Help Print this page 

Summaries of EU Legislation

Title and reference
L’assistance alimentaire humanitaire

Summaries of EU legislation: direct access to the main summaries page.
Multilingual display
Text

L’assistance alimentaire humanitaire

 

SYNTHÈSE DU DOCUMENT:

Communication de la Commission européenne [COM(2010) 126 final] — L’assistance alimentaire humanitaire

QUEL EST L’OBJET DE CETTE COMMUNICATION?

Cette communication de la Commission européenne définit le cadre stratégique par lequel l’Union européenne (UE) fournit une assistance alimentaire en cas de crise humanitaire*.

Elle est présentée conjointement avec une autre communication de la Commission sur la sécurité alimentaire et le développement.

POINTS CLÉS

PRINCIPAUX OBJECTIFS

L’assistance alimentaire humanitaire de l’UE* vise à garantir la consommation de denrées alimentaires suffisantes, sûres et nourrissantes dans l’attente, au cours, et dans le sillage d’une crise humanitaire pour prévenir la mortalité, une malnutrition aiguë ou des mécanismes d’adaptation nuisibles (par exemple, lorsque les personnes vulnérables liquident leurs biens ou s’endettent).

Les objectifs spécifiques consistent à:

  • 1.

    sauvegarder la disponibilité, l’accès et la consommation de denrées alimentaires adéquates, sûres et nourrissantes pour des populations affectées par des crises humanitaires;

  • 2.

    protéger et restaurer les moyens de subsistance et contribuer à renforcer la capacité de résistance des groupes vulnérables aux futurs chocs;

  • 3.

    renforcer les capacités du système d’aide humanitaire internationale dans la fourniture de l’assistance alimentaire.

Ces objectifs comprennent:

  • la fourniture d’une assistance alimentaire sous la forme d’argent liquide, de bons, de produits alimentaires et d’autres matières premières ou services, de compétences et de connaissances;
  • des interventions complémentaires, comme l’accès aux combustibles, à l’eau et à l’hygiène;
  • la restauration des moyens de subsistance essentiels, comme l’accès aux semences pour les agriculteurs;
  • l’aide à la prévention et au traitement de la malnutrition;
  • le renforcement des capacités en améliorant et en innovant les approches, les outils et la formation.

Le choix de la réponse la plus appropriée, y compris le transfert (par exemple, en espèces ou en nature), doit être propre au contexte et faire l’objet d’un réexamen régulier.

PRINCIPES

Conformément au consensus européen sur l’aide humanitaire, les interventions dans les opérations d’assistance alimentaire humanitaire:

  • doivent respecter les principes humanitaires fondamentaux:
    • d’humanité,
    • de neutralité,
    • d’impartialité,
    • d’indépendance;
  • doivent être flexibles, efficaces, inoffensives et fondées sur les besoins et les résultats;
  • devraient être coordonnées avec les autres donateurs et interventions visant à développer la sécurité alimentaire pour:
    • garantir une couverture optimale des besoins d’aide urgents et de développement,
    • maximiser les possibilités d’obtenir des effets durables, ainsi que l’autonomie des victimes de crises alimentaires.

Les opérations d’assistance

L’assistance alimentaire humanitaire de l’UE est généralement d’application dans les cas suivants:

  • lorsque des taux d’urgence de mortalité ou de malnutrition aiguë ont été atteints ou sont anticipés en raison d’une pénurie de denrées alimentaires, sur la base de prévisions;
  • lorsque de graves menaces pour la population ou un risque de souffrances extrêmes sont constatés en raison d’une pénurie de moyens de subsistance ou de mauvaises stratégies d’adaptation à la crise (par exemple, vente de moyens de production, migration ou pratiques de survie à risque).

Néanmoins, l’assistance alimentaire peut être fournie dès le début d’une crise, et non pas uniquement en cas de risques extrêmes.

En temps normal, l’assistance alimentaire humanitaire ne sert pas à traiter l’insécurité alimentaire chronique*, sauf dans les cas suivants:

  • la situation présente un risque humanitaire imminent d’une gravité significative;
  • d’autres acteurs ne peuvent pas agir;
  • l’action peut avoir un impact positif dans les délais impartis.

Denrées alimentaires sûres, suffisantes et locales

Les personnes devraient bénéficier d’un accès à une alimentation sûre et équilibrée en quantité et qualité suffisantes. Là où cela est possible, la nourriture proposée devrait se conformer aux préférences alimentaires locales.

CONTEXTE

Environ 795 millions de personnes dans le monde — soit environ une personne sur neuf — sont sous-alimentées, selon le dernier rapport des Nations unies sur la faim («L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2015»). Le nombre de pays africains confrontés à des crises alimentaires a doublé pour passer de 12 en 1990 à 24 en 2015. En 2014, la Commission a fourni une aide humanitaire de l’ordre de 349 millions d’euros pour l’assistance alimentaire.

Pour plus d’informations, veuillez consulter:

* TERMES CLÉS

Crise humanitaire: Un événement qui constitue une grave menace pour la santé, la sûreté, la sécurité ou le bien-être des personnes. Une crise humanitaire peut résulter d’une catastrophe naturelle ou être provoquée par l’homme, se développer rapidement ou lentement, et être à court ou long terme

Assistance alimentaire humanitaire: Assistance alimentaire fournie aux victimes de crises humanitaires

Insécurité alimentaire chronique: Incapacité persistante d’accéder à un apport suffisant en nutriments, de manière constante ou périodique et saisonnière

DOCUMENT PRINCIPAL

Communication de la Commission au Conseil et au Parlement européen intitulée «L’assistance alimentaire humanitaire» [COM(2010) 126 final du 31.3.2010]

ACTE LIÉ

Document de travail des services de la Commission, document accompagnant la communication de la Commission au Conseil et au Parlement européen — L’assistance alimentaire humanitaire [SEC(2010) 374 final du 31.3.2010]

dernière modification 18.07.2016

Top