Glossaire des synthèses

Aide Exporter en PDF Imprimer cette page 

Stratégie européenne pour l’emploi

Lancée en 1997 lors du Conseil européen de Luxembourg, la stratégie européenne pour l’emploi (SEE) est le principal instrument de l’Union européenne (UE) pour coordonner les efforts de réforme des États membres de l’Union dans le domaine du marché de l’emploi et des politiques sociales. Le mécanisme repose sur l’évaluation comparative, le contrôle et l’apprentissage plutôt que sur la législation.

Depuis 1997, la SEE a subi plusieurs changements en termes de gouvernance et d’orientation politique. En 2005, elle a été relancée dans le cadre de la stratégie de Lisbonne, ce qui a conduit à la fusion des lignes directrices européennes pour l’emploi et des grandes orientations des politiques économiques (GOPE) en une seule série de lignes directrices intégrées pour la croissance et l֦’emploi. La stratégie de Lisbonne a été révisée en 2010 avec le lancement de la stratégie Europe 2020. Les pays de l’UE ont convenu de nouvelles priorités exprimées dans de nouveaux objectifs et lignes directrices intégrées. Depuis 2011, la SEE est entièrement intégrée au sein du semestre européen, le cycle annuel de coordination des politiques économiques.

La SEE repose sur:

  • le rapport conjoint sur l’emploi, qui analyse les principaux défis que doivent relever les pays de l’UE en termes d’emploi et leurs réponses politiques aux lignes directrices pour l’emploi au cours de l’année écoulée;
  • l’examen annuel de la croissance, qui définit les priorités macroéconomiques de l’UE afin de renforcer la croissance économique et la création d’emplois et ouvre le semestre européen;
  • les lignes directrices intégrées, qui définissent les principales priorités politiques en ce qui concerne l’emploi et les questions sociales;
  • les recommandations par pays, qui proposent une orientation adaptée à chaque pays de l’UE sur la manière de relever les défis économiques, sociaux et de l’emploi auxquels ils sont confrontés.