Help Print this page 
Title and reference
Sécurité des denrées alimentaires et des aliments pour animaux

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Languages and formats available
BG ES CS DA DE ET EL EN FR GA HR IT LV LT HU MT NL PL PT RO SK SL FI SV
HTML html ES html CS html DA html DE html EL html EN html FR html IT html HU html NL html PL html PT html RO html FI html SV
Multilingual display
Text

Sécurité des denrées alimentaires et des aliments pour animaux

Le présent règlement renforce les règles applicables à la sécurité des aliments circulant dans le marché intérieur. En effet, il établit un cadre de contrôle et de suivi de la production, de prévention et de gestion des risques. Il crée également l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui est la référence pour le contrôle et l'évaluation scientifique des aliments.

ACTE

Règlement (CE) no178/2002 du Parlement européen et du Conseil du 28 janvier 2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire, instituant l'Autorité européenne de sécurité des aliments et fixant des procédures relatives à la sécurité des denrées alimentaires [Voir actes modificatifs].

SYNTHÈSE

Le présent règlement assure la qualité des denrées alimentaires destinées à la consommation humaine et des aliments pour animaux. Il garantit ainsi la libre circulation de denrées saines et sûres dans le marché intérieur.

De plus, la législation alimentaire de l’Union européenne (UE) protège les consommateurs contre les pratiques commerciales frauduleuses ou trompeuses. Cette législation vise également à protéger la santé et le bien être des animaux, la santé des plantes et l’environnement.

Normes de sécurité

Aucune denrée alimentaire dangereuse pour la santé et/ou impropre à la consommation ne peut être mise sur le marché. Pour déterminer si une denrée alimentaire est dangereuse, il est tenu compte:

  • des conditions d'utilisation normales;
  • de l'information fournie au consommateur;
  • de l'effet probable immédiat ou retardé sur la santé;
  • des effets toxiques cumulatifs;
  • de la sensibilité spécifique de certains consommateurs.

Lorsqu'une denrée alimentaire dangereuse fait partie d'un lot ou d'un chargement, la totalité du lot est présumée dangereuse.

De même, les aliments pour animaux reconnus comme dangereux ne peuvent pas être mis sur le marché ou donné à des animaux producteurs de denrées alimentaires.

Responsabilité des exploitants

Les exploitants appliquent la législation alimentaire à toutes les étapes de la chaîne alimentaire, lors de la production, de la transformation, du transport, de la distribution et de la fourniture des aliments.

De même, les exploitants sont chargés d’assurer la traçabilité des produits à toutes les étapes de la production, de la transformation et de la distribution, y compris concernant les substances incorporées dans les denrées alimentaires.

Si un exploitant considère qu'un aliment est nocif pour la santé humaine ou animale, il engage immédiatement les procédures de retrait du marché et en informe les autorités compétentes. Lorsque le produit peut avoir atteint le consommateur, l'exploitant informe les consommateurs et rappelle les produits déjà fournis.

Analyse des risques alimentaires

L'analyse des risques pour la santé est effectuée en plusieurs phases: l’évaluation, la gestion et la communication auprès du public. Ce processus est conduit de façon indépendante, objective et transparente. Il est fondé sur les preuves scientifiques disponibles.

Lorsque l’analyse révèle la présence d’un risque, les pays de l'UE et la Commission peuvent appliquer le principe de précaution et adopter des mesures provisoires et proportionnées.

Marché international

La législation s’applique aux denrées exportées ou réexportées dans l’UE avant d’être mises sur le marché d’un pays tiers, sauf si le pays importateur en décide autrement.

L’UE contribue à l'élaboration des normes techniques internationales relatives aux denrées alimentaires et aux aliments pour animaux, ainsi qu'aux normes internationales sanitaires et phytosanitaires.

Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA)

L'EFSA a pour mission de fournir des avis et une assistance scientifiques et techniques dans tous les domaines ayant un impact sur la sécurité alimentaire. Elle constitue une source indépendante d'informations et assure la communication sur les risques auprès du grand public.

La participation à l'EFSA est ouverte aux pays de l'UE ainsi qu'aux pays appliquant la législation communautaire en matière de sécurité alimentaire.

