction de la pauvreté et développement durable

4

389 328 623

268 456 920

 

 

389 328 623

268 456 920

22 04 02 03

Partenariat oriental — Mesures propres à instaurer la confiance, sécurité et prévention et règlement des conflits

4

12 708 666

2 488 783

 

 

12 708 666

2 488 783

 

Article 22 04 02 — Sous-total

 

654 916 301

413 443 614

 

 

654 916 301

413 443 614

22 04 03

Veiller à une coopération transfrontalière efficace (CTF) et soutien à d’autres coopérations plurinationales

22 04 03 01

Coopération transfrontalière (CTF) — Contribution de la rubrique 4

4

96 299 260

53 256 169

 

 

96 299 260

53 256 169

22 04 03 02

Coopération transfrontalière (CTF) — Contribution de la rubrique 1b (politique régionale)

1.2

81 139 971

53 256 169

 

 

81 139 971

53 256 169

22 04 03 03

Soutien à d’autres coopérations plurinationales dans les pays relevant du voisinage — Programme-cadre

4

223 300 000

145 229 012

 

 

223 300 000

145 229 012

22 04 03 04

Autres coopérations plurinationales dans les pays relevant du voisinage — Mesures d’appui

4

28 500 000

16 297 114

 

 

28 500 000

16 297 114

 

Article 22 04 03 — Sous-total

 

429 239 231

268 038 464

 

 

429 239 231

268 038 464

22 04 20

Erasmus+ — Contribution de l’instrument européen de voisinage (IEV)

4

88 242 000

83 635 984

 

 

88 242 000

83 635 984

22 04 51

Achèvement des actions dans le domaine de la politique européenne de voisinage et des relations avec la Russie (avant 2014)

4

p.m.

135 602 472

 

 

p.m.

135 602 472

22 04 52

Coopération transfrontalière (CTF) — Contribution de la rubrique 1b (politique régionale)

1.2

p.m.

p.m.

 

 

p.m.

p.m.

22 04 77

Projets pilotes et actions préparatoires

22 04 77 03

Action préparatoire — Nouvelle stratégie euro-méditerranéenne en faveur de l’emploi de la jeunesse

4

p.m.

p.m.

 

 

p.m.

p.m.

22 04 77 04

Projet pilote — Financement de la PEV — Préparation du personnel appelé à exercer des fonctions dans le domaine de la PEV

4

p.m.

p.m.

 

 

p.m.

p.m.

22 04 77 05

Action préparatoire — Recouvrement des avoirs par les pays du printemps arabe

4

p.m.

p.m.

 

 

p.m.

p.m.

22 04 77 06

Projet pilote — Mise en place d’un journalisme européen de la connaissance concernant les voisins de l’Union, au travers d’activités éducatives proposées par le campus de Natolin du Collège d’Europe

4

p.m.

p.m.

 

 

p.m.

p.m.

22 04 77 07

Action préparatoire — Aide aux pays voisins de l’Union pour mettre en œuvre le recouvrement des avoirs

4

p.m.

p.m.

 

 

p.m.

p.m.

 

Article 22 04 77 — Sous-total

 

p.m.

p.m.

 

 

p.m.

p.m.

 

Chapitre 22 04 — Total

 

2 699 176 122

1 966 650 890

100 000 000

100 000 000

2 799 176 122

2 066 650 890

22 04 01
Soutien à la coopération avec les pays méditerranéens

22 04 01 03
Pays méditerranéens — Mesures propres à instaurer la confiance, sécurité et prévention et règlement des conflits

Données chiffrées (Crédits dissociés)

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

421 220 115

193 963 018

100 000 000

100 000 000

521 220 115

293 963 018

Commentaires

Ce crédit est destiné tout particulièrement à financer des actions de coopération bilatérales et multilatérales visant à obtenir des résultats, entre autres, dans les domaines suivants:

mesures de confiance et de pacification, y compris parmi les enfants,

sécurité et prévention et règlement des conflits,

soutien aux réfugiés et aux personnes déplacées, y compris aux enfants, en particulier aux enfants (non accompagnés), aux femmes et aux victimes de violences sexuelles, à la fois dans les zones de conflit armé et en dehors de celles-ci.

Il convient de réserver des crédits suffisants pour soutenir les organisations de la société civile.

