Help Print this page 
Title and reference
Promouvoir le dépistage du cancer dans l’Union européenne

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Multilingual display
Text

Promouvoir le dépistage du cancer dans l’Union européenne

Le cancer est une maladie et une cause de décès très importante en Europe. L’organisation et la prestation de services de santé et de soins médicaux relèvent de la responsabilité nationale. Toutefois, l’Union européenne (UE) peut compléter ces politiques et aider à améliorer la santé publique et à lutter contre cette maladie.

ACTE

Recommandation du Conseil du 2 décembre 2003 relative au dépistage du cancer (JO L 327 du 16.12.2003, p. 34-38)

SYNTHÈSE

Le cancer est une maladie et une cause de décès très importante en Europe. L’organisation et la prestation de services de santé et de soins médicaux relèvent de la responsabilité nationale. Toutefois, l’Union européenne (UE) peut compléter ces politiques et aider à améliorer la santé publique et à lutter contre cette maladie.

QUEL EST L’OBJET DE LA RECOMMANDATION?

Le dépistage permet de détecter les cancers à un stade précoce, augmentant les chances de réussite des traitements. Cette recommandation invite les pays de l’UE à mettre en œuvre des programmes de dépistage du cancer. Elle comprend différents aspects, tels que l’enregistrement et la gestion de la base de données du dépistage, le suivi du processus et la formation du personnel. La Commission européenne prépare des rapports sur la mise en œuvre de ces programmes, encourage la coopération entre les pays de l’UE dans le secteur de la recherche et en matière de bonnes pratiques et contribue à l’élaboration de lignes directrices pour le dépistage du cancer.

POINTS CLÉS

De grands progrès ont été réalisés, comme le confirment les deux rapports de la Commission sur la mise en œuvre de la recommandation de 2003.

En effet, 24 des 28 pays de l’UE disposaient déjà d’un plan national de lutte contre le cancer avant 2013.

En 2014, la Commission a mis en place un groupe d’experts sur la lutte contre le cancer visant à l’aider et à la conseiller dans ce domaine.

Une initiative a été lancée en 2014 pour rédiger un guide européen relatif à l’amélioration de la qualité du traitement global du cancer.

La quatrième version du code européen contre le cancer a été publiée.

Des lignes directrices européennes existent pour le cancer du sein (2013), le cancer du col de l’utérus (2007, mises à jour en 2014) et le cancer colorectal (2010). Sur la base des projections actuelles, plus de 500 millions de dépistages de ces trois cancers auront été réalisés entre 2010 et 2020.

Entre 2007 et 2014, l’UE a investi plus de 1,4 milliard d'euros dans la recherche sur le cancer.

Le Centre commun de recherche de la Commission européenne s’est vu confier en 2012 la responsabilité de coordonner le système européen d’information sur le cancer.

CONTEXTE

Le nombre de décès liés au cancer dans l’UE en 2012 était estimé à 1 263 000. Le cancer du poumon était l’un des plus fréquents, suivi du cancer colorectal, du cancer du sein et du cancer de l’estomac. La même année, un peu plus de 2,6 millions de nouveaux cas de cancer, à l’exclusion des cancers de la peau autres que les mélanomes, ont été diagnostiqués.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page consacrée aux maladies majeures et chroniques sur le site internet de la direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire de la Commission européenne.

ACTES LIÉS

Rapport de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions sur la mise en œuvre de la communication de la Commission du 24 juin 2009 intitulée «Lutte contre le cancer: un partenariat européen» [COM(2009) 291 final], et deuxième rapport sur la mise en œuvre de la recommandation (2003/878/CE) du Conseil du 2 décembre 2003 relative au dépistage du cancer [COM(2014) 584 final du 23 septembre 2014]

Décision de la Commission du 3 juin 2014 instituant un groupe d’experts de la Commission sur la lutte contre le cancer et abrogeant la décision 96/469/CE (2014/C 167/05) (JO C 167 du 4 juin 2014, p. 4-8)

Dernière modification le: 09.07.2015

Top