Accept Refuse

EUR-Lex Access to European Union law

Back to EUR-Lex homepage

This document is an excerpt from the EUR-Lex website

Document 62017TA0765

Affaire T-765/17: Arrêt du Tribunal du 11 avril 2019 — Kiku/OCVV — Sächsisches Landesamt für Umwelt, Landwirtschaft und Geologie (Pinova) [«Obtentions végétales — Procédure de nullité — Variété de pommes Pinova — Rejet de la demande en nullité — Nouveauté de la variété — Article 10 du règlement (CE) no 2100/94 — Charge de la preuve — Article 76 du règlement no 2100/94 — Instruction d’office des faits par l’OCVV»]

OJ C 187, 3.6.2019, p. 74–74 (BG, ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, HR, IT, LV, LT, HU, MT, NL, PL, PT, RO, SK, SL, FI, SV)

3.6.2019   

FR

Journal officiel de l'Union européenne

C 187/74


Arrêt du Tribunal du 11 avril 2019 — Kiku/OCVV — Sächsisches Landesamt für Umwelt, Landwirtschaft und Geologie (Pinova)

(Affaire T-765/17) (1)

(«Obtentions végétales - Procédure de nullité - Variété de pommes Pinova - Rejet de la demande en nullité - Nouveauté de la variété - Article 10 du règlement (CE) no 2100/94 - Charge de la preuve - Article 76 du règlement no 2100/94 - Instruction d’office des faits par l’OCVV»)

(2019/C 187/78)

Langue de procédure: l’allemand

Parties

Partie requérante: Kiku GmbH (Girlan, Italie) (représentants: G. Würtenberger et R. Kunze, avocats)

Partie défenderesse: Office communautaire des variétés végétales (représentants: M. Ekvad, F. Mattina et O. Lamberti, agents, assistés de A. von Mühlendahl et H. Hartwig, avocats)

Autre partie à la procédure devant la chambre de recours de l’OCVV, intervenant devant le Tribunal: Sächsisches Landesamt für Umwelt, Landwirtschaft und Geologie (Dresde, Allemagne) (représentants: initialement T. Leidereiter, puis B. Lorenzen, avocats)

Objet

Recours formé contre la décision de la chambre de recours de l’OCVV du 16 août 2017 (affaire A 005/2016), relative à une procédure de nullité entre Kiku et Sächsisches Landesamt für Umwelt, Landwirtschaft und Geologie.

Dispositif

1)

Le recours est rejeté.

2)

Kiku GmbH est condamnée aux dépens.


(1)  JO C 22 du 22.1.2018.


Top