Help Print this page 
Title and reference
Coordination des systèmes de sécurité sociale

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Multilingual display
Text

Coordination des systèmes de sécurité sociale

La législation de l’Union européenne (UE) portant sur la coordination des systèmes de sécurité sociale ne remplace pas les systèmes nationaux par un système européen unique. Les législations nationales décident des aspects tels que les bénéficiaires des systèmes de sécurité sociale, les niveaux d’allocations et les conditions d’admissibilité. Toutefois, l’UE a adopté des règles communes pour protéger les droits en matière de sécurité sociale des personnes qui se déplacent dans l’UE, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse.

ACTE

Règlement (CE) no883/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 portant sur la coordination des systèmes de sécurité sociale

SYNTHÈSE

La législation de l’Union européenne (UE) portant sur la coordination des systèmes de sécurité sociale ne remplace pas les systèmes nationaux par un système européen unique. Les législations nationales décident des aspects tels que les bénéficiaires des systèmes de sécurité sociale, les niveaux d’allocations et les conditions d’admissibilité. Toutefois, l’UE a adopté des règles communes pour protéger les droits en matière de sécurité sociale des personnes qui se déplacent dans l’UE, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse.

QUEL EST L’OBJET DU RÈGLEMENT?

Le règlement établit des règles communes pour protéger les droits en matière de sécurité sociale des personnes se déplaçant dans l’UE (ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse).

POINTS CLÉS

Champ d’application

Le règlement couvre toutes les branches classiques de la sécurité sociale, à savoir:

les prestations de maladie;

les prestations de maternité et de paternité;

les prestations de vieillesse;

les prestations de préretraite et d’invalidité;

les prestations de survivant et les allocations de décès;

les prestations de chômage;

les prestations familiales;

les prestations en cas d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

Les bénéficiaires sont assurés de recevoir leurs prestations, d’être couverts pour leurs soins de santé et de toucher leurs prestations familiales même s’ils déménagent dans un autre pays de l’UE.

Bénéficiaires

Tous les ressortissants de l’UE (et leur famille) qui sont couverts par la législation de sécurité sociale d’un pays de l’UE peuvent bénéficier de ces règles de coordination. Elles s’appliquent aux employés et aux indépendants, aux fonctionnaires, aux étudiants et aux retraités, mais aussi aux personnes sans emploi, qui ne travaillent pas encore ou qui ne travaillent plus.

Les règles s’appliquent également aux non-ressortissants de l’UE et aux membres de leur famille qui résident légalement dans l’UE.

Principes de base

Les bénéficiaires:

sont couverts par la législation d’un seul pays et paient des primes dans ce pays. Les organismes administrant la sécurité sociale décident de la juridiction dont ils relèvent (principe de l’unicité de la législation applicable);

ont les mêmes droits et obligations que les ressortissants du pays où ils sont couverts (principe de l’égalité de traitement ou de la non-discrimination);

sont assurés que leurs précédentes périodes d’assurance, de travail ou de résidence dans d’autres pays seront prises en considération lors du calcul de leurs prestations (principe de la totalisation des périodes);

peuvent, s’ils ont droit à des prestations en espèces dans un pays où ils ne vivent pas, toucher ces prestations (principe de l’exportation des prestations) dans n’importe quel pays de l’UE où ils - ou des membres de leur famille - résident.

La carte européenne d’assurance maladie (CEAM)

La CEAM (gratuite) permet aux personnes qui séjournent dans un pays de l’UE autre que leur pays de résidence, y compris pour des vacances, d’accéder aux prestations médicales pendant leur séjour dans les mêmes conditions et au même prix que les personnes assurées dans ce pays. Les frais sont ensuite payés ou remboursés par le système de sécurité sociale de leur pays d’origine. La CEAM est délivrée par les services d’assurance maladie du pays de la personne assurée.

Instruments de coordination des systèmes de sécurité sociale

Les institutions doivent répondre à toutes les demandes dans un délai raisonnable et communiquer aux personnes concernées toute information nécessaire pour faire valoir les droits qui leur sont conférés par le règlement. Le règlement fixe des règles visant à assurer que les institutions des pays de l’UE travaillent en étroite collaboration et s’entraident au bénéfice du citoyen.

À PARTIR DE QUAND LE RÈGLEMENT S’APPLIQUE-T-IL?

Le règlement est applicable depuis le 20 mai 2004.

Pour plus d’informations, voir la page consacrée à la coordination des régimes de sécurité sociale de l’UE sur le site internet de la Commission européenne.

RÉFÉRENCES

Acte

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel

Règlement (UE) no883/2004

20.5.2004

-

JO L 166 du 30.4.2004, p. 1-123

Actes modificatifs

Entrée en vigueur

Délai de transposition dans les États membres

Journal officiel

Règlement (UE) no988/2009

30.10.2009

-

JO L 284 du 30.10.2009, p. 43-72

Règlement (UE) no1231/2010

1.1.2010

-

JO L 344 du 29.12.2010, p. 1-3

Règlement (UE) no465/2012

28.6.2012

-

JO L 149 du 8.6.2012, p. 4-10

Règlement (UE) no1224/2012

8.1.2013

-

JO L 349 du 19.12.2012, p. 45-46

Les modifications et corrections successives du règlement (CE) no 883/2004 ont été intégrées au texte de base. Cette version consolidée n’est fournie qu’à titre indicatif.

ACTES LIÉS

Règlement (UE) no987/2009 du Parlement européen et du Conseil du 16 septembre 2009 fixant les modalités d’application du règlement (CE) no 883/2004 portant sur la coordination des systèmes de sécurité sociale (Journal officiel L 284 du 30.10.2009, p. 1-42)

Dernière modification le: 17.03.2015

Top