Help Print this page 
Title and reference
Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (2010)

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Languages and formats available
BG ES CS DA DE ET EL EN FR GA HR IT LV LT HU MT NL PL PT RO SK SL FI SV
HTML html ES html DE html EN html FR
Multilingual display
Text

Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (2010)

La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale est un objectif prioritaire de l’Union européenne (UE) et de ses États membres. Une part importante de la population européenne est en situation de pauvreté et n’a pas accès aux services de base. Le lancement d’une Année européenne dédiée à cet objectif doit donner un nouvel élan au processus d’inclusion sociale.

ACTE

Décision 1098/2008/CE du Parlement européen et du Conseil du 22 octobre 2008 relative à l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (2010) (Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE).

SYNTHÈSE

À l’occasion de l’année européenne 2010, l’Union européenne (UE) réaffirme son engagement dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Elle promeut un modèle social contribuant au bien-être des individus, à leur participation dans la société ainsi qu'au développement économique de l’Europe.

La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale est liée à une série de facteurs socio-économiques et culturels qui nécessitent des stratégies multidimensionnelles de dimension nationale, régionale et locale. Elle nécessite la participation des autorités publiques comme des individus.

Objectifs et bénéficiaires

Cette initiative vise à informer les citoyens européens mais aussi à donner la parole aux personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale.

En accord avec les principes européens de solidarité et de justice sociale, l’année se déroulera autour de quatre objectifs transversaux.

La reconnaissance du droit fondamental des personnes en situation de pauvreté, à vivre dans la dignité et à prendre une part active à la société. Il s’agit notamment d’assurer l’accès aux ressources et aux services sociaux, à la culture et aux loisirs.

La promotion de la cohésion sociale, concrétisée par des actions en faveur de la qualité de vie, du bien-être social, de l’égalité des chances, du développement durable, par la promotion d’un marché du travail qui prenne chacun en compte et du principe d’égalité devant l’éducation et la formation. Ces actions doivent cibler en particulier, les personnes victimes de discrimination, les personnes souffrant de handicap, les enfants et les situations de pauvreté familiale, les groupes vulnérables ou en situation de grande pauvreté.

La responsabilité partagée et la participation collective et individuelle, pour accroître le rôle de tous les acteurs publics ou privés dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

L’engagement et l’action politique des États membres et de l’UE, et l’intensification des actions entreprises à tous les niveaux de pouvoir. À ce titre, le potentiel de la méthode ouverte de coordination ( MOC ) mise en place par l’UE en 2000 dans les domaines de la protection et de l’inclusion sociale doit être mieux exploité.

Actions et fonctionnement

Cette initiative va donner lieu à des actions lancées aux niveaux communautaire et national. Elles prennent la forme de campagnes de sensibilisation du public, d’initiatives innovantes et créatives, ou encore de rencontres, de débats et d’études. Un comité composé de représentants des États membres soutient la Commission dans la mise en œuvre de l'Année européenne.

Les États membres conduisent ces actions à travers des programmes nationaux adaptant les orientations communautaires aux enjeux et priorités de chaque pays. Chaque État membre désigne un organisme dédié à l’élaboration et à l’exécution de ces programmes. Ils collaborent avec la société civile, les partenaires sociaux, les autorités régionales et locales.

Ces objectifs doivent être poursuivis au sein de l’UE, ainsi qu’en dehors de ses frontières. L’initiative est ouverte à la participation des pays de l’Association européenne de libre-échange (AELE), des pays candidats à l’adhésion à l’UE et des pays tiers couverts par la politique européenne de voisinage (PEV).

Contexte

La construction d’une société davantage fondée sur l’inclusion sociale et sur la réduction de la pauvreté est une des priorités essentielles de l’UE. Lors du sommet de Lisbonne de 2000, les État membres se sont engagés à progresser dans l’élimination de la pauvreté en Europe à l’horizon 2010.

Conduites dans le cadre du processus d’inclusion sociale, leurs actions nécessitent la participation la plus large de tous les acteurs impliqués.

Acte

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel

Décision 1098/2008/CE

27.11.2008

-

JO L 298 du 7.11.2008

See also

Pour plus d’information, visitez le site Internet de la Direction générale Emploi, Affaires sociale et Égalité des chances de la Commission européenne.

Dernière modification le: 02.03.2009

Top