Un soutien supplémentaire doit être apporté à la stabilisation de la Libye compte tenu de l’évolution politique récente dans le pays. Il convient de veiller tout particulièrement à ce que le financement de l’Union en Libye ne soit pas utilisé pour financer des détentions arbitraires et des détentions de personnes vulnérables, en particulier d’enfants, et à ce que les migrants soient traités dans le plein respect des normes internationales en matière de droits de l’homme.

Les recettes éventuelles provenant de contributions financières supplémentaires des États membres et de contributions des pays tiers ou d’organes autres que ceux institués en vertu du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ou du traité Euratom relatives à certaines actions ou certains programmes d’aide extérieure financés par l’Union et gérés par la Commission, pourront donner lieu à l’ouverture de crédits supplémentaires. Ces contributions visées à l’article 6 3 3 de l’état des recettes constituent des recettes affectées au titre de l’article 21, paragraphe 2, points a) ii) et e), du règlement financier. Les montants inscrits sur la ligne qui se réfère aux dépenses d’appui administratif seront déterminés, sans préjudice de l’article 235, paragraphe 5, du règlement financier, par la convention de contribution pour chaque programme opérationnel et ne dépasseront pas, en moyenne, 4 % des contributions allouées au programme correspondant pour chaque chapitre .

D’autres recettes affectées perçues au titre des postes 5 2 2 0 et 6 6 0 0 de l’état des recettes pourront donner lieu à l’ouverture de crédits supplémentaires à inscrire au présent poste, conformément à l’article 22, paragraphe 1, du règlement financier.

Bases légales

Règlement (UE) no 232/2014 du Parlement européen et du Conseil du 11 mars 2014 instituant un instrument européen de voisinage (JO L 77 du 15.3.2014, p. 27).

TITRE 23

AIDE HUMANITAIRE ET PROTECTION CIVILE

Récapitulation générale des crédits (2020 et 2019) et de l’exécution (2018)

Titre

Chapitre

Intitulé

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

23 01

DÉPENSES ADMINISTRATIVES DU DOMAINE POLITIQUE AIDE HUMANITAIRE ET PROTECTION CIVILE

53 528 912

53 528 912

 

 

53 528 912

53 528 912

23 02

AIDE HUMANITAIRE, ASSISTANCE ALIMENTAIRE ET PRÉPARATION AUX CATASTROPHES

1 092 234 779

1 197 700 000

485 000 000

68 000 000

1 577 234 779

1 265 700 000

23 03

MÉCANISME DE PROTECTION CIVILE DE L’UNION

574 899 000

268 067 750

 

 

574 899 000

268 067 750

 

Réserves (40 02 41)

 

 

 

 

 

 

 

 

574 899 000

268 067 750

 

 

574 899 000

268 067 750

23 04

INITIATIVE DES VOLONTAIRES DE L’AIDE DE L’UNION EUROPÉENNE

19 355 000

17 584 960

 

 

19 355 000

17 584 960

 

Titre 23 — Total

1 740 017 691

1 536 881 622

485 000 000

68 000 000

2 225 017 691

1 604 881 622

 

Réserves (40 02 41)

 

 

 

 

 

 

 

 

1 740 017 691

1 536 881 622

485 000 000

68 000 000

2 225 017 691

1 604 881 622

CHAPITRE 23 02 —   AIDE HUMANITAIRE, ASSISTANCE ALIMENTAIRE ET PRÉPARATION AUX CATASTROPHES

Titre

Chapitre

Article

Poste

Intitulé

CF

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

23 02

AIDE HUMANITAIRE, ASSISTANCE ALIMENTAIRE ET PRÉPARATION AUX CATASTROPHES

23 02 01

Mise à disposition rapide et efficace d’une aide humanitaire et d’une assistance alimentaire en fonction des besoins

4

1 042 234 779

1 144 000 000

485 000 000

68 000 000

1 527 234 779

1 212 000 000

23 02 02

Prévention des catastrophes, réduction des risques de catastrophe et préparation en la matière

4

50 000 000

53 700 000

 

 

50 000 000

53 700 000

23 02 77

Projets pilotes et actions préparatoires

23 02 77 01

Projet pilote — Fournir une aide efficace aux victimes de violences sexuelles et sexistes dans les situations de crise humanitaire

4

p.m.

p.m.

 

 

p.m.

p.m.

