Glossaire des synthèses

Aide Exporter en PDF Imprimer cette page 

Processus de stabilisation et d’association

La politique de l'Union européenne (UE) en faveur des pays des Balkans occidentaux se compose du processus de stabilisation et d'association (PSA) lancé en 2000. Le PSA vise à stabiliser la région et à établir une zone de libre-échange afin que les pays concernés adhèrent à terme à l'UE.

Une importance particulière est accordée à la coopération régionale, par exemple à travers le développement d'infrastructures et de réseaux et l'établissement d'une zone de libre-échange. Bien que le PSA fixe des objectifs politiques et économiques communs, les progrès de chaque pays sont évalués individuellement.

À travers l'instrument d'aide de préadhésion (2014-2020), des financements sont octroyés afin de renforcer la démocratie et l'état de droit, de développer les économies de marché et d'aligner les législations des pays du PSA sur celles de l'UE.

Les pays des Balkans occidentaux qui acquièrent le statut de pays candidats continuent à bénéficier du PSA tout en participant au processus d'adhésion.

Les pays du PSA sont les suivants: l'Albanie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo*, le Monténégro et la Serbie.

(*)  Cette désignation est sans préjudice des positions sur le statut et est conforme à la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies, ainsi qu'à l'avis de la Cour internationale de justice sur la déclaration d'indépendance du Kosovo.