L’EFSA est également en charge de:

  • coordonner l'évaluation des risques et identifier les risques émergents;
  • fournir des conseils scientifiques et techniques à la Commission, y compris dans le cadre des procédures de gestion des crises;
  • recueillir et publier des données scientifiques et techniques dans les domaines de la sécurité alimentaire;
  • établir des réseaux européens d'organismes actifs dans le domaine de la sécurité alimentaire.

Système d'alerte rapide

Le système d'alerte rapide appelé RASFF (Food and Feed Safety Alerts) associe les pays de l'UE, la Commission et l'EFSA. Il permet des échanges d’information concernant:

  • les mesures visant à restreindre la mise en circulation ou retirer des aliments du marché;
  • les actions entreprises avec les professionnels pour réguler l'utilisation des aliments;
  • le rejet d'un lot d'aliments par un poste frontalier de l'UE.

En cas de risque alimentaire, les informations diffusées au sein du système d'alerte doivent être mises à la disposition du grand public.

Situations d'urgence

Lorsque des aliments, y compris ceux importés d'un pays tiers, présentent un risque sérieux et non maîtrisable pour la santé humaine, la santé animale ou l'environnement, la Commission met en place des mesures de protection et:

  • suspend la mise sur le marché ou l'utilisation des produits originaires de l’UE;
  • suspend les importations de produits originaires de pays tiers.

Cependant, si la Commission n’agit pas après avoir été informée de l’existence d’un risque sérieux, le pays de l'UE concerné peut prendre des mesures de protection. Dans un délai de 10 jours ouvrables, la Commission saisit le comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale en vue de prolonger, modifier ou abroger les mesures nationales.

Plan de gestion des crises

En cas de situation impliquant des risques directs ou indirects pour la santé humaine non prévus par le présent règlement, la Commission, l’EFSA et les pays de l'UE peuvent établir un plan général pour la gestion des crises.

De même, en cas de risque grave qui ne peut pas être maîtrisé au moyen des dispositions existantes, la Commission met immédiatement en place une cellule de crise à laquelle l'Autorité participe en fournissant un support scientifique et technique. Cette cellule de crise collecte et évalue toutes les données pertinentes et identifie les options disponibles pour prévenir, éliminer ou réduire le risque pour la santé humaine.

Contexte

Les décisions 68/361/CEE, 69/414/CEE et 70/372/CEE sont abrogées.

RÉFÉRENCES

Acte

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel

Règlement (CE) no178/2002

21.2.2002

1.1.2005

JO L 31 du 1.2.2002

Acte(s) modificatif(s)

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel

Règlement (CE) no1642/2003

1.10.2003

-

JO L 245 du 29.9.2003

Règlement (CE) no575/2006

28.4.2006

-

JO L 100 du 8.4.2006

Règlement no202/2008

25.3.2008

-

JO L60 du 5.3.2008

Règlement (CE) no596/2009

7.8.2009

-

JO L 188 du 18.7.2009

Les modifications et corrections successives du règlement (CE) no 178/2002 ont été intégrées au texte de base. Cette version consolidée n'a qu'une valeur documentaire.

ACTES LIÉS

Règlement (CE) no2230/2004 de la Commission du 23 décembre 2004 portant modalités d'application du règlement (CE) no 178/2002 en ce qui concerne le réseau d'organismes opérant dans les domaines qui relèvent de la mission de l'Autorité européenne de sécurité des aliments [Journal officiel L 379 du 24.12.2004].

Décision 2004/478/CE de la Commission du 29 avril 2004 relative à l'adoption d'un plan général de gestion des crises dans le domaine des denrées alimentaires et des aliments pour animaux [Journal officiel no L 160 du 30.4.2004].

Règlement (CE) no 854/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 fixant les règles spécifiques d'organisation des contrôles officiels concernant les produits d'origine animale destinés à la consommation humaine [Journal officiel L 139 du 30.4.2004].

Règlement d’exécution (UE) n o284/2012 de la Commission du 29 mars 2012 imposant des conditions particulières à l’importation de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux originaires ou en provenance du Japon à la suite de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima, et abrogeant le règlement d’exécution (UE) n o 961/2011[Journal officiel L 92 du 30.3.2012].

Ce règlement met à jour les conditions particulières d'importation des denrées alimentaires et des aliments pour animaux qui avaient été imposées au Japon suite à l'accident de Fukushima, afin de tenir compte de l’évolution de la situation.

Dernière modification le: 20.01.2015

Top