Help Print this page 

Summaries of EU Legislation

Title and reference
Stimuler le tourisme international en Europe

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Languages and formats available
Multilingual display
Text

Stimuler le tourisme international en Europe

 

SYNTHÈSE DU DOCUMENT:

Communication [COM(2010) 352 final] de la Commission européenne – L’Europe, première destination touristique au monde – un nouveau cadre politique pour le tourisme européen

QUEL EST L’OBJET DE CETTE COMMUNICATION?

  • Afin de maintenir la position de l’Europe en tant que première destination touristique au monde, la Commission européenne a formulé une série de suggestions en faveur d’actions coordonnées au niveau de l’Union européenne (UE).
  • Celles-ci entendent renforcer la compétitivité du secteur du tourisme et sa capacité à contribuer à la croissance durable et à fournir des services de qualité.

POINTS CLÉS

  • Le tourisme joue un rôle de premier plan dans l’économie de l’UE. Avec 1,8 million d’entreprises, dont la plupart de petite taille, le secteur occupe 5,2 % de la main-d’œuvre de l’UE et génère plus de 5 % du produit intérieur brut de l’UE.
  • Le tourisme européen est confronté à une série de défis et d’opportunités qui requièrent une approche concertée:
    • une concurrence de plus en plus vive d’autres destinations;
    • l’évolution démographique fait que la moyenne d’âge des touristes européens a augmenté et l’UE doit adapter ses produits touristiques et son infrastructure en conséquence;
    • les produits touristiques doivent également être plus durables et tenir compte des engagements liés au changement climatique et à la dépendance à l’égard de l’eau et de l’énergie;
    • les technologies de l’information et de la communication offrent de nouveaux débouchés qu’il convient d’exploiter.

Nouveau programme d’action

Conformément à la stratégie de croissance «Europe 2020», le programme d’action au niveau de l’UE en faveur du tourisme, énoncé dans la communication de 2010, s’articule autour de quatre priorités.

  • 1.

    Compétitivité du secteur touristique en Europe en:

    • stimulant l’innovation dans le tourisme en facilitant, par exemple, l’adaptation du secteur aux évolutions du marché dans le domaine des technologies de l’information et de la communication et de l’innovation (par exemple le tourisme numérique);
    • améliorant les compétences professionnelles dans le secteur par la promotion des possibilités offertes par les différents programmes de l’UE, notamment dans les domaines de l’apprentissage tout au long de vie avec le programme Erasmus+ ou le programme COSME pour les petites et moyennes entreprises (PME);
    • remédiant à la saisonnalité de la demande en encourageant, par exemple, les échanges touristiques volontaires entre pays de l’UE, en particulier pendant la basse saison;
    • promouvant la diversification des services touristiques, en particulier en valorisant le patrimoine commun de l’UE et en intégrant le patrimoine naturel dans les stratégies en faveur du tourisme;
    • consolidant les données socio-économiques sur le tourisme au niveau de l’UE.
  • 2.

    Développement d’un tourisme durable, responsable et de qualité en:

    • élaborant un système d’indicateurs pour la gestion durable des destinations; il pourrait s’agir de mettre en place un label de promotion des destinations touristiques durables;
    • organisant des campagnes de sensibilisation qui informent mieux les touristes européens sur les destinations;
    • étudiant les possibilités d’un label «tourisme de qualité» pour récompenser les améliorations qui renforcent la sécurité et la confiance;
    • facilitant l’identification des risques associés au changement climatique afin d’éviter les investissements à perte dans le secteur du tourisme européen et encourager ce secteur à explorer des offres touristiques alternatives;
    • proposant une charte du tourisme durable et responsable;
    • proposant une stratégie pour un tourisme côtier et marin durable;
    • établissant ou renforçant la coopération entre l’UE et les économies émergentes, d’une part, et les pays méditerranéens, d’autre part, pour promouvoir des modèles de développement du tourisme durables et responsables et l’échange des meilleures pratiques.
  • 3.

    Consolider l’image et la visibilité de l’UE comme un ensemble de destinations durables et de qualité en:

    • soutenant la création d’une «marque Europe», en étroite coopération avec les pays de l’UE, qui complète les efforts promotionnels, de manière à permettre aux destinations européennes de se démarquer par rapport aux autres destinations touristiques internationales;
    • promouvant l’Europe en tant que destination touristique durable et de qualité par l’intermédiaire du portail internet «visiteurope.com», et lors de grands événements internationaux ou dans les foires et salons touristiques de grande ampleur, ainsi que les initiatives telles que les Journées européennes du tourisme et le Forum européen du tourisme;
    • renforçant la participation de l’UE dans les enceintes internationales.

CONTEXTE

L’article 195 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne accorde à l’UE la compétence pour appuyer, coordonner et compléter les actions des pays de l’UE dans le secteur du tourisme.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter:

DOCUMENT PRINCIPAL

Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions – L'Europe, première destination touristique au monde – un nouveau cadre politique pour le tourisme européen [COM(2010) 352 final, 30.6.2010]

dernière modification 05.09.2016

Top