Help Print this page 
Title and reference
Béquille des véhicules à deux roues

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Languages and formats available
BG ES CS DA DE ET EL EN FR GA HR IT LV LT HU MT NL PL PT RO SK SL FI SV
HTML html ES html DE html EN html FR html IT
Multilingual display
Text

Béquille des véhicules à deux roues

La présente directive s’inscrit dans le cadre de l’harmonisation des législations nationales relative à la réception CE des véhicules à deux ou trois roues. Elle définit les règles applicables à la conception et à la production des béquilles utilisées sur ce type de véhicules.

ACTE

Directive 2009/78/CE du Parlement européen et du Conseil du 13 juillet 2009 relative à la béquille des véhicules à moteur à deux roues (Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE).

SYNTHÈSE

La présente directive met en place les dispositions techniques nécessaires à la production et à l’homologation des béquilles des véhicules à moteur à deux roues. Elle s’inscrit dans le contexte de la directive 2002/24/CE relative à la réception des véhicules à moteur à deux ou trois roues.

Cette directive s’applique aux types de véhicules suivants:

  • cyclomoteurs: les véhicules à deux ou trois roues équipés d'un moteur d'une cylindrée ne dépassant pas 50 cm3 et ayant une vitesse maximale par construction ne dépassant pas 45 km/h;
  • motocycles: les véhicules à deux roues avec ou sans side-car équipés d'un moteur d'une cylindrée supérieure à 50 cm3 et/ou ayant une vitesse maximale par construction supérieure à 45 km/h.

Une béquille est un dispositif fixé solidement au véhicule au moyen duquel le véhicule peut être maintenu dans la position de stationnement verticale (ou quasi verticale) lorsqu’il est laissé à l’arrêt par son conducteur.

Tout véhicule à deux roues doit être muni d’au moins une béquille (latérale, centrale ou les deux à la fois) pour qu’il puisse être stable à l’arrêt. L’annexe I de la présente directive définit les prescriptions relatives aux béquilles latérales et centrales.

Les véhicules peuvent également être équipés d’un témoin lumineux relatif à la position de la béquille (fermée ou de marche).

L’octroi de l’homologation suit la procédure suivante:

  • la demande d'homologation est introduite par le constructeur ou le fabricant auprès de l'autorité compétente d'un État membre;
  • l'autorité compétente procède à l'homologation de la béquille si celle-ci correspond aux prescriptions de la présente directive et aux données fournies par le fabricant;
  • cette même autorité remplit à cet effet le certificat d'homologation se trouvant en annexe de la directive.

La présente directive abroge la directive 93/31/CEE. Elle s’applique à partir du 1°janvier 2010.

Référence

Acte

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel

Directive 2009/78/CE

23.9.2009

-

JO L231 du 3.9.2009

Dernière modification le: 13.01.2010

Top