Help Print this page 

Summaries of EU Legislation

Title and reference
Lignes directrices de l’UE concernant les droits de l’enfant

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Multilingual display
Text

Lignes directrices de l’UE concernant les droits de l’enfant

 

SYNTHÈSE DU DOCUMENT:

Orientations de l’UE concernant la promotion et la protection des droits de l’enfant

QUEL EST L’OBJET DE CES ORIENTATIONS?

Elles définissent un cadre dans lequel l’Union européenne (UE) garantit que les droits de l’enfant* sont pris en considération dans toutes ses politiques et actions extérieures.

Elles renforcent les activités de l’UE en matière de promotion et de protection des droits de l’enfant dans ses relations extérieures et favorisent une approche globale et stratégique de ces questions. Elles complètent également les orientations de l’UE concernant les enfants face aux conflits armés et le programme de l’UE en matière de droits de l’enfant.

POINTS CLÉS

Pour atteindre l’objectif de protéger les droits de l’enfant, l’UE utilise des instruments opérationnels, tels que:

  • le dialogue politique, en abordant les droits des enfants dans le cadre des négociations et discussions tenues avec des organisations et des pays non membres de l’UE;
  • les démarches (à savoir l’intervention diplomatique d’un gouvernement auprès d’un autre gouvernement dans le cadre d’un problème donné), pour rappeler aux pays non membres de l’UE la nécessité de prendre des mesures appropriées pour protéger les enfants;
  • la coopération bilatérale et multilatérale afin de mettre au point des programmes d’aide humanitaire et d’aide au développement en mettant l’accent sur les droits de l’enfant;
  • les partenariats et la coordination avec les acteurs internationaux, tels que les Nations unies, les organisations régionales, le Forum européen pour les droits de l’enfant, les instituts de recherche, la société civile et les institutions financières internationales.

Des actions générales permettent de mettre en œuvre ces orientations, telles que:

  • encourager les pays tiers à adhérer aux instruments et normes internationaux et à coopérer avec des organismes tels que les Nations unies et le Conseil de l’Europe;
  • encourager le renforcement de la protection des droits des enfants dans les pays tiers par l’élaboration de stratégies et le renforcement des mécanismes existants;
  • améliorer les processus et les structures de suivi (comme les bases de données);
  • offrir plus de ressources pour la promotion et la protection des droits de l’enfant;
  • lutter contre la violation des droits des enfants et mettre fin à l’impunité existante;
  • encourager la participation des enfants lors de la prise de décisions et de la mise en œuvre des politiques qui les concernent;
  • augmenter les moyens des familles/des autres intervenants afin qu’ils puissent assumer pleinement leurs rôles en ce qui concerne la protection des droits des enfants;
  • encourager les programmes de sensibilisation aux droits de l’enfant par la promotion de campagnes ou l’intégration de la question des droits de l’enfant dans les programmes scolaires.

Des actions spécifiques dans des domaines prioritaires seront menées sur la base de stratégies de mise en œuvre individuelles. Les domaines prioritaires sont sélectionnés pour une période de deux ans. La première priorité choisie concerne toutes les formes de violence contre les enfants. Les objectifs, le volet opérationnel et la stratégie de mise en œuvre par pays, les actions, le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre sont détaillés à l’annexe I des orientations.

CONTEXTE

Beaucoup d’enfants sont exposés à de nombreux dangers et manquent de possibilités d’accès à l’éducation, à la santé ou encore à l’aide sociale. Ils sont victimes du travail des enfants, de violences, d’abus sexuels, de maladies et de conflits armés et sont exposés à la discrimination, à la marginalisation et à l’exclusion. Les filles sont confrontées à des risques spécifiques et nécessitent une attention particulière.

L'UE est un acteur majeur de la protection des droits de l’homme (et, en particulier, des enfants) dans le monde. Elle adhère à convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant et à ses protocoles additionnels. Elle promeut également d’autres initiatives pour le bien des enfants, comme les anciens objectifs du Millénaire pour le développement, remplacés depuis le début de l’année 2016 par le programme de développement durable à l’horizon 2030.

* TERME CLÉ

Enfant: dans le cadre de cette synthèse, le terme «enfant» désigne tout être humain âgé de moins de 18 ans.

DOCUMENT PRINCIPAL

Orientations de l’UE concernant la promotion et la protection des droits de l’enfant, approuvées par le Conseil du 10 décembre 2007 [non publiées au Journal officiel]

dernière modification 16.08.2016

Top