Help Print this page 

Summaries of EU Legislation

Title and reference
Écoles: un programme européen pour améliorer les compétences et l’apprentissage pour le XXIe siècle

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Multilingual display
Text

Écoles: un programme européen pour améliorer les compétences et l’apprentissage pour le XXIe siècle

 

SYNTHÈSE DU DOCUMENT:

Communication [COM(2008) 425 final] — Améliorer les compétences pour le XXIe siècle: un programme de coopération européenne en matière scolaire

QUEL EST L’OBJET DE CETTE COMMUNICATION?

  • Elle vise à contribuer à la réforme des systèmes scolaires de manière à ce que chaque jeune puisse développer pleinement son potentiel.
  • Elle relève les domaines dans lesquels des changements sont nécessaires si les écoles de l’Union européenne (UE) veulent doter les jeunes de toutes les compétences nécessaires pour l’avenir.

POINTS CLÉS

La communication se fonde sur les réponses à la consultation publique lancée par la Commission européenne en 2007, les travaux des experts des pays de l’UE et les études internationales pour proposer un programme visant à renforcer la coopération européenne en matière scolaire. Elle recense les défis dans trois domaines et propose des axes de développement:

  • 1.

    Des compétences clés

Il faut doter les citoyens de «compétences nouvelles pour des emplois nouveaux» et relever les niveaux de compétence généraux. Les citoyens doivent gérer leur propre apprentissage:

  • en travaillant à la fois de façon autonome et en équipe;
  • en cherchant des informations et de l’aide lorsque c’est nécessaire; et
  • en utilisant toutes les possibilités offertes par les nouvelles technologies.

Un environnement scolaire qui encourage l’innovation et la créativité renforce l’acquisition de compétences telles que la formation à l’entrepreneuriat et les langues. Le programme de la Commission cible:

  • l’amélioration de la maîtrise de la lecture et du calcul, comprenant notamment la fixation d’objectifs;
  • le renforcement des compétences transversales et des compétences propres aux différentes matières;
  • l’adoption d’une approche globale en matière de compétences, couvrant:
    • les programmes,
    • le matériel d’apprentissage,
    • la formation des enseignants,
    • l’apprentissage personnalisé, et
    • les techniques d’évaluation.
  • 2.

    Un apprentissage de qualité élevée pour chaque élève

Aucun système scolaire n’offre des possibilités éducatives tout à fait identiques à tous les élèves. Or, les différences de qualité entre les écoles ne devraient pas exister. Les responsables politiques devraient réduire les disparités et améliorer la participation en prenant des mesures ciblées sur les personnes dont les compétences sont faibles. Le programme de la Commission cible:

  • l’amélioration de l’accès à un enseignement préscolaire de qualité élevée;
  • la mesure et l’amélioration des effets des systèmes d’enseignement scolaire sur l’équité ainsi que la réduction des différences de qualité entre les écoles;
  • l’organisation des systèmes scolaires de manière telle qu’ils facilitent une transition réussie entre les différents types d’écoles et les différents niveaux scolaires;
  • la réduction de la déscolarisation précoce; et
  • l’augmentation et l’amélioration de l’offre de services de soutien et d’apprentissage personnalisé aux élèves ayant des besoins particuliers dans les écoles ordinaires.
  • 3.

    Les enseignants et le personnel des établissements scolaires

La qualité des enseignants est le principal facteur intrascolaire qui influence les résultats des élèves. Le personnel des écoles doit posséder les qualifications requises pour donner à chaque élève des possibilités adéquates d’acquérir les compétences nécessaires. Les enseignants doivent être suffisamment incités, tout au long de leur carrière, à réexaminer leurs besoins en matière de formation et à acquérir de nouvelles connaissances, qualifications et compétences, y compris dans le domaine linguistique. Le programme de la Commission cible:

  • l’organisation de la formation initiale, de l’initiation et du perfectionnement professionnel continu des enseignants de manière telle qu’ils soient coordonnés, cohérents, dotés d’un financement suffisant et soumis à une assurance qualité, ainsi que l’amélioration de l’offre de formation en cours d’emploi, de sa qualité et de son utilisation;
  • la révision du recrutement des enseignants en vue d’attirer les candidats les plus compétents, de sélectionner les meilleurs candidats et de placer de bons enseignants dans les écoles à problèmes;
  • l’amélioration du recrutement des chefs d’établissement et la fourniture à ces derniers des compétences nécessaires pour se concentrer sur l’amélioration de l’apprentissage des élèves et le développement du personnel scolaire.

CONTEXTE

Pour plus d’informations, veuillez consulter:

  • la page consacrée à la politique scolaire sur le site internet de la Commission européenne.

DOCUMENT PRINCIPAL

Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions — Améliorer les compétences pour le XXIe siècle: un programme de coopération européenne en matière scolaire [COM(2008) 425 final du 3.7.2008]

DOCUMENTS LIÉS

Conclusions du Conseil concernant le relèvement du niveau des compétences de base dans le cadre de la coopération européenne pour l’école du XXIe siècle (JO C 323 du 30.11.2010, p. 11-14)

Conclusions du Conseil et des représentants des gouvernements des États membres, réunis au sein du Conseil du 21 novembre 2008 — Préparer les jeunes au XXIe siècle: un programme de coopération européenne en matière scolaire (JO C 319 du 13.12.2008, p. 20-22)

Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions: Repenser l’éducation — Investir dans les compétences pour de meilleurs résultats socio-économiques [COM(2012) 669 final du 20.11.2012]

dernière modification 08.11.2016

Top