Help Print this page 
Title and reference
Lignes directrices pour les politiques de l’emploi

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Multilingual display
Text

Lignes directrices pour les politiques de l’emploi

Les lignes directrices du Conseil indiquent la voie à suivre pour la coordination des politiques pour l’emploi des États membres de l’Union européenne (UE). Reposant sur les objectifs de la stratégie Europe 2020, ces lignes directrices soutiennent les réformes en faveur d’une croissance durable, axée sur la connaissance et l’innovation.

ACTE

Décision 2010/707/UEdu Conseil du 21 octobre 2010 relative aux lignes directrices pour les politiques de l’emploi des États membres.

SYNTHÈSE

Les États membres de l’UE tiennent compte des lignes directrices pour les politiques de l’emploi lorsqu’ils élaborent leurs politiques et définissent leurs objectifs nationaux. Les dernières en date sont valables jusqu’à la fin 2014.

Avec les grandes orientations des politiques économiques, elles forment les lignes directrices intégrées pour la mise en œuvre de la stratégie Europe 2020. Elles sous-tendent également le Rapport conjoint sur l’emploi de l’UE.

Renforcer la participation au marché du travail

L’UE entend relever le taux d’emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans à 75 % d’ici 2020. Pour ce faire, les États membres doivent, dans le cadre de leurs politiques, promouvoir la participation au marché du travail des jeunes, des travailleurs âgés, des travailleurs faiblement qualifiés et des migrants en situation régulière. Ils doivent également rendre l’emploi plus attractif en mettant l’accent sur la flexicurité, la mobilité professionnelle et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et promouvoir l’emploi indépendant, l’entreprenariat et la création d’emplois dans tous les domaines, y compris dans les domaines des soins et des emplois verts.

Développer une main-d’œuvre qualifiée

La productivité et l’employabilité des travailleurs peuvent être renforcées par l’acquisition de nouvelles compétences adaptées aux besoins du marché du travail. Les États membres doivent accroître la capacité des systèmes d’éducation et de formation et les adapter aux tendances sociétales et à une économie à faible émission de carbone et efficace dans l’utilisation des ressources.

Les mesures doivent se concentrer sur un enseignement initial de qualité et la formation tout au long de la vie, tant pour les travailleurs faiblement qualifiés que pour ceux hautement qualifiés.

Les États membres doivent également encourager la mobilité professionnelle en mettant au point des systèmes de reconnaissance des compétences acquises.

Améliorer les systèmes d’éducation et de formation

D’ici 2020, le taux d’abandon scolaire devrait être ramené à moins de 10 % et la proportion de personnes âgées de 30 à 34 ans ayant achevé un cycle de l’enseignement supérieur ou d’un niveau équivalent devrait être portée à 40 % au moins. Les États membres doivent encourager la formation tout au long de la vie, la mobilité internationale des enseignants et des apprenants, le développement de cadres de certification permettant des parcours de formation flexibles et la mise en place de partenariats avec les entreprises.

Combattre l’exclusion sociale

La stratégie Europe 2020 promeut l’inclusion sociale et lutte contre la pauvreté afin que 20 millions de personnes cessent d’être confrontées au risque de pauvreté et d’exclusion.

Les États membres devraient favoriser l’autonomie des citoyens en soutenant la participation au marché du travail des personnes qui en sont le plus éloignées et en luttant contre la pauvreté des travailleurs.

Leurs politiques nationales doivent garantir l’accès à des services abordables, durables et de qualité, notamment dans le domaine social. Ils doivent également moderniser et soutenir les systèmes de protection sociale et les régimes de retraite.

Enfin, les États membres devraient soutenir l’économie et l’innovation sociales en encourageant l’égalité des chances et en luttant contre la discrimination.

RÉFÉRENCES

Acte

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel

Décision 2010/707/UE

21.10.2010

-

JO L 308 du 24.11.2010

Acte(s) modificatif(s)

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel

Décision 2013/208/UE

22.4.2013

-

JO L 118 du 30.4.2013

Décision 2014/322/UE

14.5.2014

-

JO L 165 du 4.6.2014

Dernière modification le: 28.07.2014

Top