 

Article 23 02 77 — Sous-total

 

p.m.

p.m.

 

 

p.m.

p.m.

 

Chapitre 23 02 — Total

 

1 092 234 779

1 197 700 000

485 000 000

68 000 000

1 577 234 779

1 265 700 000

23 02 01
Mise à disposition rapide et efficace d’une aide humanitaire et d’une assistance alimentaire en fonction des besoins

Données chiffrées (Crédits dissociés)

Budget 2020

Budget rectificatif no 5/2020

Nouveau montant

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

Engagements

Paiements

1 042 234 779

1 144 000 000

485 000 000

68 000 000

1 527 234 779

1 212 000 000

Commentaires

Ce crédit est destiné à couvrir le financement de l’aide humanitaire et des actions d’assistance alimentaire à caractère humanitaire en faveur des populations de pays non membres de l’Union victimes de conflits ou de catastrophes, qu’elles soient d’origine naturelle ou humaine (guerres, conflits, etc.), ou de situations ou urgences comparables, et ce durant le temps nécessaire pour faire face aux besoins humanitaires résultant de ces différentes situations. Il sera exécuté conformément à la réglementation relative à l’aide humanitaire fixée dans le règlement (CE) n o 1257/96.

Ces aides et actions d’assistances sont fournies sans aucune discrimination ni distinction de caractère défavorable des victimes pour des raisons raciales, ethniques, religieuses, de handicap, de sexe, d’âge, de nationalité ou d’appartenance politique. La fourniture de ces aides et actions d’assistances se fait dans le respect du droit humanitaire international et n’est soumise à aucune restriction imposée par d’autres donateurs partenaires, ce durant tout le temps nécessaire pour répondre aux besoins humanitaires résultant de ces différentes situations.

Ce crédit est également destiné à couvrir l’achat et la fourniture de tout produit ou matériel nécessaire à la mise en œuvre d’actions d’aide humanitaire, y compris la construction de logements ou d’abris pour les populations concernées, les travaux de réhabilitation et de reconstruction à court terme, notamment d’infrastructures et d’équipements, les dépenses liées au personnel externe, expatrié ou local, le stockage, l’acheminement, international ou national, l’appui logistique et la distribution des secours ainsi que toute autre action visant à faciliter le libre accès aux destinataires de l’aide.

Ce crédit peut être utilisé pour financer l’achat et la livraison de nourriture, de semences, d’animaux d’élevage ou de tout produit ou équipement nécessaire à la mise en œuvre de l’aide humanitaire et des actions d’assistance alimentaire.

Ce crédit peut également couvrir toute autre dépense directement liée à l’exécution d’actions d’aide humanitaire, ainsi que le coût des mesures indispensables à la mise en œuvre d’actions d’assistance alimentaire à caractère humanitaire dans les délais requis et dans des conditions répondant à la fois aux nécessités des bénéficiaires, à l’objectif du meilleur rapport coût/efficacité possible et à une meilleure transparence.

Il est, entre autres, destiné à couvrir:

les mesures destinées à assurer un environnement favorable et l’accès à une éducation de qualité dans les situations d’urgence humanitaire, notamment la réhabilitation et la reconstruction des écoles et des équipements scolaires, le soutien psychosocial, la formation des enseignants et la fourniture de tout produit ou équipement nécessaire à la mise en œuvre d’actions d’aide humanitaire dans le domaine de l’accès à l’éducation,

les études préparatoires de faisabilité des actions humanitaires, l’évaluation des projets et plans d’aide et les mesures de visibilité et d’information liées aux actions d’aide humanitaire,

les actions de supervision et de suivi des projets et plans humanitaires ainsi que la promotion et le développement d’initiatives destinées à accroître la coordination et la coopération en vue d’améliorer l’efficacité de l’aide et le suivi des projets et des plans,

les actions de contrôle et de coordination de l’exécution des opérations faisant partie des activités d’aide humanitaire et d’assistance alimentaire en question, notamment des conditions de fourniture, de livraison, de distribution et d’utilisation des produits destinés à l’aide alimentaire, y compris l’utilisation des fonds de contrepartie,

les actions de renforcement de la coordination de l’Union avec les États membres, d’autres pays tiers donateurs, les organisations et les institutions internationales, en particulier celles qui font partie du système des Nations unies, les organisations non gouvernementales ainsi que les organisations représentatives de ces dernières,

