Help Print this page 

Summaries of EU Legislation

Title and reference
L’apprentissage tout au long de la vie: certifications européennes

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Languages and formats available
Multilingual display
Text

L’apprentissage tout au long de la vie: certifications européennes

SYNTHÈSE DU DOCUMENT

Établissement d’un cadre européen des certifications pour l’éducation et la formation tout au long de la vie – Recommandation

SYNTHÈSE

QUEL EST L’OBJET DE CETTE RECOMMANDATION?

Elle crée un cadre de référence commun, le Cadre européen des certifications (CEC), afin d’aider les pays de l’UE et leurs établissements d’enseignement, les employeurs et les particuliers à comparer les certifications entre les différents systèmes éducatifs et de formation dans l’UE. Il s’agit d’un outil indispensable pour développer le marché de l’emploi européen.

POINTS CLÉS

En ayant pour objectif d’accroître la transparence des qualifications et compétences, le CEC vise également à promouvoir le programme Erasmus+. Grâce à la création d’un dossier standardisé, le CEC complète le Service européen pour l’emploi (EURES), ainsi que l’Europass, qui sont deux outils visant à aider les Européens à trouver un emploi ou une formation partout en Europe.

Le CEC, qui couvre à la fois l’enseignement supérieur (université et équivalents) et la formation professionnelle, doit contribuer à renforcer la mobilité des travailleurs et des étudiants en permettant que leurs certifications soient reconnues hors de leur pays.

Le CEC est un outil basé sur les acquis de l’apprentissage et non sur la durée des études. Les principaux indicateurs du niveau de référence sont:

les aptitudes (la capacité d’appliquer des connaissances pour réaliser des tâches et résoudre des problèmes),

les compétences (la capacité d’utiliser des connaissances dans des situations de travail ou d’études),

les connaissances.

L’essentiel du CEC consiste en huit niveaux de référence qui décrivent les connaissances, la compréhension et les capacités pratiques d’un apprenant. Par exemple, le niveau 1 (connaissance générale élémentaire) s’applique à une personne n’ayant suivi aucune formation ni études, tandis que le niveau 8 (connaissance approfondie) s’applique à une personne ayant obtenu un doctorat.

Le CEC n’est pas censé remplacer les cadres nationaux de certifications (CNC), mais cherche plutôt à faciliter la coopération transnationale. Un point de coordination national du CEC doit être désigné dans chaque pays participant au CEC, dont l’objectif est d’en coordonner la mise en œuvre au niveau national et de fournir des informations sur les correspondances entre les CNC et le CEC.

CONTEXTE

La déclaration de Bologne promeut la mobilité et la transparence au sein du secteur de l’éducation dans l’UE. De plus, le processus de Bologne a permis à l’UE de progresser en vue d’un rapprochement des systèmes éducatifs d’enseignement supérieur, afin de les rendre plus comparables, compatibles et cohérents et a mis en évidence la nécessité de faire de même dans le domaine de la formation professionnelle.

ACTE

Recommandation du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2008 établissant le cadre européen des certifications pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (JO C 111 du 6.5.2008, p. 1-7)

dernière modification 12.01.2016

Top