Help Print this page 

Summaries of EU Legislation

Title and reference
Moderniser l’enseignement supérieur dans l’Union européenne

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Languages and formats available
Multilingual display
Text

Moderniser l’enseignement supérieur dans l’Union européenne

SYNTHÈSE DU DOCUMENT:

Communication de la Commission européenne [COM(2011) 567 final] – Un projet pour la modernisation des systèmes d’enseignement supérieur en Europe

SYNTHÈSE

QUEL EST L'OBJET DE CETTE COMMUNICATION?

La communication définit les priorités fondamentales pour l’enseignement supérieur dans l’Union européenne (UE). Ce projet est conçu pour permettre aux systèmes d’enseignement supérieur de contribuer davantage aux objectifs de la stratégie Europe 2020 pour la croissance.

La communication a été suivie de deux rapports à la Commission européenne en 2013 et2014 portant sur l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage dans les établissements d’enseignement supérieur en Europe et sur les nouvelles manières d’enseigner et d’apprendre au sein de l’enseignement supérieur.

POINTS CLÉS

La communication définit cinq priorités fondamentales de l’action à mener par les pays de l’UE et les établissements d’enseignement supérieur et présente les mesures que prendra l’UE pour soutenir ces efforts:

  • 1.

    Augmenter les niveaux de qualification: l’un des objectifs de la stratégie Europe 2020 prévoit que, d’ici à 2020, 40 % des jeunes soient titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur. De plus, on pense que 1 million de nouveaux emplois nécessitant des compétences élevées en matière de recherche seront créés.

  • Pour atteindre cet objectif, la communication formule les recommandations suivantes:
    • réduire le décrochage scolaire et inciter davantage de personnes à suivre un enseignement supérieur, par la sensibilisation et l’aide financière en faveur des étudiants issus de groupes défavorisés et des adultes;
    • améliorer les conditions d’investissement de l’industrie dans la recherche et l’innovation, et doter la main-d’œuvre de meilleures compétences en matière de recherche;
    • définir clairement des voies permettant d’accéder à l’enseignement supérieur après une formation professionnelle ou d’autres types d’enseignement, ou des parcours hors université pour les chercheurs.

Une étude de 2015 a présenté les taux de réussite et de dérochage de l’enseignement supérieur en Europe.

  • 2.

    Améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur

  • La communication formule les recommandations suivantes:
    • les programmes d’enseignement, ainsi que la formation des chercheurs, doivent répondre aux besoins actuels et futurs du marché du travail en utilisant des projections en matière de compétences et de croissance et en associant les employeurs et les institutions du marché du travail à leur définition et à leur réalisation;
    • il faut tirer parti des nouvelles technologies pour améliorer l’efficacité des méthodes de recherche et renforcer la personnalisation et la flexibilité de l’enseignement (par exemple par l’apprentissage en ligne);
    • il faut imposer de meilleures conditions de travail, y compris un meilleur développement professionnel continu, et introduire des mesures incitatives destinées à valoriser l’excellence afin que les établissements attirent et retiennent des enseignants et des chercheurs de haut niveau.
  • 3.

    Promouvoir la mobilité et la coopération transnationale: les ministres de l’enseignement supérieur en Europe ont décidé d’accroître la proportion d’étudiants qui accomplissent une période d’études ou de formation à l’étranger en la portant à 20 % à l’horizon 2020.

  • Pour atteindre cet objectif, la communication formule les recommandations suivantes:
    • intégrer systématiquement la mobilité dans les programmes d’enseignement;
    • améliorer la reconnaissance des diplômes et des crédits d’enseignement ou la portabilité des bourses grâce à une utilisation comparable et cohérente de l’ECTS et du supplément au diplôme, et l’établissement de liens entre les qualifications et le cadre européen des certifications;
    • améliorer l’accès, les conditions d’emploi et les possibilités d’évolution pour les étudiants, les chercheurs et les enseignants d’autres pays.
  • 4.

    Renforcer le «triangle de la connaissance»: faire le lien entre l’éducation, la recherche et l’innovation

  • La communication formule les recommandations suivantes:
    • les politiques publiques doivent encourager les partenariats entre les établissements d’enseignement supérieur et les entreprises au moyen:
      • de dispositifs de valorisation et de mesures d’incitation en faveur du développement régional,
      • de la coopération pluridisciplinaire,
      • de la coopération interorganisations,
      • de la réduction des obstacles réglementaires et administratifs aux partenariats intersectoriels;
    • les établissements d’enseignement supérieur doivent intégrer, dans l’offre d’enseignement, les résultats de la recherche et de l’innovation afin de stimuler le développement des compétences entrepreneuriales, de création et d’innovation.
  • 5.

    Améliorer la gouvernance et le financement

  • La communication formule les recommandations suivantes:
    • améliorer le rapport coût/efficacité des investissements publics dans l’enseignement supérieur en établissant un lien entre financement et performance sur la base d’appels d’offres;
    • augmenter l’investissement dans l’enseignement supérieur en diversifiant les sources de financement et en facilitant le recours à d’autres ressources, notamment le financement privé;
    • investir dans la gestion professionnelle;
    • renforcer la flexibilité des systèmes de gouvernance et de financement pour accroître l’autonomie des établissements d’enseignement supérieur et leur permettre de définir leur propre orientation stratégique.

Contribution de l’UE

L’UE a l’intention de soutenir les efforts entrepris par les autorités nationales et les établissements dans ces cinq domaines:

  • en assurant le suivi de la stratégie Europe 2020;
  • en s’assurant que le cadre financier pluriannuel 2014-2020 permet aux différentes politiques de l’UE concernées d’interagir en vue de soutenir la modernisation de l’enseignement supérieur.

La Commission prendra les mesures suivantes:

  • permettre aux étudiants de faire leur choix en toute connaissance de cause grâce à un outil de classement (U-Multirank) des universités, basé sur la performance de ces dernières dans cinq domaines;
  • améliorer la reconnaissance des études effectuées à l’étranger en renforçant le système européen de transfert de crédits d’enseignement (ECTS);
  • mettre en place un instrument de caution pour les prêts étudiants (Master Loan Erasmus+) pour les étudiants qui préparent leur master dans un autre pays de l’UE;
  • adopter un programme stratégique en matière d’innovation;
  • proposer un cadre de qualité pour les stages grâce à une plateforme unique pour les offres de stages en Europe;
  • favoriser les relations en matière d’enseignement supérieur avec les pays non membres de l’UE (voir la communication de 2013 sur l’enseignement supérieur européen dans le monde);
  • proposer des amendements aux directives relatives aux étudiants et aux chercheurs afin de rendre l’UE plus attrayante pour ces derniers.

CONTEXTE

Pour plus d’informations, veuillez consulter:

ACTE

Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions intitulée «Soutenir la croissance et les emplois – Un projet pour la modernisation des systèmes d’enseignement supérieur en Europe» [COM(2011) 567 final du 20.9.2011]

ACTES LIÉS

Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions intitulée «La lutte contre l’abandon scolaire: une contribution essentielle à la stratégie Europe 2020» [COM(2011) 18 final du 31.1.2011]

Recommandation du Conseil du 28 juin 2011 concernant les politiques de réduction de l’abandon scolaire (JO C 191 du 1.7.2011, p. 1-6)

Conclusions du Conseil «Réduire le décrochage et promouvoir la réussite scolaire» (JO C 417 du 15.12.2015, p. 36-40)

dernière modification 14.06.2016

Top