le financement des contrats d’assistance technique pour faciliter l’échange de connaissances techniques et d’expériences entre organisations et organismes humanitaires de l’Union ou entre ceux-ci et ceux de pays tiers,

les dépenses d’études et de formation liées à la réalisation des objectifs du chapitre budgétaire relatif à l’aide humanitaire et à la politique d’assistance alimentaire,

les subventions à l’action et les subventions de fonctionnement en faveur des réseaux humanitaires,

les actions humanitaires de déminage, y compris la sensibilisation des populations locales à l’égard des mines antipersonnel,

les dépenses encourues par le réseau d’aide humanitaire (NOHA), conformément à l’article 4 du règlement (CE) n o 1257/96. Il s’agit d’une année d’études pluridisciplinaires sanctionnée par un diplôme universitaire de troisième cycle dans le domaine humanitaire. Plusieurs universités sont associées à ce programme, qui vise à renforcer le professionnalisme des personnes travaillant dans le secteur humanitaire,

le transport et la distribution de l’aide ou de l’assistance, y compris les opérations annexes comme l’assurance, le chargement, le déchargement et la coordination,

des mesures d’appui indispensables à la programmation, à la coordination et à l’exécution optimales de l’aide ou de l’assistance dont le financement n’est pas couvert par d’autres crédits, par exemple, le transport et le stockage exceptionnels, des opérations de transformation ou de préparation des denrées sur place, la désinfection, des appuis en expertise, assistance technique et matériel directement liés à l’exécution de l’aide ou de l’assistance (outils, ustensiles, combustibles, etc.),

des expériences pilotes concernant de nouvelles formes de transport, de conditionnement ou de stockage, des analyses d’actions d’assistance alimentaire, des actions de visibilité des actions humanitaires et des campagnes d’information et de sensibilisation,

le stockage de produits alimentaires (y compris les frais de gestion, des marchés à terme, optionnels ou non, la formation de techniciens, l’acquisition d’emballages et d’unités mobiles de stockage et les frais d’entretien et de réparation de magasins),

les actions d’assistance technique nécessaires tant à la préparation qu’à la mise en œuvre des projets d’aide humanitaire, et notamment les dépenses encourues pour la couverture du coût des contrats des experts individuels sur le terrain ainsi que les dépenses d’infrastructures et de logistique — couvertes par des régies d’avances et autorisations de dépenses — des unités de la direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) déployées à travers le monde.

Afin de garantir une pleine transparence financière, conformément aux articles 62 et 154 à 156 du règlement financier, la Commission déploie tous les efforts nécessaires, lorsqu’elle conclut ou modifie des accords relatifs à la gestion et à la mise en œuvre de projets par des organisations internationales, afin que celles-ci s’engagent à transmettre à la Cour des comptes et à l’auditeur interne de la Commission les résultats de l’ensemble des audits internes et externes effectués concernant l’utilisation des fonds de l’Union.

Les recettes éventuelles provenant de contributions financières supplémentaires des États membres et de contributions des pays tiers ou d’organes autres que ceux institués en vertu du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ou du traité Euratom relatives à certaines actions ou certains programmes d’aide extérieure financés par l’Union et gérés par la Commission pourront donner lieu à l’ouverture de crédits supplémentaires. Ces contributions imputées à l’article 6 3 3 de l’état des recettes constituent des recettes affectées conformément à l’article 21, paragraphe 2, points a) ii) et e), du règlement financier. Le montant correspondant est estimé à 133 000 000 EUR en crédits de paiement. Les montants inscrits sur la ligne qui se réfère aux dépenses d’appui administratif seront déterminés, sans préjudice de l’article 235, paragraphe 5, du règlement financier, par la convention de contribution pour chaque programme opérationnel et ne dépasseront pas, en moyenne, 4 % des contributions allouées au programme correspondant pour chaque chapitre.

D’autres recettes affectées perçues au titre des postes 4 0 1 1 et 6 6 0 0 de l’état des recettes pourront donner lieu à l’ouverture de crédits supplémentaires au titre du présent article, conformément à l’article 22, paragraphe 1, du règlement financier.

Bases légales

Règlement (CE) n o 1257/96 du Conseil du 20 juin 1996 concernant l’aide humanitaire (JO L 163 du 2.7.1996, p. 1).


Top